Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Long week-end, Joyce Maynard

11 Octobre 2012, 19:43pm

Publié par Alice

DSCN0723.JPG

 

 

Quatrième de couverture

Cette année 1987, une chaleur caniculaire s'abat sur la côte Est pendant le long week-end de Labor Day. Henry a treize ans, vit avec sa mère, ne supporte pas la nouvelle épouse de son père, aimerait s'améliorer au base-ball et commence à être obsédé par les filles. Jusque-là, rien que de très ordinaire, sauf que sa mère, elle, ne l'est pas. Encore jeune et jolie, Adele vit pratiquement retirée du monde et ne sort qu'en de rares circonstances. La rentrée des classes qui approche la contraint à conduire son fils acheter vêtements et fournitures au centre commercial. Et là, planté devant le présentoir des magazines où il essaye de feuilleter Playboy, Henry se heurte à Frank, ou plutôt Frank s'impose à Henry : Frank, un taulard évadé, condamné pour meurtre…

 

Une jolie découverte: un roman où il est question d'aimer. Aimer en dépit des préjugés. Aimer sans juger. Aimer mais jalouser. Aimer pour la première ou la seconde fois. Aimer et désirer. 

Ce sont des amours exclusives, des histoires aussi tragiques où en quelques secondes tout bascule, il suffit finalement que l'un aime "mal" pour que l'histoire se transforme en tragédie.

Un livre tout en langueur, comme ce week-end de canicule où il est aussi question de désirs, d'émois et de renaissance.

Un beau roman que je peux faire voyager. Si vous le désirez, il suffit de me laisser un commentaire.

Voir les commentaires

Mon étoile

10 Octobre 2012, 18:59pm

Publié par Alice


etoile.jpg

 

Mon étoile, c'est celle que certains appelleraient mon "ange".

Une petite lumière, une petite voix, un instinct qui me souffle que quels que soient mes choix, ils m'apprendront. Qu'il n'ait pas de chemin qui ne soit mauvais.

Mon étoile c'est une petite flamme qui a toujours réchauffé mon coeur quand j'ai eu quelquefois le sentiment que rien n'allait plus, que je ne pouvais plus : un rayon de soleil, un gazouillis, un baiser, un mot d'amour, un sourire, un geste ou un regard.

Mon étoile m'affirme que la vie n'est que perception : à moi de changer, chaque jour, la manière dont je crois vivre les choses. Elle me fait "travailler", réfléchir, relativiser, positiver.

Mon étoile n'est jamais très loin de mon oreille pour me guider, ou au-dessus de ma tête pour me protéger...

Ceci est ma participation au Me, Myself & I de Zaza et Magda.

Voir les commentaires

Je fais quoi dans mon assiette avec des fèves?

9 Octobre 2012, 19:43pm

Publié par Alice

feves.jpg

 

C'est toujours aussi difficile de manger souvent des légumes sans que ce soit tout le temps les mêmes. Mes stagiaires, venant de l'Outremer (Guadeloupe, Martinique, Réunion et Mayotte) sont dépités face au manque de diversité des menus de la cantine, m'affirmant même que s'ils continuent à manger de la salade ils deviendront verts! Alors, pour nourrir le babycook tous les jours et accessoirement les enfants qui en dévorent le contenu, j'ai décidé de réconcilier la famille avec les légumes.

Aujourd'hui, il s'agit donc de l'Episode 2 de la "diversification légumière". 

Résumé de l'épisode précédent: après vous avoir demandé que faire de mes blettes, j'ai suivi vos conseils, les ai épluchées et cuites. Sauf que je n'ai pas enlevé les fils comme vous me l'aviez conseillé. Je les ai goûtées et je n'ai pas aimé non plus, comme beaucoup d'entre vous. Pourtant, je n'avais pas le souvenir d'en avoir beaucoup mangé à la cantine. Bref, j'ai renoncé, démunie devant la difficulté de cuisiner un plat que je n'aime pas et avec comme challenge de le faire aimer.

Me voici donc de retour de la ferme avec des fèves fraîches. J'imagine que je les épluche? les fais cuire assez longtemps (45 minutes m'a soufflé beau-papa)? et? que pensez-vous du mélange poêlé lardons/oignons/crème (clin d'oeil à ma voisine)? Confiez-moi vos recettes, c'est avec bonheur que je les testerai !

Voir les commentaires

Arrêter le temps

7 Octobre 2012, 20:00pm

Publié par Alice

C-copie-3.jpg

 / Et garder encore quelques temps mon Petit tout contre moi /

 

i.jpg

/ Et ramasser des feuilles multicolores pour les faire sécher et créer, cet hiver /

 

EF

/ Pour cueillir les dernières et nombreuses framboises et les dévorer du bout du doigt /

 

G

 /Et être rassurés de le voir si lent et prudent (et fainéant) /

 

D

Pour rire aux éclats, à quatre, en entendant crier de joie

 

H.jpg

Pour moi aussi. Savourer la liberté de "shopper" avec ma copine

Et clôre le week-end sur une invitation en amoureux dans un grand hôtel.

 

Arrêter le temps pour prolonger la douceur d'un dimanche d'automne sous le soleil.

Juste aussi parce que je n'aime pas rejoindre la voiture sous une pluie battante,

chargée de 5 sacs et de deux enfants.

Voir les commentaires

De bon matin

7 Octobre 2012, 07:11am

Publié par Alice

miettes.jpg

 

Y'a du boulot.

Et j'suis (pas) aidée...

 

help

Voir les commentaires

Jusqu'à la folie, de J. Kellerman

5 Octobre 2012, 08:15am

Publié par Alice

DSCN0631.JPG

 

 

Quatrième de couverture

Dans une rue sombre de Manhattan, très tard dans la nuit, une jeune femme est agressée par un homme armé d un couteau. Jonah, un étudiant en médecine surmené, vole à son secours et tue accidentellement l'agresseur. Pendant que les médias font de lui un héros, le procureur s interroge sur son geste héroïque. La victime, quant à elle, veut retrouver son sauveur et tient à lui montrer sa reconnaissance. Les événements s enchaînent, et Jonah est entraîné dans une spirale terrifiante. S'il est vrai qu'aucune mauvaise action ne demeure impunie, le châtiment de Jonah ne fait que commencer...

 

J'avais pourtant aimé Les visages, mais ce nouveau roman de Jesse Kellerman m'a vraiment déçue. L'intrigue n'est pas haletante, les ficelles grossières : celles qui construisent le récit et celles qui dénouent l'histoire. 

En fait j'ai lu ce livre comme j'aurais regardé un téléfilm assez médiocre sur M6, une après-midi d'ennui. Sauf que là je suis restée les fesses sur mon canapé un bon paquet d'heures pour en venir à bout (et que là je n'ai plus le temps de m'ennuyer depuis des mois-voire des années).

Jonah le héros m'a agacée tellement je l'ai trouvé peu perspicace et surtout assez passif. Mais peut-être, l'explication ultime comme le précise la quatrième de couverture, résiderait dans le fait que son manque de réactivité s'expliquerait par son extrême fatigue?

Bref, cessons de lui trouver mille excuses. Ce livre n'est pas une pépite. Je remercie toutefois Sandrine d'avoir fait voyager ce livre, parce que j'apprécie toujours ces démarches généreuses de partage.

Voir les commentaires

Seulement 30 avant l'An !

3 Octobre 2012, 19:28pm

Publié par Alice

11 mois...

Oui, ça passe super vite, oui, je me vois encore enceinte. Paradoxalement oui j'ai déjà oublié le nourrisson qu'il a été, emportée par un tourbillon d'angoisses (la bronchiolite avec séjour à l'hôpital à 3 semaines) et de fatigue (je vous rappelle que les nuits ne sont toujours pas systématiquement acquises).

Mon chamboule-tout qui a trouvé sa place et qui ne se fait jamais oublier.

Pour fêter cette presque année, j'ai investi dans un coup de coeur utile: sa première paire de chaussures. Semelle souple, couleur et forme résolument modernes et "fun". Une marque polonaise, Gucio, découverte ici.

S5.jpg

J'ai eu un mal de chien à le photographier, le Poupon s'est transformé sous nos yeux ébahis en lézard ultra rapide ayant des prises terribles pour avancer sur le carrelage.

S4.jpg

S2.jpg

Y'a plus qu'à se lâcher alors...

Voir les commentaires

Mes enfants, Attach(i)ant et Capric(h)ieux.

2 Octobre 2012, 19:20pm

Publié par Alice

 

Septembre-20121.jpg

 

Tout d'abord, je tiens à préciser que j'aime plus que tout mes enfants, mes bébés, les nouvellement prénommés Attachiant et Caprichieux.

En ce moment, et depuis quelques semaines, chacun a ses lubies:

Le Petit, Attachiant, refuse que son harem (entendez toutes les dames de la crèche) quittent la pièce dans laquelle il est aussi. A la maison, on gère un peu mieux.

Depuis 3 mois environ, il refuse de manger s'il n'a rien dans les mains pour l'occuper. Ne pas connaître ses manies, c'est assurément un jeûne prolongé. Il tourne donc la tête en criant. Pareil pour lui changer la couche : son divertissement favori c'est se jeter de la table à langer. Heureusement, alors qu'il y était assis hier matin pour que je lui enfile ses chaussons, il s'est rattrapé la tête la première dans le tiroir.

Attachiant, aujourd'hui mobile grâce au 4 pattes, au youpala, vide les poubelles et la terre des plantes vertes, tire tous les fils, dévore les livres et magazines, se coince sous les meubles, vide les étagères, crie quand un obstacle le gène, chipe tous les jouets que son frère tient dans la main. 

Quand au Grand, Monsieur Caprichieux, là c'est la sortie de l'école et l'avant-repas qui posent systématiquement problème. Ce qui me rassure? c'est que spontanément, lorsqu'il nous retrouve à 16h30 c'est une explosion de joie. Une minute plus tard, des pleurs. Pourquoi? parce qu'il voulait rester à la garderie justement ce soir, ou parce qu'il y est déjà mais veut y rester plus longtemps. Quand l'excuse de la garderie lui semble trop commune, il pleure pour aller sur la plage/manger un pain au chocolat ou une glace/aller chez Mamie/ rester dans la voiture/ne pas se laver. Tout est prétexte à contestation. J'avoue ne pas avoir la patience de L'Epoux et même si je plaisante, dialogue gentiment, après 30 minutes, ses cris après me rendent légèrement hystérique. Alors je punis et l'isole dans sa chambre. Cette solution est LA solution de plus en plus efficace pour calmer Caprichieux de plus en plus rapidement. Attention! S'il s'endort (parce que je soupçonne la fatigue d'être à 90% responsable de ses crises de nerfs) c'est carrément l'horreur pour retrouver une tronche souriante avant le coucher: le réveil est redoutable.

 

Le soir, je rentre 4 jours sur 5 entre 17h30 et 18h avec mes deux zouaves sous le bras. Ca vous étonne si je vous dis qu'on dine à 19 et qu'une demi-heure plus tard le Petit est couché et qu'à 20h je prends une grande respiration, savourant le calme d'un bout de soirée sans enfants?

Voir les commentaires

1, 2, 3, tableaux! de S. ZUFFI

1 Octobre 2012, 19:35pm

Publié par Alice

Collection PALETTE -Livre, Ed. Palette

Je ne savais pas trop comment sensibiliser Octave à la peinture. Même si j'aime, je ne suis pas passionnée et me trouvais un peu démunie pour lui faire découvrir différents genres et mouvements.

J'ai alors découvert ce livre à la bibliothèque que j'ai trouvé vraiment très attractif car ludique. Il s'agit, dans chaque double-page, de compter les personnages présents. Les textes sont adaptés aux plus petits, présentant le tableau sous forme de devinette.

Vraiment, c'est un beau livre que j'aurais plaisir à offrir à un enfant.

DSCN0581.JPG

DSCN0582.JPG

DSCN0583.JPG

DSCN0584.JPG

DSCN0586.JPG

Voir les commentaires

Dead or Alice ?

30 Septembre 2012, 19:44pm

Publié par Alice

dIM1.jpg

DIM5-copie-1.jpg

DIM6.jpg

DIM3.jpg

dim2.jpg

DIM4-copie-1.jpg

 

Ernest et moi fiévreux pour commencer le week-end. Une presque nuit blanche complètement délirante où, pour une fois, nous avons combattu l'énervement et la maladie en riant à trois, avec un poupon déchainé. Une énorme dent, de biais, la troisième, a vaincu la fièvre au petit matin.

Pas mal de repos, un peu de boulot, des gros yeux parce que le Petit a un caractère bien trempé. De la lecture, des tentatives de rangement, beaucoup de guitare pour L'Epoux et un gros désir de silence pour moi. Un passage à la biblio et des envies de lire des heures, une balade au parc juste au dessous et le grand bain du dimanche soir qui débute et se termine inévitablement dans les doubles pleurs.

Un dimanche quoi...

Il parait qu'il va faire froid dès demain alors j'ai rangé les jupettes et débardeurs pour les échanger contre les collants, cols roulés et chaussettes de laine. 

Bonne semaine frisquette à vous!

Voir les commentaires