Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Articles avec #alice et zaza du lundi

Des projets pour moi

26 Juin 2017, 07:32am

Publié par Alice

Des projets pour moi

J'ai la chance d'avoir du temps durant la période estivale. Bien sûr les Blonds sont aussi en vacances, mais bien occupés en juillet : stage de sport et d'échecs, quatre jours de centre de loisirs, camp scout pour mon grand.

Ce qui me laisse donc du temps pour moi, et ça tombe bien car c'est vraiment ce dont j'ai envie (et accessoirement besoin). 

Comme d'habitude, au programme du grand rangement par le vide, des parties de pêche, un tour dans le Sud en famille, un autre à deux. Des parties de pêche à la crevette, des envies de balade à vélo ou à pieds, des goûters entre amis... Je savoure quand le temps s'étire.

Cette année j'ai un projet en tête : aménager mon bureau pour ne plus en faire un débarras à vêtements à vendre / donner / papiers à classer qui s'empilent... je voudrais en faire un espace de travail et surtout d'écriture avec une petite table accueillante.

Le temps file et il y a toujours mille choses à faire et une furieuse envie de me plonger dans un roman, de tester une nouvelle recette, câliner un Blond, prendre un verre avec une copine... Les VACANCES, quoi...

 

Qu'est-ce que tu fais, toi, pour les vacances? Les Lundis sont aussi chez MHF, Martine

Voir les commentaires

Page publicitaire

8 Mai 2017, 16:27pm

Publié par Alice

Normalement ce lundi, chez les copines (Labonoccaz, MHF et Martine) , il y a notre rendez-vous mais je n'ai aucun souvenir d'une publicité qui m'ait marquée...

Alors, pour ne pas leur faire défaut, j'ai rejoint les filles en revisitant le thème parce que quand même, la pub, elle est omniprésente !

 

Page publicitaire
Page publicitaire

Mes Blonds déjà. Ils sont de fervents supports publicitaires du site StockUs, en particulier lorsqu'Octave part en camp scout. Du duvet pour grand froid à la gamelle en métal,on trouve toujours notre bonheur dans la boutique paternelle...

Page publicitaire

Je ne fais peut-être pas ma publicité, mais quand j'ai changé la semaine dernière ma photo de profil FB, je ne m'attendais pas à déclencher autant de commentaires, quelquefois pas forcément plaisants...

J'étais seule et j'avais envie de renouveler ma photo, d'autant plus que mes cheveux sont bien plus courts désormais, et pour une fois que j'ai bonne mine... Donc après plusieurs essais de sourires qui me semblaient forcés et peu représentatifs, j'ai décidé de prendre un cliché "au naturel", enfin ce naturel que je crois percevoir dans le miroir.

Apparemment cela n'a pas convaincu ;) je ne dois pas être la reine de l'auto-promo !

Page publicitaire
Page publicitaire

Sinon je peux tenter de vous vanter les vertus de mon Ernest que l'on peut qualifier de tyrannique et que avec lequel les conflits sont éreintants. 

Je pourrais aussi évoquer le caractère de la Iote, le Chat-Zinzin mais cela ne serait pas trop vendeur non plus.

Page publicitaire

Ha j'ai trouvé ! Je vais profiter de ce post pour vous vanter ce livre atypique : ce sont deux journalistes espagnols (un photographe et un reporter) qui sont partis sur les traces des frontières européennes. A l'aide de photos colorisées, les aspects géopolitiques de l'immigration sont racontés.

C'est passionnant et humain. 

Un livre qui devrait être mis à disposition dans tous les collèges et lycées avant de tomber entre les mains des parents...

Voir les commentaires

De la poésie dans ma vie

24 Avril 2017, 20:24pm

Publié par Alice

De la poésie dans ma vie

Il y a onze ans, quand j'ai "retrouvé" L'Epoux, il se moquait souvent de moi quand je lui racontais mes journées. Je donnais, selon lui, toujours le sentiment de vivre plein de petits et grands événements, comme si je vivais une semaine en 12 heures.

A mon sens, rien n'est anodin. Je m'amuse de beaucoup de choses et situations.

Depuis que je suis Maman je me régale de chaque jour passé auprès des Blonds. Bien sûr je m'agace mais que j'aime nos discussions, nos interrogations sur le monde que l'on poursuit pas ricochets de jour en jour.

Alors il y a les mots, mais il y a aussi leurs regards que je surprends, leurs gestes tendres, leurs grandes déclarations, la douceur de leur peau.

La poésie du quotidien, c'est ce qui réchauffe le coeur, c'est ce qui peut paraître invisible pour les autres, mais qui moi me rend la vie plus belle, plus douce, un peu magique aussi ; comme un instant très fugace dont on décide de garder l'image en soi parce qu'elle nous fait du bien. Comme quelques vers sur lesquels on s'arrête et que l'on mémorise parce qu'ils nous remuent profondément, et qu'ils parlent en nous.

Et l'auteur dont souvent les mots s'ajustent parfaitement à ces instantanés quotidiens, c'est Paul Eluard, le poète de mon quotidien. Vous le connaissez?

 

De la poésie dans ma vie

C'est lundi et poésie du quotidien chez Wondermomes, MamanCalimero, Ptisa, Labonoccaz, tOrtue, MHF

Voir les commentaires

Chercher le bon plan

12 Avril 2017, 06:55am

Publié par Alice

Chercher le bon plan

Il y a tant de choses aujourd'hui qui  peuvent se faire si facilement derrière l'écran ; qu'il s'agisse d'administratif, de communication, de musique à la demande.. qu'on a tendance à toujours chercher "encore mieux". Des prix plus concurrentiels, des couleurs que l'on ne trouve pas en magasin, des livraisons rapides ...

Au quotidien, même si je privilégie toujours les artisans et commerçants indépendants, notamment pour l'alimentaire, je suis devenue une "web-consommatrice". 

J'ai quelques bons plans que je partage (et si vous en avez, je prends évidemment !) :

- Pour les photos, j'ai installé l'application Free Prints qui développe gratuitement les photos stockées sur mon téléphone. Seule condition : payer les frais de port, peu onéreux. La qualité est là et l'appli facile d'utilisation.

- Les courses en ligne : finie la grosse corvée du supermarché ou pire, de l'hyper ! Mon panier est souvent le même d'une semaine sur l'autre, je le récupère en quelques minutes en sortant du boulot.

- J'aime aussi me balader sur La Redoute Outlet, j'y trouve souvent des articles chouettes à petit prix : décoration, linge de maison, vêtements, chaussures... En fait, j'achète ce dont je n'ai pas besoin, mais au moins je ne vide pas mon compte en banque.

- Concernant la "seconde main" ou les vêtements d'occasion (que je vends et achète), je vais souvent sur les sites pour enfants, il y en a un paquet sur le net, je suis inscrite à certains groupes Facebook type Le bon coin, proches de chez moi.

- Les livres. Une petite centaine par an. Imaginez le budget ! J'en achète à prix fort quand il m'est impossible d'attendre la sortie en poche ou la disponibilité en biblio, j'en emprunte mais je m'inscris aussi à des Prix littéraires pour espérer participer en tant que juré et donc recevoir des exemplaires gratuitement (évidemment il y a aussi le plaisir de découvrir, confronter mes avis etc.). Il y a des concours aussi, organisés par des maisons d'édition. Je relaie souvent ces informations sur ma page FB

J'attends impatiemment vos bon plans... Vous trouverez sur la page FB du groupe des Lundis à deux ceux de Dame Vivie, Pilisi, Labonoccaz, MHF

Voir les commentaires

Et la petite graine

3 Avril 2017, 14:47pm

Publié par Alice

Et la petite graine

Cette année nous avons pris la résolution de nous occuper de notre jardin-et. Enfin Ernest creuse et jette les graines et moi je passe derrière pour harmoniser les effets de ses lancers.

A la fin de l'été dernier, ma maman a récolté les graines des fleurs de son jardin, les a fait sécher et les a gardées précieusement, dans des enveloppes, avec une fleur scotchée comme "modèle". C'est Ernest qui s'est occupé de creuser pour planter/jeter les roses trémières de différentes couleurs, pois de cent ans et autres petites merveilles...

Nous avons mis en pot des pommes de terre que nous avions laissé germer, planté des bulbes d'iris, et des courgettes, cueilli des jonquilles avec leur racine et bulbe pour les replanter dans le jardin.

Depuis une semaine des petits pois séchés germent également sous des cotons humidifiés, la plantation est prochaine.

Et puis, nous irons acheter des pousses de fraises et tomates cerises pour les mettre en terre à notre retour de vacances.

Tous les jours j'observe l'avancée des plantations, moi la grande impatiente et j'ai hâte de découvrir le résultat !

Et la petite graine
Et la petite graine

Et vous alors, les mains dans la terre? Vous nous rejoignez ? comme DuneileaParis, Pilisi, MHF, Martine

Voir les commentaires

Occuper les espaces

20 Mars 2017, 05:00am

Publié par Alice

J'aime notre maison (enfin celle qui sera notre maison dans 15 ans). : lumineuse et bien isolée, citadine mais dans un quartier calme, et très proche de nos deux lieux de travail.

Mais les 100 mètres carrés sont en hauteur (33 par étage).

Au rez-de chaussée, un salon/cheminée et une cuisine mal agencée, minuscule pour accueillir le coin repas. J'avais déjà dû m'en plaindre à plusieurs reprises si je me relis ici ou encore là (oui je me répète).

Au premier étage, deux chambres séparées par la salle de bains. Les garçons dorment dabs la même depuis des années.

Au second étage, deux chambres (dont un bureau/pièce à étendre le linge) et notre chambre.

Donc deux pièces dont on ne se sert jamais sur six pièces à vivre. Et toujours ce sentiment de manquer d'espace. Nous avons donc retroussé nos manches et vidé notre compte en banque pour investir la seconde pièce du premier étage (celle qu'Ernest appelait "la bibliothèque"), de manière à en faire un lieu de vie pour les Blonds, une pièce à jouer/jouets, une pièce pour s'isoler l'un de l'autre, une pièce pour regarder un DVD au calme, ou pour accueillir un copain pour la nuit.

Cela m'a permis de faire un vrai tri dans les jouets, auxquels ils ne jouaient pas, de ressortir des jeux de société ou loisirs créatifs, de leur offrir un espace à eux. C'était la première étape vers le tri. Prochain challenge : le garage où une pièce entière est remplie de vêtements à vendre et donner, de jouets et matériels bébé. Mais il y aussi le bureau que je voudrais vraiment investir pour travailler au calme et lancer quelques projets.

Quelle énergie avec le printemps qui arrive...  pas vous ?

Occuper les espaces
Occuper les espaces
Occuper les espaces

On se retrouve sur le groupe Facebook des Lundis à deux pour voir les autres participations de la journée (et/ou de la semaine)?

Voir les commentaires

Dix doigts bien occupés

27 Février 2017, 05:00am

Publié par Alice

Dix doigts bien occupés

Je ne suis pas une manuelle, peut-être parce que je ne suis pas perfectionniste.

Je suis une bidouilleuse : je prends du plaisir à coudre, tricoter, tourner les pages, photographier, cuisiner, décorer, chiner, écrire, planter et sans doute mille autre choses. Mais tout ceci n'est que dilettantisme. Je ne suis pas vraiment douée, mais pas vraiment ridicule non plus quand j'entreprends un projet.

Mes désirs sont cycliques, et ce sont toujours un peu les mêmes d'ailleurs.

En ce moment, je passe du temps derrière l'écran pour le travail, ce qui m'ôte toute envie d'y être pour le plaisir. Alors je blogue beaucoup moins, j'ai enlevé l'application Facebook et messenger de mon téléphone. 

De cette distance avec l'écran (comme loisir) sont nées d'autres envies, comme celle de jardiner avec les Blonds, de réfléchir à ce que nous avons envie de planter dans le jardin. Nous allons aussi reconfigurer leur espace au premier étage, pour faire de la seconde chambre une vraie salle de jeux, et pas une pièce à mi-chemin entre la bibliothèque (sans canapé pour lire) et les jouets d'enfants auxquels ils ne jouent plus depuis longtemps. Dans cette pièce ils pourront s'isoler l'un de l'autre et ne plus vivre cette cohabitation qu'ils aiment, mais forcée les jours de dispute.

J'écoute mes envies et si je viens plus par ici quelques semaines, mois, tant pis. Ce temps et cette inspiration que je consacrais à cet espace, je les mets à profit dans la confection de soupes quotidiennes diverses, ou encore de descriptions de produits pour un job complémentaire que j'ai trouvé.

Je suis là et ailleurs. Mes dix doigts ne s'ennuient pas, croyez -moi :)

Le thème de ce lundi, on peut aussi le retrouver chez MHF

 

 

 

Voir les commentaires

Le rythme du dimanche

6 Février 2017, 16:53pm

Publié par Alice

Le rythme du dimanche

Le Dimanche c'est le seul jour sans contraintes horaires.

Le Dimanche, une fois sur deux, c'est la moitié de la journée en solo avec les Blonds.

Les grasses matinées ce n'est plus pour moi, alors même si cela me brise souvent le coeur (et le moral), je tente d'expédier les tâches pénibles : copies, cours à préparer, linge à trier pour me sentir libre pour cuisiner. J'aime quand la maison embaume, quand je prépare des repas qui nécessitent plus de préparation, des desserts ou des marmites qui mijotent longtemps sur le feu.

Je laisse les Blonds aller à leur rythme aussi, dormir et se nicher sous un plaid pour regarder des dessins animés ou jouer aux échecs.

Et l'après-midi, je sieste. Jamais longtemps mais très efficacement. Toujours avec un ou deux Blonds collé(s) à moi.

Quand il pleut, c'est une excuse toute trouvée pour aller à la bibliothèque ou "faire quelque chose" avec les enfants.

Quelquefois j'aimerais retrouver nos dimanches de jeunes amoureux : un réveil matinal, un saut à la boulangerie et chez le buraliste pour acheter le journal de la veille (Le Monde week-end) et prendre le petit déjeuner au lit pour mieux nous rendormir.

Cela ne m'est plus jamais arrivé depuis au moins 8/9 ans. Je crois me réveiller souvent déjà frustrée, ne parvenant pas toujours à faire la part des choses entre ce que je dois faire, ce que je voudrais faire et ce qu'il faut faire pour les Blonds (les sortir).

L'essentiel, c'est tout de même cette satisfaction que je ressens quand le soir tombe, quand j'ai profité de chaque minute auprès des miens et que je me suis ressourcée.

Aujourd'hui lundi le thème était ... le dimanche. Les participations sont ici.

Voir les commentaires

Janvier, ou quand les résolutions trouvent leur forme

30 Janvier 2017, 20:54pm

Publié par Alice

Janvier, ou quand les résolutions trouvent leur forme

C'est après avoir passé le creux de la vague, sur la crête, que la perspective est la meilleure.

Janvier n'a pas été si facile, et je ne l'explique pas vraiment d'ailleurs. Des détails : des copies à en perdre tout temps libre, des stagiaires ultra demandeurs et des recadrages épuisants. Ce goût de l'enseignement qui disparaît par à-coups réguliers. Des Blonds toujours coincés entre deux humeurs (souvent négatives), le froid qui arrive en force et nous oblige à nous mobiliser davantage pour ceux qui dorment dehors. De nouvelles missions au boulot, bien éloignées de mes compétences, mais que l'on se doit d'endosser parce que c'est le prix à payer pour la survie de l'Institut. Une taille, des cuisses qui je crois se sont arrondies, un peu mais suffisamment pour que je me voie glisser vers l'inacceptable, le mien, celui de ma "norme". Et puis 42 ans en août et ces bébés si jolis que mes copines câlinent ostensiblement. Trump, la pluie polluée...

La perspective me semble aujourd'hui meilleure après ce bilan. Il y a des choses sur lesquelles je n'ai qu'un pouvoir relatif, d'autres qui ne dépendent que de ma volonté, une fois les fausses excuses mises de côté. Et puis il y a celles qu'il m'intéresse de travailler afin de m'améliorer à condition que je me fasse confiance et que je sois régulière.

J'ai débuté par de petits objectifs que je me suis fixés de manière hebdomadaire et/ ou quotidienne :

- définir des indicateurs sur chaque mail à traiter pour y répondre le soir venu.

- identifier une priorité pour la maison, à régler sur une semaine 

- expliciter plus clairement mes limites sans avoir peur (de ne plus être aimée, de briser, de faire crier, de faire pleurer, de les voir refusées) définir des objectifs communs en espérant obtenir un semblant de relations sereines.

- prendre du recul pour ne pas m'engouffrer dans les émotions ou dans des missions, actions chronophages.

- sortir, marcher, sentir le vent, les embruns. Ne pas m'éloigner de ce qui m'est essentiel.

 

Voilà, en janvier,même s'il y a eu une sacrée tempête qui s'est abattue sur ma ville, je ne suis pas prête à ployer et à me laisser déstabiliser durablement. Juste un peu, de quoi "rempoter" mes racines pour qu'elles s'ancrent plus fort encore dans le sol.

Ce lundi, il était question d'un petit bilan du mois de janvier. Les autres participations sont sur Facebook, chez tOrtue,  Nanicroche, Wondermomes, Labonoccaz, Ptisa, MHF

Et voici le menu de février !

6 le dimanche on fait quoi 
13 mon/mes amoureux 
20 mon téléphone et moi 
27 je fais quoi de mes dix doigts

 

Voir les commentaires

Et toi tu lis quoi?

23 Janvier 2017, 05:30am

Publié par Alice

Je pense que mon addiction à la lecture n'est un secret pour personne. Comme d'autres allumeraient la télévision, moi j'ouvre un roman. Plus le temps passe, plus je découvre des auteurs, plus je reçois de livres à "critiquer" et commenter, plus ma passion prend de la place dans mon planning déjà chargé.

Si autrefois lire m'enfermait dans une bulle, aujourd'hui ce n'est plus le cas car je partage beaucoup mes impressions, les confronte avec d'autres, improvisant des clubs de lecture au boulot dans mon bureau partagé où on s'échange plus volontiers les livres que les copies.

Lire me caractérise et me définit aussi;

Je profite de ce thème du lundi pour vous conseiller une liste de romans qui, je vous le promets, devraient écourter vos heures de sommeil !

 

La série des W3 (trois tomes à ce jour), ce sont des polars avec des personnages attachants. Un premier tome qui vous rend addict aux suivants :  900 pages que je n'ai pu cesser de tourner. Le sourire des pendus est un bon polar. Une journaliste télé enquête sur les pratiques sexuelles déviantes et se trouve kidnappée et au cœur d'un réseau de prostitution/ pornographie infantile. Sans l'acharnement d'une jeune flic, Sookie, elle serait morte. À côté de cette "grande" intrigue, il y a Léon , le défenseur des victimes du système, Arnaud le producteur, Valentin le jeune frère amoureux d'une actrice porno... Ces héros forment une joyeuse et ambitieuse équipe, qui viennent en contrepoids à la noirceur des milieux qu'ils infiltrent. Chaque personnage est une possibilité d'histoire et, en refermant le livre, on a juste une envie : connaître la suite !

 

Et toi tu lis quoi?

Un auteur qu'il faut découvrir si vous avez envie de partir loin, en Afrique :  Chimamandi Ngozi Adichie. J'ai lu quasiment toutes ses oeuvres, j'en garde un comme un petit trésor à m'offrir en cas de disette ;)
Des personnages très attachants ; des intellectuels Nigérians au début des années 60, et la douloureuse création du Biafra. Le roman se passe sur une dizaine d'années et m'a totalement transportée en Afrique. Un regard sociologique, politique avec une réelle histoire familiale et amoureuse. Un roman passionnant !

 

Et toi tu lis quoi?

Camille LAURENS est un auteur dont je vous ai déjà parlé je crois me souvenir.

Le livre s'ouvre sur une scène "choc" : Camille (qui est la narratrice et aussi, pourquoi pas, l'auteure du roman) est revenue chez sa grand-mère pour un week-end ; et alors qu'à genoux, elle s'apprête à s'occuper de son petit ami, nu et debout face à elle, sa grand-mère ouvre la porte, choquée par ce qu'elle voit.

Plus tard, la vieille dame lui demandera : "Est-ce que c'est ça l'amour?"

Voilà donc le point de départ du roman qui va s'interroger sur l'amour durant presque 300 pages.
Un roman que j'ai beaucoup aimé, truffé de références littéraires, questionnant les amours familiales (parents, grand-parents, arrière-grand-parents...) et l'évolution du couple sur la durée.

"Ce pourrait être une définition de l'amour, celle de Flaubert : la curiosité. Etre, soudain, tellement curieux de quelqu'un, fou curieux. Connaître l'autre, co-naître, naître au monde avec lui, tel est l'unique projet. La phrase la plus éloignée de l'amour, ce ne serait pas "je te hais" mais "je ne veux pas le savoir".

Et toi tu lis quoi?

Je crois que je vais m'arrêter là si je ne veux pas vous noyer sous les titres, mais vous trouverez mes lectures ici ou sur ma page FB

Et pour les autres idées lecture de ce lundi, c'est ici que cela se passe !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>