Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Mes blogs chouchous

30 Juin 2014, 05:30am

Publié par Alice

smile

 

Des blogs, j'en lis beaucoup. Pour le rendez-vous de ce lundi, il est question de ceux qu'on lit et qu'on aime, de ceux qui nous émeuvent ou qui nous font voyager.

Difficile de faire une sélection. Je passe souvent chez vous toutes qui me lisez, chez vous qui commentez le lundi (ou les autres jours!), nous formons comme un petit réseau, une communauté. Nous nous rendons visite, nous nous connaissons  un peu toutes. Souvent des mamans, seulement des femmes.

Voilà donc mes chouchous dont j'avais envie de vous parler.

 

Ceux où il est question de cuisine :

Nelly avec sa cuisine téméraire

Une mine d'or d'idées pour le quotidien: la cuisine de Myrtille

 

Des instantanés de vie :

Un blog qui n'est pas alimenté au quotdien mais que je suis depuis des années : Le journal du Chat aux 14 vies qui se prenait pour Marylin Monroe

C'est parfaitement écrit. Les mots toujours parfaitement agencés pour raconter l'intime.

Miss Zen chez qui j'aime cette confidentialité et cette quête dont je me sens proche

Dans la catégorie "Un peu de tout", j'aime le blog de Chrys où il est quesstion de photos, de livres, où les activités des enfants/élèves de maternelle côtoient les photos de maison de retraite. J'aime beaucoup l'humanité de Chrys.

Il y a aussi ce blog, un OVNI, Et le coeur qui bat, je vous en avais déjà parlé mais j'aime toujours autant la poésie et la plume de Pauline.

Lolotte aussi bien sûr

 

Ceux où il est question de livres

George, bien connue de tous les bloggueurs qui lisent. Une référence en la matière!

Sandrine qui lit beaucoup et de tous genres. Se promener chez elle est source d'inspiration.

Blablablamia, une petite trouvaille récente.

Pour les enfants Marje, découverte chez Caroline qui me fait beaucoup rire et qui est archi connue.

 

Et puis il y a bien sûr Zaza chez qui je m'arrête tous les jours. Zaza, ma coéquipière de choc du lundi.

J'ai vraiment hâte de découvrir les vôtres ! Alors qui nous fait découvrir sa sélection de blogs?

tOrtue évoque l'amitié, les travaux manuels, et la cuisine sans gluten.

Chez MHF il y a une jolie sélection de blogs thématiques que je vais m'empresser de découvrir!

Swetty Lux doit aussi remettre sa Blogroll à jour car elle aussi est une grande lectrice de blogs

Zoup partage aussi quelques unes de mes lectures régulières

Zaza nous offre une très belle découverte

Natmum nous fait découvrir un blog mine d'or pour toutes les mamans qui voient arriver les vacances d'été avec une pointe d'angoisse concernant les occupations de nos charmants bambins.

Pilisi se joint à nous pour nous présenter le blog de sa collègue, une photo par jour. J'aime cette idée que je pratique aussi :)

MamieVlin commence sa blogroll par le biais de ce billet et je vous assure qu'il y a de belles découvertes!

Arlette nous présente ses amis de blogs devenues amies dans la vie et je trouve son billet très touchant

Lily croque la vie nous rejoint avec sa liste de blogs chouchous et cela me ravit!

 

Et pour lundi prochain, il me semble qu'on doit faire le point  le challenge que l'on s'était fixé en début de mois et nous étions 20 à participer!

 

Voir les commentaires

Retour à la normalité. Plus un.

29 Juin 2014, 08:20am

Publié par Alice

174ième jour de l'année. Lundi. Les Pokémon ont envahi notre chambre de 10mètres carrés à l'hôpital, y compris durant les crises d'angoisse de la nuit où nous regardons, lits collés tant bien que mal, la première saison de Pikachu.

174.jpg

 

175. Nous attendons avec espoir le passage du Chirurgien qui confirme que nous pouvons sortir l'après-midi. Ouf. Octave a passé deux jours nu dans son lit, la chambre transformée en sauna.

175.jpg

 

176.  Mon petit blond réintègre la maison. Je retrouve Yoyo, j'avais presque oublié ce que c'était d'être non plus 2 mais 3 dans un mètre cube. Mes glues.

176.jpg

 

177. Pour gérer au mieux le grand tourbillon des émotions, rien ne vaut le fait d'imposer les siestes obligatoires pour mon petit encore bien fragile, qui dort comme un nouveau-né.

177.jpg

 

178. Je pourrais écrire une centaine de lignes par jour sur les facéties d'Ernest. La dernière en date (qui a eu le mérite de nous faire rire) : alors qu'il chantait à table et qu'on lui demandait pour la seconde fois de se taire, celui-ci nous a répondu "Mais za le droit de parler quand même !"

178.jpg

 

179. Duchesse ne résiste jamais aux draps à l'odeur de lessive et fraichement repassés, impossible de la déloger quand elle teste ses coussinets sur la couette toute moelleuse!

Mon frère est revenu, j'ai récupéré un autre garçon à la maison avant qu'il reparte en vadrouille.

179.jpg

 

180. Alors que la pluie tombe et que ce dimanche ressemble à un jour de déluge, nous allons fêter les 35 étés de mon frère en famille. On a eu le nez fin en évitant les grillades pour le menu.

180.jpg

Je vous souhaite à tous un bon dimanche sous la pluie ou le soleil.

Et toutes les récap' ici

Voir les commentaires

Dernière récolte, d'Attica Locke

26 Juin 2014, 06:59am

Publié par Alice

atticalocke

 

Ce roman n'est pas un gros coup de coeur, j'avais déjà eu le même sentiment d'ailleurs après la lecture du précédent roman, Marée noire dont j'avais parlé ici.

Pourtant, dans ce livre ci, encore, l'histoire avait tout me plaire : une enquête au coeur d'une ancienne plantation, Belle Vie. L'histoire passée se mêle à l'histoire présente avec les intérêts économiques qui priment sur les vestiges du passé et sa tentative de reconstitution de la vérité.

L'héroïne est Caren GRAY, responsable du domaine, descendante d'esclaves ayant habité sur la plantation où un corps de femme est retrouvé égorgé.

Le roman est vraiment dense. Trop. Quand je me perds un peu dans les noms des personnages dès le premier chapitre, c'est assez mauvais signe. A mon sens, on s'attache trop tardivement à l'héroïne qui est principalement décrite par sa fonction (maman, responsable du domaine) et non pas pour ce qu'elle est ; difficile dans ce cas de bien prendre conscience de l'intérêt du passé.

En vrac, il y a donc les employés du domaine dont un jeune homme qui veut reconstituer l'histoire de Jason, un des premiers esclaves affranchi, ancêtre de Caren, la famille de Caren, un journaliste et un historien qui passe par là, les propriétaires du domaine (et leurs ancêtres), le chef de la plantation. Tout ce petit monde se croise, a un lien avec l'autre.

J'aurais voulu en savoir davantage sur la condition de ces travailleurs immigrés qui remplacent en toute bonne conscience les anciens esclaves; sur la "bonne conscience" des descendants de "maîtres". J'aurais presque préféré qu'il n'y ait pas de meurtres, parce que l'histoire aurait pu se suffire ainsi, finalement.

Les grands rebondissements ont toujours lieu sous l'orage (l'ambiance est toute trouvée s'il y a adaptation cinématographique), Caren malgré les dangers qui la guettent (quelqu'un a volé son téléphone portable, l'appelle anonymement) les affronte seule, laissant son ex et sa fille chez elle pour débusquer "le méchant".

C'est assez peu crédible. L'héroïne au début du roman redoute d'entrer dans une case, de s'approcher d'un cadavre mais elle résoud quasi seule l'intrigue. La sécurité de sa fille qui apparait au premier plan en début de roman semble très secondaire ensuite.

Ses erreurs et maladresses sont assez grossières, comme si elle souhaitait se faire accuser de tout.

Merci à Babelio et Masse critique de m'avoir permis de lire cet ouvrage.

tous les livres sur Babelio.com

Voir les commentaires

Au menu ce soir

23 Juin 2014, 03:58am

Publié par Alice

Le thème imaginé aujourd'hui, on le doit à Zaza qui, dans la catégorie "gourmande" n'a rien à m'envier!

Evidemment mon post initialement prévu est un peu chamboulé, vous l'imaginez bien. Il semble fortement improbable que le repas servi ce soir à l'hôpital soit celui que j'avais imaginé cuisiner à la maison.

Toutefois, je pense que je vais me plaisir en demandant à L'Epoux de me rapporter une barquette de gariguettes fraichement sortie de notre frigo pour notre dessert, le blond et moi. L'avantage d'habiter à 5 minutes à pieds de l'hôpital est un luxe inouï en cas de crise.

J'enrage quand même un peu de ne pas pouvoir vous parler de la pizza maison que j'aurais adoré cuisiner ou de cette tarte-ratatouille qu'une collègue/copine m'a fait découvrir. 

FRAISE.jpg

 

Je compte sur vous, particulièrement aujourd'hui, pour me faire rêver avec des petits plats concotés dans la cuisine familiale ou pas, des desserts fruités ou chocolatés... depuis mon plateau repas de l'hôpital.

Zaza nous présente un livre qui m'intrigue assez: un guide pour optmiser et faciliter les menus familiaux,

MHF et sa jardinière de légumes frais. Un classique à la maison (auquel on ajoute crème de ferme et lardons pour les gourmands normands)

Anne-Flore a 3 kilos de fraises fraichement cueillies de toutes les mains de la famille

tOrtue nous a concocté une salade bien légère et un sorbet qui fait frémir les papilles.

Stef anie prépare à la manière asiatique des crevettes fraiches décortiquées, nouilles chinoises, poivron vert, oignon, sauce nuoc. Huile pimentée pour ceux qui aiment épicé! La recette peut être aussi réalisée avec du boeuf haché.

Pour SwettyLux il y a du léger et du moins léger mais les deux sont vraiment appétissants!

Aurélie des Miss à couettes me donne plein d'idées fraiches pour des plats estivaux.

Chez Marie.cotcot il y a de l'efficacité maximale, comme chez nous toutes certains soirs!

Pour Zoup, c'est wrap au menu!

Natmum offre deux services le soir, et moi j'ai surtout retenu une tarte à la tomate, j'adore ça!

Cha fait souffler la première bougie sur une brioche, c'est tout mignon...

MamiVlin me fait saliver d'envie dans cette chambre d'hôpital surchauffée avec ses salades toutes fraiches comme je les aime!

La vie en tisanie m'offre un cours d'organisation domestique. 

Arlette donne la recette des asperges à la poele et à l'ail.

Et Pilisi dîne avec un Chéri qui a pris la mouche :)

Merci à toutes pour vos adorables messages! Octave force l'admiration, il gère comme un chef son appétit! et sa douleur!

Et la semaine prochaine, rendez-vous avec une sélection de blogs chouchous; qui lisez-vous? qui vous émeut? vous fait voyager? vous fait rire? découvrir? 

Voir les commentaires

Depuis notre chambre à deux lits

22 Juin 2014, 20:19pm

Publié par Alice

167ième jour de l'année. Lundi. Un début de semaine plutôt tranquille. Octave a un lit "de grand" (d'une personne) qu'il se fait squatter dès le premier soir par son frère et son chat.

167.jpg

 

168. Mardi. L'Epoux fête son anniversaire. L'inspiration est venue subitement car impossible de ne pas marquer cette dernière annéee de la trentaine: un banjo!

168.jpg

 

169. Mercredi. Le soleil est revenu même s'il fait froid. Les enfants reprennent l'habitude des glaces, et jamais les plus petites pour mon plus petit.

169.jpg

 

170. Jeudi. Temps estival. Je sors du boulot, j'emporte tout le monde dans mon élan pour une grande balade sur la plage et la jetée admirer les pêcheurs.

170.jpg

 

171. Vendredi. On recommence! cette fois-ci direction le skate-park sur la même plage. Ernest tente des figures, plutôt réussies pour un tout petit.

171.jpg

 

172. Samedi. Une journée off comme je l'ai intitulée sur IG. Je l'ai débutée à 1h du matin en changeant les draps d'Ernest qui avait malicieusement enlevé sa couche en s'endormant. Ensuite j'ai du relaver les draps qui avaient été lavés avec la-dite couche qui s'était éventrée. Puis, j'ai passé la journée en jonglant entre la bassine et la serviette éponge pour Octave malade. Et enfin la nuit à rassurer un enfant qui geignait tous les quart d'heure d'avoir mal au ventre.

172.jpg

 

173. Dimanche. Ernest a parsemé de terre tout le rez-de-chaussée pendant que je prenais ma douche en vitesse avant d'aller aux urgs avec Octave (photo: "jamais sans ma bassine"). Une appendicite et une opération dans la foulée. Nous voici dans la même chambre, mon fils, ma force de la nature, réclamant déjà son repas, à peine sorti de la salle de réveil (telle mère tel fils...). Je crois que je vais m'offrir les memes siestes que les siennes, voire plus durant les prochains jours à le veiller.

173.jpg

Et pour les autres participations, c'est ici

 

Voir les commentaires

De tout. De rien. Du soleil

19 Juin 2014, 19:41pm

Publié par Alice

Le soleil est revenu. Le sourire aussi. Depuis que j'ai décidé de ne plus m'énerver. Je respire 10 secondes pour me couper le souffle avant de crier et ça fonctionne. Mon Blond, le Petit, se montre même plus détendu.

C'était chouette le dernier RV lecture à la biblio même si je n'ai pas beaucoup rempli ma Liste A Lire, sûrement en prévision du Prix Elle. A ce propos, je suis folle de joie que l'on soit ensemble avec ma copine Anuyka.

Plus les vacances approchent, moins je les vois arriver tant j'ai de choses à faire. J'ai repris mon rythme de grasses matinées inversées en m'endormant vers 21heures pour me réveiller fraiche comme une rose à 6.

Je n'écoute plus du tout de musique. Ni CD, ni MP3. Rien. Je cherche le silence et pourtant j'ai soif de découvertes.

Ce que j'aime le plus ici, en Normandie, quand il fait beau, c'est que la peur que cela ne dure pas nous permet de trainer tard sur la plage, nous fait manger des glaces avant le repas, sans aucune mauvaise conscience.

Je dois absolument apprendre à dire les choses sans attendre de les verbaliser alors que je suis en colère. Ca fait perdre la justesse des mots et la pertinence du message. Mais je crois que de la colère, j'en ai à revendre! (et ça me mine).

Partir en vadrouille ou pas cet été? Où ? Combien de temps? Impossible de prendre une décision... J'ai envie de balades à vélo, de ne pas dépenser et surtout ne pas infliger l'épreuve de la voiture aux enfants. 

Je suis une bien mauvaise copine en ce moment: je ne parviens pas à dégager de vrais moments sereins pour téléphoner, répondre aux mails et invitations. Et pourtant, plus j'y pense moins j'ai le sentiment d'avoir l'esprit libre pour.

Mon crumble poires/pépites de chocolat dans le four parfume toute la maison, c'est un supplice d'attendre demain pour le déguster avec mes collègues.

Soldes ou pas soldes? Malgré un rapide tour d'horizon, quelques paniers virtuels remplis, je n'ai rien validé, effrayée par les frais de port ou exaspérée par les bugs au moment de valider (Monoprix et Promod Grrrr). Alors, il n'y aura rien avant les prix ronds Monoprix.

 

ernest-copie-1.jpg

puys.jpg

jetee.jpg

Voir les commentaires

Le brownie des chefs pâtissiers

18 Juin 2014, 06:49am

Publié par Alice

brownie1

Celles qui m'ont lues depuis vendredi doivent peut-être se souvenir que j'ai participé (avec ma maman) à un cours de pâtisserie "Epâtez-vous" à l'Institut Nationale de la Pâtisserie et Boulangerie (INPB), à Rouen.

BROWNIE3.jpg

Au thème de la séance : madeleines, financiers, brownies et caramel en pot. Nous n'aurions pas vraiment choisi cet atelier mais la date était la plus adéquate pour nous deux.

Même si j'avais le sentiment de connaitre et de savoir effectuer ces recettes, le résultats a été assez bluffant car les pâtisseries dégustées étaient dignes des meilleures enseignes. Le résultat final était assez parfait.

Voici donc la recette du brownie quasi parfait 

Il vous faudra donc: 350 grammes de beurre, 200 gr de beurre à 70%, 300 gr d'oeufs entiers (soit 6 oeufs), 225 gr de sucre semoule, 225gr de cassonade, 80 de farine, 20 de cacao Van Houten, 50 de noix hachées, et100 de noisettes blanches (passées au four préalablement, sans la peau).

Vous remarquerez le changement de vocabulaire, beaucoup pus "professionnel" ;)

Dans un cul de poule (= un saladier pour la Mme Tout-Le-Monde-Que-Je-Suis), au micro-ondes, faire fondre le beurre et le chocolat.

Au fouet, mélanger légèrement les oeufs et les sucres.

Mélanger les deux préparations ensemble.

Incorporez la farine préalablement tamisée et le cacao.

Ajouter les noix hachées et les éclats de noisettes grillées

Garnir le cadre (ou moule) préalablement graissé, fariné, et chemisé de papier cuisson.

Faire cuire au four 180°c pendant environ 20 minutes.

Laisser refroidir couvert de papier cuisson.

Démouler et couper en parts (6.5cm x 7,5cm). 

brownie2.jpg

Voir les commentaires

Le goût du bonheur, de M. Laberge, la saga de mon printemps

17 Juin 2014, 10:48am

Publié par Alice

Je dévore depuis plusieurs semaines à présent la saga de Marie Laberge, romancière québécoise : Gabrielle, Adelaïde, Florent, voici le titre des trois tomes.

Bon, on ne pourra pas dire que saga rime avec chef d'oeuvre littéraire, je vous l'accorde. Mais quand je cherche l'évasion, le divertissement, l'émotion et les grandes histoires, c'est du côté de ce genre-ci que je vais piocher.

L'histoire du Goût du bonheur débute au début du XXième siècle, à l'aube de la première guerre mondiale avec le couple Gabrielle/Edward, catholique pratiquant (avec toutes les questions liées à la sexualité "libérée" et non que procréative que cela implique). Ils ont quatre enfants qui eux-mêmes deviendront les héros des tomes suivants.

Au-delà de l'histoire quelquefois mélodramatique (je crois avoir pleuré non-stop une heure en fermant le tome 2), les personnages sont attachants avec leurs combats pour la création, pour la liberté, pour l'égalité... Il y est question de condition féminine, d'élégance, beaucoup d'amour et d'éducation.

L'écriture est dépaysante puisque bourrée d'expressions et de tournures de phrases québécoises; la lecture est pleine de vie et si, lors du premier tome, je me suis souvent aidée du lexique en fin d'ouvrage, j'ai vite trouvé mes repères dans cette langue imagée.

 

DSC01979.JPG

Voir les commentaires

Ce qui me fait rire en série

16 Juin 2014, 04:30am

Publié par Alice

Je suis une personne qui sourit tout le temps paraît-il. J'aime beaucoup rire et on me dit souvent que j'ai de l'humour. Pourtant, je suis très mauvais public concernant tout ce qui est destiné à me faire rire, ce qui est conçu pour.

Un film drôle? je souris du coin de la bouche. Un One-man-show et là je suis quasi indéridable même si je trouve ça plaisant (Florence Foresti par exemple). Je n'aime pas les livres drôles, à la rigueur les BD, mais bon, ce n'est pas ce que je recherche en tournant les pages.

Il n'y a les séries qui échappent à ce jugement souvent bien trop sévère. J'ai en effet des petits "chouchous" qui me font inévitablement éclater de rire. Et ce n'est pas toujours l'humour le plus fin ou le plus spirituel, mais c'est la loufoquerie ou l'improbabilité des situations qui m'amuse beaucoup.

Shameless (version US) est incontestablement LA série qui me fait hurler de rire. Très bien interprétée, complètement déjantée, rien n'arrête les scénaristes. Fiona, une jeune femme de 20 ans élève seule ses cinq frères et soeurs, prenant le relais de leur père, alcoolique fraudeur et voleur. Chaque épisode est l'occasion d'aller plus loin dans la provocation.

la-famille-gallagher.jpg

Source Photo

 

Weeds est une série aussi qui m'a beaucoup amusée mais dont je n'ai pas encore vu les dernières saisons (il y a 102 épisodes et quand ça dure trop longtemps, je décroche). C'est l'histoire d'une femme, Nancy Botwin qui doit assumer seule ses deux garçons suite à la mort brutale de son époux. Il y a un petit côté Desperate Housewives dans la banlieue dans laquelle elle vit. Pour pallier ses difficultés financières elle décide de vendre du cannabis, ce qui n'est pas sans provoquer d'histoires...

serie-tv-weeds-003.jpg

Source photo

La série Girls découverte plus récemment m'amuse également beaucoup. Cette série de et avec Lena DUNHAM dont vous avez certainement entendu parler est un peu déjantée aussi. C'est l"histoire de 5 jeunes femmes new-yorkaises.

Girls_HBO_Poster.jpg

Source photo

Cette semaine, vous l'aurez compris, chez Zaza et ici, nous vous proposons un rendez-vous avec un éclat de rire : qu'est-ce qui t'offre un franche moment de rigolade? une personne? un comique? une bande-dessinée? un magazine? un livre? une émission de radio? de télé? une série? un film? tes enfants ou petits-enfants? un ou une ami(e)?

Zaza liste amoureusement ses éclats de rire quotidiens,

tOrtue nous fait redécouvrir un film "Cause toujours", vous vous souvenez?

MHF nous livre une petite phrase de VDM et c'est vrai que c'est souvent hyper drôle!

Chocoladdict se souvient de Friends aussi et des (sou)rires à regarder la série.

Natmum les fous rires sont ceux de son M. Chatouilleux qui partage les guilis en famille.

Chez Aurélie des Miss à couettes, c'est un générique et un fameux "A table!" qui la fait hurler de rire.

Genevieve T nous raconte deux fous rires, et rien qu'à la lire, je souris béatement!

Pour Valérie WonderMômes c'est Friends lors de la pause déjeuner qui lui offre de belles tranches de rire (et je la comprends aussi!)

Catherine a de la chance c'est son époux qui la fait rire! (et Friends aussi)

La vie en Tisanie me donne envie de découvrir Black Books, elle nous montre une vidéo hilarante et décline le rire et ses expressions.

Anyuka nous offre 3 vidéos et une citation que j'adore : "L'humour ça n'arrête pas la pluie, mais ça permet d'avancer" (Jean-Louis Fournier)

Pour Laurence, c'est la série Weeds mais aussi le film de Guillaume Galliene (que je n'ai toujours pass vu, honte à moi!)

Pour Zoup nous offre quelques extraits du spectacle de Florence Foresti, bien "parlant" pour les mamans que nous sommes!

Arlette a de quoi rire avec son petit monde :)

Cha liste ses fous rires, ses rires et ses sourires, et y'en a des raisons de s'esclaffer! 

Laeti et Bidule avec une très jolie photo, évoque le fait que le rire fait partie de son quotidien en famille.

MamieVlin a un adorable petit clown à domicile (qui en traverse même pas l'âge du non), la chanceuse!

 

 

Et la semaine prochaine, on partage notre inspiration avec pour thème "Au menu ce soir" !


Voir les commentaires

De la lumière

15 Juin 2014, 08:37am

Publié par Alice

Pour la première fois depuis le début de l'année, j'ai eu du mal à trouver mes photos quotidiennes, non pas par manque d'inspiration mais parce que je ne les trouvais jamais assez jolies.

Je n'avais pas envie de passer du temps derrière mon ordinateur, trop de choses à faire, de vie à vivre. Pourtant je suis ravie d'être là ce dimanche, et je me dis que cette semaine était bien chargée (et que la semaine suivante le sera encore plus); C'est parti !

160ième jour de l'année. Lundi férié. Temps chaud et orageux, nous profitons en famille, en attendant l'orage.

160.jpg

 

161. Mardi. J'emmène mon petit monde chercher les légumes à la ferme bio de ma copine, l'occasion d'admirer les champs de blé et de lin.

161.jpg

 

162. Les cheveux blonds de mon Ernest pour un long câlin après le déjeuner, juste avant la sieste. Qu'ils sont bons ceux-ci, quand je le sens abandonner toute colère, toute rebellion et toute supplication, profiter juste de la douceur du moment.

162.jpg

 

163. Rainbow motos. Tout le temps.

 163.jpg

 

164. Cours de patisserie à l'INPB (l'Institut National de la Patisserie et de la Boulangerie) de Rouen : madeleines, financiers, brownie, caramel mou. Une chouette journée avec ma Maman et de gros fous rires partagés.

164-copie-1.jpg

 

165. Enorme bouquet de fleurs (assorti par hasard à ma tunique) offert par L'Epoux, pour fêter quelques jours plus tard les 4 ans de mariage civil.

165.jpg

 

166. Une matinée à 3 enfants et un tout petit très sage, presque intimidé par sa cousine (une poignée de minutes, hélas...).

Bonne fête Papa et aux autres Papas...

166.jpg

Et toutes les récaps chez Virginie B.

Voir les commentaires

1 2 > >>