Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Pour répondre à

28 Novembre 2012, 20:40pm

Publié par Alice

 

DIM4-copie-1

Il y a un truc qui circule. (Non, pas la bronchiolite même si un an jour pour jour après la première, elle a récidivé sur Ernest, dommage, nous qui commencions à ranger la ventoline).

Un truc de blog. Ou de bloggueuse. Cela s'appelle un tag. Ca circule de blog en blog. On se renvoie la patate tiède, bouillante ou gelée. Ou alors on essaie en vain. Et puis il y a moi, enfin moi aujoud'hui, qui n'honore pas tous mes tags mais qui, pour une fois l'attrape au vol chez ma copine Anyuka.

L'idée c'est de répondre aux 11 questions d'une bloggueuse et que, nous-mêmes, proposions 11 questions à 11 bloggueuses. 

Voilà donc les siennes (qui sont donc miennes à présent):

1 - Ca va toi ?

Spontanément: moyen (bronchiolite du p'tit, sifflements, immense fatigue, migraine, submergée par les copies, le boulot, frustration de ne pouvoir tout mener de front)

En réfléchissant: oui (j'ai de beaux et gentils enfants et mari. Tout mes proches vont bien)

 
2 - C'est quoi le dernier film que tu aies détesté ?

 Alors là c'est MA question impossible car je ne regarde plus de films car 1h30 me semble interminable! Je n'allume plus la télévision et le cinéma n'est qu'un lointain souvenir.

Et si par (malheur)hasard , je suis dans le salon quand l'Epoux regarde un Canal donc un film, je suis tellement critique qu'il éteint. Je ne supporte plus ces intrigues foireuses avec pistolet et musique nulle.

 

3 - Un bon bouquin à me recommander ?

 Je lis la saga Maori de Caryl Férey. Pas réjouissant mais au moins je croche et prends plaisir à le retrouver soir après soir.

 

4 - Tu vas goûter quoi aujourd'hui ?

 Bon là c'est raté parce que je viens de dîner mais j'ai goûté 1/3 de plaquette de chocolat noir au sésame et trois clémentines.


5 - T'as demandé quoi au Père Noël ?

 Pas d'appareil photo car je suis verte de rage qu'Octave m'ait perdu le mien en trois secondes en tombant devant la crèche sans que je m'en aperçoive. J'ai repris l'ancien.

Alors j'ai commandé des livres; encore et toujours. Des boots, j'aime avec une jupe. Un épilateur (le gorille qui sommeille en moi veut disparaître). Porte-chéquier. Des chaussettes. Un week-end en amoureux (j'ai toujours bon espoir) et surtout des surprises.

 

6 - Ton dernier fou rire ?

 En cours. Mon élève du premier rang, alors que je dicte une dictée, se relève brusquement, se gratte les fesses et voyant que je la vois se justifie : "j'sais pas pourquoi ça me gratte les fesses Madame" (avec l'accent antillais). J'ai cru mourir de rire et je n'ai pas pu me retenir.


7 - Un repas solo, tu te prépares quoi ?? (arrêtes de penser tout haut que je ne pense qu'à bouffer, je cherche des idées, voilà tout !)

Des oignons revenus à la poële, des crevettes roses décortiquées revenues également mais saupoudrées de curry. Je déglace avec une noix de crème et deux carottes (préalablement cuites) qui chauffent avec.


8 - Crois-tu que la croissance économique soit facteur d'inégalité ? (fais court, steuplait)

Oui, bien sur. C'est toujours les mêmes qui souffrent et trinquent.


9 - Je trouve qu'Edward et Jacob auraient dû se faire la malle ensemble parce que la Bella, finalement, c'est une sacrée emmerdeuse. Non ?

(Je ne sais pas de quoi tu parles)


10 - Tintin ou Astérix ?

Ni l'un et l'autre, les justiciers à qui tout réussit ne m'ont jamais attirée.


11 - Pomme ou poire ? je te l'épluche ?

Tu me les coupes même car je hais croquer à pleines dents dans un fruit.

 

Alors, si vous avez tout compris, je dois renvoyer la balle à 11 personnes. J'ose donc attraper les 11 premières lectrices qui pourront répondre en commentaire à ces questions:

 

1. Le meilleur du sucré et du salé selon toi? 

2. Rose et rouge, bleu marine et noir, ça te choque?

3. Un roman à me conseiller?

4. Quels sont les trois cadeaux qui te font rêver?

5. Le truc rédhibitoire chez un homme?

6. Ton défaut inavouable ? 

7. Quand tu seras grande, tu voudrais être quoi?

8. Quel est ton grigri?

9. Un joli mot, celui qui te semble le plus doux/poétique?

10. Les 5 mots de la fin (ou faim)?

Edit 5minutes plus tard: j'en ai oublié une!

11. Ta question à toi?

 

La 12ième lectrice ainsi que les suivantes, je vous invite aussi à commenter!

(même toi Anuyka, si tu me lis)

Voir les commentaires

Penser Noël

27 Novembre 2012, 20:07pm

Publié par Alice

noel.jpg

 

Cette année, bien que les comptes en banque de mes proches soient plus remplis, le mien sonne désespérément le creux (je ne me remets toujours pas de mon passage impulsif du 80% avec compensation financière de la CAF à 90% pour le même prix).

Nous venons de passer la période des anniversaires et même si nous avons été plus que raisonnables (50 euros pour les deux, ça fait même radin), privilégiant les invitations auprès de toute la famille, Noël me parait trop proche et vraiment superflu en terme de besoins. Finalement, les vrais désirs, ce sont nous les parents qui les avons !

Le petit récupère tous les jouets de son frère, et le frère découvre tous les quinze jours un paquet de jouets que nous empuntons à la ludothèque. A 4 ans, il ne semble pas prendre de plaisir particulier au fait de posséder.

Alors, j'ai dépensé une partie de l'argent offert par mon entreprise pour le Noël de nos enfants à acheter un gros jouet chacun et comme j'ai l'intention de parsemer le pied du sapin de petits jouets, je me balade dans les foires aux jouets pour y remplir ma hotte de livres ou de trouvailles assez insolites (l'énorme tigre de dimanche dernier).

Cette année j'ai (enfin) pris conscience de notre chance. J'ai alors décidé de profiter de ces quelques semaines de répit pour vider les armoires, bacs en organisant, avec le concours de mes stagiaires une grande récolte de jouets pour le Noël des familles les plus démunies. C'est vraiment le moment de faire du vide avant de remplir à nouveau les chambres.

Je pense qu'en tant que parents responsables, on devrait tous le faire, non?

Voir les commentaires

Clichés du dimanche

25 Novembre 2012, 20:20pm

Publié par Alice

DIM2-copie-1.jpg

Mer agitée, ciel bleu.

 

DIM10

Cueilleur (et "éborgneur") avec bâtons

 

DIM11

Compagnon de Noël

 

DSC02249.JPG

Coucher de soleil sur les grilles du château

 

dim1-copie-1

J'ai secondé le Père Noël dans ses emplettes. Frisquette a claqué des dents.

 

DIM3-copie-1.jpg

A propos du Père Noël, il a laissé un message à Octave fasciné qui l'a visionné en boucle.

 

DIM9.jpg

Petites graines deviendront fleurs

 

DIM8

La surprise du dimanche:

Pomme de reinette, marionnettes, éléphant, canard, on chante, on danse, on rit !

 

DIM7-copie-1

Les sucreries découvertes, choisies, dégustées

 

DIM12.jpg

Don Diego Del Epinard

 

 

La pression est tombée, reste juste à tenter de maitriser sa nouvelle montée !

Heureuse semaine à vous!

Voir les commentaires

Furie (furieuse)

24 Novembre 2012, 11:56am

Publié par Alice

DSCN0954.JPG

Prendre le large. (soupir).

Ces dernier temps je suis à mille lieux de la Zen attitude. C'est vrai que nous avons beaucoup reçu en novembre, nous avons cumulé beaucoup de maladies enfantines (et donc beaucoup de courtes nuits, voire pas de nuits du tout) et que je me suis lancée dans un projet ambitieux avec mes stagiaires.

Si, en apparence, je suis une wonder woman qui trouve le temps de tout faire au boulot avec le sourire et l'énergie, si malgré quelques grands agacements face à la lenteur matinale d'Octave, je prends le temps de jouer avec mes enfants, de les caliner, les promener, je ne suis que boule de nerfs. Tout m'insupporte et me ferait péter un boulon : je pars travailler de bonne heure et le courant a été coupé dans mon bureau, j'alerte tout l'établissement, à coups d'appels au haut-parleur pour retrouver le "coupable qui peut aussi solutionner", si mon téléphone, hyper sensible s'amuse à refuser que je tape une lettre de plus pour terminer mon sms, il vole à travers la maison et s'éclate en morceaux.

On accuse le régime, la perte de poids qui me met sur les nerfs, la fatigue. Trouver les responsables c'est bien, mais cela n'enlève en rien pour côté "tyran domestique". Oui, parce que le noeud du problème est là: la grande victime de mes pétages de plomb, c'est bien L'Epoux !

Et lui, faut bien qu'il continue à vivre même si je l'accuse de tous mes maux: partir répéter un soir par semaine, bosser "du soir" (donc revenir à 22h), inviter un pote à déjeuner etc. Rien n'échappe à mon oeil de tyran et malheureusement pour lui/moi/nous, L'Epoux est un planeur : il part faire les courses en oubliant la liste (or la liste est évidemment vitale car elle ne concerne que mes désirs de femme au régime qui entend manger bon ou les besoins d'Ernest -couches, cotons), il écoute de travers mes conseils (ordres) ce qui me fait bouillir intérieurement à 1000 degrés.

Mais l'Epoux est patient, conciliant, tente de comprendre ce qui me rend furie. L'exercice de tenter de verbaliser sans mauvaise foi n'est pas non plus des plus facile pour moi. Ce serait si simple si tout était de la faute de l'Autre, à qui je n'explique peut-être pas clairement où sont mes points de souffrance.

Enfin, je crois aussi qu'il faut du temps. Du temps de cerveau disponible pour parvenir à dialoguer. Et ça, c'est quelque fois l'élément le plus facile mais le plus rare.

Ce matin, après avoir pris le biberon à 5h, j'ai recouché Ernest, l'ai entendu pleurer à 6, l'ai consolé et ensuite reposé dans son lit. J'ai fermé les portes de nos chambres et refermé les yeux jusque 9h. Si la solution était là... le repos !?

Voir les commentaires

Petites créatrices et grands talents

23 Novembre 2012, 06:00am

Publié par Alice

DSC02169

DSC02171

DSC02172.JPG

 

Une trousse (qu'Elle, Belge) appelle "plumier" personnalisée pour moi et donc unique. Gol, aussi talentueuse que grande goule. Un coeur en or et une facilité déconcertante à entreprendre... Jalouse de la voir oeuvrer pour les autres, j'ai passé commande pour posséder aussi une oeuvre de ma copine de blog.

Je vous conseille d'aller jeter un coup d'oeil sur ses créations qui sont pleines de couleurs, de vie et de bonne humeur.

****

Une autre fée aux mains magiques: Val. Alors que je m'extasiais sur la finesse de ce bracelet, le choix de la couleur et de l'étoile, elle, la très généreuse, me demandait déjà ma taille de poignet pour me le fabriquer et me l'offrir.

Depuis je ne le quitte plus et je cherche encore comment la remercier.

DSC02173

DSC02174.JPG

 

Je suis toujours à l'affût de partager ces jolies découvertes. Alors, je suivrai vos liens avec grand plaisir!

Voir les commentaires

Ces petits matins d'automne

22 Novembre 2012, 14:26pm

Publié par Alice

DSC02163.JPG

Chaque année c'est le même regret de voir partir l'été et pourtant...

J'aime ces levers de soleil d'automne qui accompagnent mes séparations maternelles du matin,

J'aime jouer "à faire semblant de fumer" avec Octave,

J'aime embrasser leurs joues fraîches et roses,

J'aime apercevoir le bout de leur nez, les savoir emmitouflés, le bleu des yeux plus vif que jamais, que l'on découvre lorsque le bonnet ne joue pas les facétieux,

J'aime que l'on se réchauffe les mains les uns, les autres,

J'aime trouver un prétexte pour les tenir encore plus près de moi,

J'aime les promesses des ciels peut-être chargés de flocons, 

J'aime me dire que ce soir, peut-être, nous prendrons le temps d'allumer la cheminée et de nous retrouver autour d'un feu de bois.

Et c'est bon, chaque jour, de voir approcher l'arrivée de celui qu'ils attendent tant...

Voir les commentaires

Parlons chiffres

21 Novembre 2012, 08:50am

Publié par Alice

5 autour de la bouche, 30 si on compte les deux mains, seulement 10 mais de taille sur les fesses. Après l'otite, la bronchite, voilà le "Pieds-mains-bouche" qui s'invite sur le mini corps !Pas d'autre symptôme, on dirait même qu'il est moins tyrannique depuis qu'il l'a chopée. 

Mais évidemment, ce serait trop beau si... cela s'arretait là! parce que c'est une cause d'éviction de la crèche. A la porte Ernest ! Jusque quand??? La disparition des boutons. Alors guettons jour après jour! Sachant qu'à raison d'une à deux maladies par mois, je ne peux pas suivre le rythme des jours posés pour enfant malade, surtout que je garde "mes billes" pour les cas où il est en souffrance, et que seule Maman peut l'apaiser. 

Le 8 et 9 décembre, nous allons partir pour un week-end parisien avec Notre Grand : à nous la Tour Eiffel (enfin, on va essayer car Octave ne veut voir que celle multicolore, pas les autres), les vitrines de Noël, et quoi d'autre? Vous, les parisiennes ou presque parisiennes, que me conseillez-vous?

REGIME.jpg

 

Après un mois de chrononutrition, me voilà re-mesurée, re-pesée et les chiffres sont très encourageants. Beaucoup de kilos, centimètres perdus, avec le sentiment de ne pas me restreindre, d'être vraiment à l'écoute de mon sentiment de satiété. Je n'ai pas du tout ressenti de frustration, d'envie démesurée de manger du chocolat (car je m'enfile un tiers de plaquette tous les jours) ou des pâtes (j'en mange au déjeuner tous les jours). Je suis dans l'équilibre, enfin pour la première fois, manger n'est plus un problème. Je m'offre de la qualité : harengs grillés de saison, fait des razzias chez le boucher ou le poissonnier, ou encore au rayon fromages. Finalement toute la famille en profite.

Voir les commentaires

Indignations du lundi

19 Novembre 2012, 20:28pm

Publié par Alice

Deux sujets de post me trottaient dans la tête en ce début de semaine : l'un sur l'amour, l'autre sur la colère qui m'envahit.

C'est le plus fort qui a gagné.

Je suis en colère. En colère contre tous ceux qui sont allés manifester samedi contre le mariage homosexuel : se révolter contre quelquechose qui ne les concerne pas, ne les touche pas. Exprimer son refus de voir les gens s'aimer librement, des citoyens (qui paient aussi leurs impôts et consomment) qui ont enfin droit à une égalité de droits.

Je ne comprends pas qu'on refuse d'accepter, de légaliser ce qui existe déjà. Comme si les enfants nés de couples homos n'existaient déjà pas ! c'est nier une réalité et c'est dangereux pour la société. Comment peut-elle s'aveugler, faire l'autruche ainsi! et quel retard de mentalité !

La petite ville dans laquelle j'habite est dévorée par l'alcoolisme et la misère sociale: ici la question de l'éducation, l'équilibre, le soin, l'attention, l'amour des parents envers leurs enfants se pose, bien plus inquiétante. 

Et ces discours extrêmistes me terrifient. Je ne me reconnais pas dans cette société, cette religion. 

 

Seconde révolte: les normes imposées par les institutions.

Ernest, a une otite. Il doit prendre un traitement antibio matin, midi et soir. J'ai oublié l'ordonnance à la maison, je précise que je la rapporterai le soir même, on m'affirme que le traitement sera administré. Le soir, je récupère mon fils, le flacon intact : l'ordonnance n'étant pas là, personne en prend la responsabilité de lui donner sa cuillère d'antibio, et personne ne prend la peine non plus de me contacter pour que j'apporte l'ordonnance. On "me rend" donc mon fils, "pas très en forme aujourd'hui". A la maison il l'était : souriant, gai, affamé. 

Octave, asthmatique, envoyé à l'école avec son Babyhaler dans le sac. L'ATSEM me dit que quoiqu'il arrive, il n'aura pas de ventoline. Je monte en pression: "vous le laisserez donc s'étouffer et vous me préviendrez quand? quand il sera bleu ou quand il sera mort?". Je colle quand même un post-it avec le numéro de téléphone de L'Epoux sur le bureau de la maîtresse qui tente de trouver le moyen de me faire taire me rassurer en m'affirmant qu'ils lui donneront de la ventoline exceptionnellement.

Si je réfléchis, je peux comprendre le point de vue des professionnels qui se protègent mais je pense au bien-être de mes enfants et non, décidément, je ne comprends pas.

DSCN0724.JPG

Vous l'aurez compris, la photo n'a absolument rien à voir avec le post.

 

Voir les commentaires

Vers la lumière

18 Novembre 2012, 20:05pm

Publié par Alice

 

D4

Sous le soleil, ce dimanche a été marqué par le retour à la normale : un Papa qui travaille, une maison vide d'invités, des ballons crevés, des jouets empilés mais non rangés, une balade dans le jardin de Mamie parmi les poules et les canards.

D5.jpgD2

Nous avons ramassé des feuilles pour tenter des collages et de la peinture.

D3

Malgré la fièvre persistante du Petit, les sifflements du Grand la journée fut belle.

d1.jpg 

Marquée encore une fois par la monomanie vestimentaire :

régulièrement, deux voire trois d'entre nous sommes habillés de la même manière.

(N'y voyez aucune influence Arnaud Montebourienne)

 

Bonne semaine à vous et merci pour vos doux mots qui m'ont bien rassurée.

Voir les commentaires

Zone de turbulences

17 Novembre 2012, 20:44pm

Publié par Alice

S.jpg

 

Cette semaine, que je savais difficile a été éprouvante au-delà de mon imagination : Mon Grand Tout Petit a de l'asthme. Ponctuel? Durable? Cela fait des mois qu'il tousse en effet, mais sans jamais se plaindre de manquer de souffle. Jamais une bronchiolite nourrisson (contrairement au Poupon).

Pourtant le fait est là, après une nuit passée sans pouvoir reprendre son souffle au-delà de 3 mots prononcés, la ventoline est son alliée hier et aujourd'hui et pour combien de demain?

Quant à Ernest, la sixième dent arrive, sa sixième otite avec. Des antibios recrachés, une obligation de ruser encore. Des nuits qui s'étirent en séances de torture.

Et... beaucoup beaucoup de travail, de rendez-vous à prendre, d'interventions à programmer, de courriers à rédiger, des copies à noter, de cours à préparer. 

Je voudrais partir 2 jours, seule. Donnez moi deux gros romans, un lit douillet et je serai la plus apaisée de toutes.

Voir les commentaires

1 2 > >>