Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Pipette, en fait c'est Pipeau.

31 Mai 2013, 05:30am

Publié par Alice

cat-me.jpg

 Il semblerait donc, que ce soit UN chat...

"This moment": une photo, sans légende, pour capturer un moment de la semaine, simple, spécial ou extraordinaire.

Un RV trouvé chez Zaza et à l'initiative de Soulemama.

 

 

Voir les commentaires

Une hospitalisation ambulatoire réussie

29 Mai 2013, 19:39pm

Publié par Alice

ambulatoire.jpg

 

C'est derrière nous. Enfin. J'ai un petit garçon et deux diabolos (ou yoyos ou drains) au choix.

Nous redoutions le réveil sans biberon, l'heure de route au petit matin le ventre creux, ce que nous imaginions être une légère attente avant l'opération (en fait nous avons quitté la maison à 6h30 et il est parti au bloc à 11h !), la séparation, le réveil, l'attente du biberon, la douleur post-op.

Rien de tout cela n'est arrivé. Enfin, je crois avoir pleuré tout le temps de la séparation, entendant encore les pleurs de fatigue et de faim de mon Petit me quittant. Je l'ai même senti revenir dans le creux de mon bide (et celui de mon oreille à ses pleurs) mais ce fut si rapide...

Depuis un mois, j'avais longuement réfléchi ce jour et j'avais mentalement listé les indispensables:

- Une valisette de jouets: des voitures, plusieurs pour jouer avec lui. Une ardoise magique, deux animaux, une toupie.

- Des livres, ceux qu'il préfère et qu'on lit à la maison, en évitant les pages ou les mots ayant un rapport à la nourriture.

- Mon téléphone avec des chansons que nous écoutons souvent : succès garanti au réveil et aux retrouvailles.

- L'Ipad pour faire de la musique avec Papa (et aussi tuer le temps - et l'angoisse - quand il sera parti en jouant à ma nouvelle lubbie : RUZZLE)

- Un sac gourmand pour l'"Après" avec biberon, biscuits, eau et même bonbons.

En fait, j'avais un peu transporté notre maison dans la clinique...

(J'avais juste oublié les couches, attrapées et ajoutées au sac au tout dernier moment).

 

Sur place, nous avons eu la chance d'avoir une immense chambre (normalement collective) avec vue sur un grand carrefour ce qui nous a permis de chercher les motos, les voitures, les vélos, petits et gros camions (rouges, bleus, verts etc) durant plus d'une heure.

VUE.jpg

MUS.jpg

 

J'ai bien cru que l'étape du petit bracelet plastique allait poser problème, mais ce qui n'avions pas envisagé c'est que notre Ernest allait vraiment nous écouter lui raconter ce qui allait se passer 15 minutes avant de partir au bloc.

Il a grandi, d'un coup, comme ça (à nos yeux surtout). Gérant sa peur, sa faim, sa fatigue. Il nous a complètement bluffés. Nous le regardons fiers et attendris parce que notre Poupon au caractère bien trempé est vraiment courageux.  Cette opération a provoqué un déclic: nous avons même enlevé sa tablette de chaise haute ce soir pour le glisser à table, avec nous, posant son assiette entre celle de Papa et Maman (et cachant les couteaux, nos fourchettes, les plats à portée de mains...)

BRA.jpg

Voir les commentaires

Dans la peau

28 Mai 2013, 10:51am

Publié par Alice

tatoo.jpg

 

Il y a 10 ans je détestais les tatouages. Je ne comprenais pas l'intérêt de marquer son corps à vie.

Puis, j'ai appris à vivre avec, tant au boulot avec mes stagiaires qui en ont davantage (cou, poignet, épaule, bras, cheville...) qu'à la maison avec L'Epoux qui me suggère, chaque année, de lui en offrir un autre puisqu'il en a déjà un sur le mollet (que moi seule voit).

Et l'idée fait son chemin. Tout doucement et de plus en plus sûrement. Je ne sais pas encore sous quelle forme, ni à quel endroit du corps il sera mais ce dont je suis certaine, c'est que j'ai mes mecs dans la peau, dans mes tripes, et j'envisage plutôt sérieusement de graver ostensiblement une représentation d'eux (initiale, prénom, symbole?).

Progressivement, cela devient une évidence. L'Epoux se moque, on est loin des images pieuses qu'il affectionne, mais pas tant que ça finalement...

Voir les commentaires

Un photomaton pour ma fête

26 Mai 2013, 18:25pm

Publié par Alice

FETE2.jpg

 

Bien sûr j'ai eu mon lot de vilains cadeaux dont la palme revient à Octave: des fleurs en bois collées sur un pot dont je suis certaine qu'il ne l'a pas créé lui même, puisque nul part son nom était écrit et j'ai dû choisir entre 4 cadeaux identiques (et anonymes) quand je suis allée le chercher à l'école.

Il y avait un poème qu'il n'a pas su me réciter, qui parlait de bonbons (??) et qui rend son frère fou puisqu'il cherche les sucettes partout dans la maison.

J'ai préféré la création d'Ernest: un joli pot à yaourt en verre sur lequel était collé un dessin fait par lui (de ça je n'en doute pas) avec des gommettes.

En fait, c'est L'Epoux qui a assuré: déjà en étant présent (cela faisait plus de 15 jours que l'on avait pas eu une journée de repos en commun), en m'offrant le parfum que j'avais repéré (Ivoire de Balmain) et en acceptant de passer par le photomaton en rentrant du repas avec les Mamans/mamies. Cette semaine, j'irai m'offrir un porte-clé pour y glisser les photos de mes mecs ;)

Et, cerise sur le gâteau : malgré la sieste passée à l'as cet après midi, les enfants, après s'être réveillés à 8h15 ce matin (une grasse matinée donc), se sont endormis respectivement à 19h pour le grand et 19h30 pour le petit. La soirée à deux semble pour le moment bien agréablement longue et calme (à condition que L'Epoux ne sorte pas sa guitare pendant que je tente, pour une fois, de rester devant la télé).

Voir les commentaires

Happy week

25 Mai 2013, 11:07am

Publié par Alice

Cette semaine nous avons retrouvé, 3 ans après, les télébubbies.

Ernest aime toujours écrire mais sur les mains c'est mieux.

Nous avons accueilli Pipette, mais cela ne vous aura pas échappé.

Elle trouve sa place chez nous, mais surtout toujours sur nous (j'ai officiellement 3 glues à la maison)

J'ai quitté une classe parmi les trois (et j'ai l'air d'une mémère)

Je me suis désolée pour un enfant nouvellement prénommé...

 

hw.jpg

Hw2.jpg

HW3.jpg

HW4.jpg

HW6.jpg

HW5.jpg

Voir les commentaires

Après l'école...

24 Mai 2013, 16:34pm

Publié par Alice

"This moment": une photo, sans légende, pour capturer un moment de la semaine, simple, spécial ou extraordinaire.

Un RV trouvé chez Zaza et à l'initiative de Soulemama.

 

RETOUR.jpg

Sur le canapé.

 

Merci encore pour vos conseils avisés. Dès que la vie avec notre petite dernière aura pris un tour moins extraordinaire, promis, nous reparlerons de tout, de rien, d'opération des oreilles, mais aussi de préparatifs pour le départ en vacances en amoureux.

Voir les commentaires

Questions de chat

23 Mai 2013, 19:12pm

Publié par Alice

chat.jpg

 

Mère à/de chat depuis 24 heures, je m'aperçois qu'en effet, approcher La Petite n'est plus un problème. En revanche comme je n'y connais absolument rien en la matière, je me pose toutes les heures des dizaines de questions. Anne-Laure T, sa désormais fée-marraine répond patiemment depuis des jours à mes mails et sms la bombardant de questions alors que j'ai deux paquets de croquettes en main ou que je caresse d'une main Pipette.

Notre premier quotidien :Elle se niche contre moi dans le canapé. Son endroit ? Lui offrir un panier avec une couverture douillette? la laisser choisir son coin même si elle semble l'avoir trouvé: Elle se cache souvent et pour de longs moments dans la cuisine, dans le placard tournant à nourriture. Je n'ose plus allumer le four qui le jouxte.

Quand elle miaule, je me sens triste, parce qu'en effet, elle est séparée de sa maman depuis 24heures.

Octave lui a fait découvrir sa chambre ce soir (alors que l'on avait donné comme règle : ne pas la monter au premier étage), depuis je l'ai retrouvée deux fois dans les escaliers, j'ai donc posé une barrière. Évidemment là bas c'est le paradis des chats, jouets qui bougent, font du bruit, tout doux, poissons rouges...

Elle mange beaucoup et vide sa gamelle dès qu'on la remplit. Je n'ai pas les quantités en tête mais j'ai le souvenir que chez mes copines qui ont des chats, il y a des croquettes en permanence et pas mangées en permanence.

Parlons nourriture, L'Epoux a acheté hier des croquettes molles en sachets individuels, et moi aujourd'hui des croquettes dures mais je crois que je me suis trompée. Faut lui donner quoi alors? elle a deux mois.

Elle a passé une super première nuit, moi je me suis réveillée cent fois pour tendre l'oreille et écouter si elle pleurait. Ce matin, la litière a été remplie sous les yeux émerveillés et fascinés des petits (et ce soir aussi), Ernest criant : "CACA!", Octave la pelle à la main pour enlever les crottes.

Je refuse que les garçons la caressent, la touchent quand elle mange. Je passe plus de temps à les engueuler depuis que le chat est là. Ils ne lui foutent jamais la paix même si elle a, en effet, l'attrait de la nouveauté.

Le grattoir pour ses griffes? Luxe ou pas? Prendre rendez-vous rapidement chez le véto? lui donner un doudou, la couverture du canapé qu'elle semble aimer? un de nos vêtements? la laver? et les oreilles? elles ne me semblent pas nickel, je fais quoi? Elle est chaude, c'est normal je crois?

J'ai oublié quelque chose?

Voir les commentaires

La petite dernière

22 Mai 2013, 20:24pm

Publié par Alice

pipette.jpg

pipette2.jpg

 

Elle a déjà perdu son premier prénom, ce n'est plus NiNette. Pour moi c'est Pipette avant que demain ce soit Abricot ? (c'était la nouvelle idée d'Octave).

Elle a pleuré un peu dans son carton en faisant le trajet. Mademoiselle vient d'une grande ville, une Préfecture et nous, nous habitons une sous-préfecture. La route a été longue, la flippée que je suis l'imaginait sortant toutes griffes dehors du carton, se glissant dans mes pieds sous les pédales (je vous ai déjà parlé de mon côté excessif?) .

Depuis elle a fait hurler de rire les garçons, elle s'est laissé caresser, montrant son bidon tout pâle pour qu'on gratouille (enfin qu'ils gratouillent), a déjà bien mangé, s'est laissée chercher deux heures dans la maison (j'ai arpenté les rues voisines pendant de longues minutes, inquiète). Elle est douce avec les enfants et ne les craint pas. Elle pue, L'Epoux vient de lui faire un petit toilettage de printemps. Les garçons sont fascinés, émus, Ernest la touche du bout du doigt heureux. Elle est sociable, enfin semble l'être puisqu'elle ne nous fuit pas.

Elle vient de se nicher contre moi, sur ma couverture toute douce et se laisse apprivoiser tout comme je dois apprendre à l'être aussi. Cela m'émeut, je crois qu'elle a trouvé quelque chose en moi dont je ne me sentais pas vraiment capable.

Ha les filles, si vous saviez le nombre de fois où j'ai relu vos commentaires, avide de conseils pratiques. Merci encore à vous! Le chemin qui me mènera à la "Mémère à chat" n'est peut-être pas si loin, finalement.

Voir les commentaires

L'incivilité à notre porte.

21 Mai 2013, 19:36pm

Publié par Alice

incivilites.jpg

 

Quand j'ouvre la porte de notre jardin qui donne sur la rue, je vois ça : la voiture de mes jeunes voisins. Ils habitent juste en face, là où vous voyez les rideaux.

15 jours sur 30, ils garent leur voiture contre notre palissade. A vrai dire, cela ne nous gêne pas puisqu'on ne les voit pas. Moi, si avant que la maison soit occupée, je me garais quelquefois en face, aujourd'hui je ne le fais plus car les pauvres, jamais je ne leur imposerais la vue sur mon automobile depuis ce que j'imagine être leur salon.

Si moi je me pose des questions, me disant que je ne leur ferais pas ce que je n'aimerais pas qu'on me fasse (etc etc), eux ne semblent pas du tout se les poser. Pour preuve, j'ai peiné à rentrer chez moi avec Ernest dans les bras, le cartable en bandoulière. Ce soir, j'ai eu du mal également à sortir la poubelle.

J'ai donc glissé un mot sur leur pare-brise, leur demandant, poliment, de bien vouloir veiller, à l'avenir, à garer leur voiture de sorte que nous puissions entrer et sortir sans gêne. Si nous leur avons laissé un mot, c'est que la situation se répète, que nos (autres) voisins nous le font remarquer également.

Je ne suis pas agacée, ni outrée mais sidérée par l'individualisme (et accessoirement par la feignantise) de gens qui ne pensent pas une seconde à l'autre (celui qui est pourtant clairement identifiable). Je crois être la seule femme du quartier avec deux enfants en bas âge et la seule à parcourir plus de 100 mètres pour rejoindre ma voiture.

Pour moi, c'est du même ordre que se garer sur le passage piéton devant l'école le matin, ou arrêter sa voiture sur la route, bloquant une dizaine de voitures derrière pour lâcher ses enfants devant la porte de l'école (et Dieu sait que je suis tous les matins en retard et que jamais je n'imaginerais faire de même).

Mon combat ordinaire? Ces personnes qu'on laisse passer, en voiture ou à pieds, par politesse, par altruisme ou civisme et qui jamais ne remercient d'un signe de main, de tête. Cela me fait sortir de mes gonds : alors je fais des appels de phare, je sors la main par la fenêtre, mime grossièrement le merci sans être même remarquée les 3/4 du temps.

Franchement, cela me désole et je n'ose imaginer que cela en dise long sur le monde dans lequel on vit...

 

Voir les commentaires

Lundi de dimanche

19 Mai 2013, 19:43pm

Publié par Alice

Ce dimanche il a beaucoup plu, je n'avais pas dormi deux dodos de suite : le premier parce qu'Ernest avait le nez bouché, le second parce que les deux se sont mis à tousser sans arrêt. J'ai dormi à la dure, sur une planche en bois avec le Petit dans les bras. 

Inutile de vous dire que j'ai traversé ce dimanche en zombie (tout comme la veille) pour fêter en famille nombreuse les 20 ans de mon cousin, les cris du petit qui ne voulait pas dormir, l'excitation du Grand qui a joué à cache-cache et s'est endormi sous un couvre-lit ce qui a fait paniquer tout le monde une bonne demi-heure.

Deux passages chez le médecin pour vérifier les oreilles quand la fièvre est montée: le généraliste avec 1h30 d'attente à patienter dans la cour des miracles samedi, et la maison médicale au bout de la rue hier avec une épineuse facture (63 euros) pour ne rien découvrir et augmenter notre stock de flacons de Doliprane de 3 supplémentaires.

Et aujourd'hui il pleut; tout comme hier. De la pluie sans arrêt. Au moins tout le monde semble assez reposé puisque nous avons tous dormi. Une grosse nuit salvatrice sans aucune toux (allez comprendre).

Comme souvent, je serai seule avec les enfants, la médiathèque fermée. Je pense que nous chausserons nos bottes et survêtements pour sauter dans les flaques et partir à la recherche des escargots (comprenez que sortir me permettra de survivre, Ernest a déjà commencé à vider les placards et déplacer tous les objets de la maison, il est 9h30).

SE(

Chat super star et appels au soleil

se1

Les grands couloirs du service anesthésie

se3

Octave a parlé aux arbres et scruté leur cime

SEé 

Les caramels dieppois sont partis

      DSC06505.JPG

Finalement, il n'y a que ma clématite (photographiée depuis la cuisine) qui savoure ce temps

SE4.jpg

Vishnou a pris possession du corps d'Ernest

Voir les commentaires

1 2 3 > >>