Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Avant, quand j'étais obèse

24 Novembre 2017, 11:38am

Publié par Alice

Avant, quand j'étais obèse

Avant, quand j'étais obèse, il y a quelques mois.

La phrase que je n'aurais jamais pensé écrire un jour. La phrase pleine de honte, d'impudeur, d'aveux.

Il a fallu que j'étudie la question de l'IMC de mon Blond pour me confronter au mien. Pas de doute, malgré des ajustements concernant ma hauteur, j'étais bien en obésité modérée. Étrange, moi qui pourtant trouvais comme point de repère le 44/46 comme acceptable.

Et puis les années passent et ton corps s'alourdit. La cellulite envahit tes cuisses, mais aussi tes bras. Depuis toujours j'avais renoncé aux shorts et jupes au-dessus du genou, il a fallu un jour que je renonce aux manches courtes, aux jupes quelle que soit la taille, aux pulls ajustés. Je riais (jaune) en évoquant la djellaba que j'aurais tant aimé porter pour tout cacher en une seule fois.

J'ai eu beau faire l'autruche, ce surpoids (pardon cette obésité), ça envahit tellement ton quotidien que ça te paralyse. Ca devient un handicap physique et psychologique. Tu trouves des stratégies pour ne pas voir, ne pas penser, ne pas regarder. La vente de vêtements en ligne devient une solution tellement pratique pour ne pas te confronter au miroir, toutes façons, quand tu habites une petite ville, t'as pas vraiment le choix ; tu dois accepter de porter ce que des femmes qui ont deux fois ton âge portent aussi, parce que tu n'oserais jamais entrer chez Promod, Zara, et encore moins dans des magasins plus chers (aux tailles encore plus petites).

J'ai gardé au fond de mes placards une jupe, je n'avais jamais pu l'enfiler. Elle avait toujours été trop petite. Mais peut-être qu'un jour...  J'ai toujours rêvé de bien porter un jean et un tee-shirt blanc. Je n'avais pas de grandes ambitions, vous voyez, mais manifestement trop hautes pour mon courage.

Et puis, en maigrissant, j'allais peut-être me sentir vulnérable? On dit que les kilos protègent... J'ai toujours été grosse. Alors peut-être que mon corps est fait ainsi. Pourtant oui je sais ma mère est maigre, mon père et mon frère athlétiques. Moi j'suis la moche mais aimée. Il en faut toujours une alors c'est moi.

Les années passent. Il y a l'excuse des grossesses, des enfants, des mauvaises nuits. A la sortie de l'école, ton fils en fin de maternelle est sorti depuis longtemps de ton bide que tu as toujours gras et pendant. 

Un jour tu n'en peux plus de te cacher. D'avoir honte de manger en public ( j'ai entendu dans la rue, alors que je mangeais un cornet de frites "Non mais t'as vu comme elle est grosses celle-là et en plus elle mange des frites". La phrase qui te traumatise parce que tellement réaliste). D'avoir honte pour ton mec de marcher à côté de lui. D'avoir honte de ne pas avoir envie ou de ne pas pouvoir courir après tes Blonds qui pédalent. Honte de ce corps trop gras qui t'empêche d'envisager une sortie plage avec les copines et leurs mioches. Qui t'empêche de vivre. Qui t'empêche tout.

Ton corps, tu le détestes. Il commence à se montrer défaillant. Tu redoutes les RV médicaux, tu souffres de ton essoufflement. Tu souffres de lui.

Y'a un jour où tu te dis que tu n'as pas envie de mourir sans avoir pu te regarder nue dans un miroir. Ce jour là c'est ton corps et ta tête qui, ensemble, se disent que ce n'est plus possible de ne pas s'aimer à ce point. C'est dangereux. Idiot. Tristement dommage.

Il me reste 3 kilos pour être normale. 3 kilos. Je voudrais les atteindre lentement mais mon corps trépigne d'impatience. Je me sens encore obèse mais mon corps exulte et prend un plaisir inouï à se dépenser, respirer, s'habiller. Je n'ai pas perdu cette enveloppe qui me protégeait parce qu'au fond, grosse ou pas, je reste qui je suis, et celle que j'ai été/ celle que je suis/ celle que je voulais être ne font qu'un.e.

 

(merci à S. qui m'a inspirée ce billet)

Commenter cet article
S
Marabout africain, médium, voyant, voyance africaine, maraboutage et désenvoûtement.<br /> <br /> Cabinet Maître Said<br /> <br /> <br /> Rapide Efficace<br /> <br /> <br /> <br /> Spécialite L'être-aimé Grand Voyant Médium Discret Incomparable Travail Argent Amour Perdu Couple séparé Retour immediat et définitif de l'être-aimé Resultat 2 jours 100% de reussite Retour même cas désespéré Reçoit tous les jours.<br /> <br /> Homme de dieu - Discret - Sérieux - Précis<br /> Dons Héréditaires de son Grand-père<br /> Travail - Argent - Affaires - Sport<br /> <br /> Son expérience et sa compétence des sciences occultes vous donneront des résultats à la date que vous souhaiterez, 100% de réussite en Amour, Travail, Concours, Difficultés familiales, Désenvoûtement définitif, Protection dans tous les domaines, Mariage, Harmonie dans votre couple, etc.<br /> <br /> RÉUSSIT LA OU LES AUTRES ONT ÉCHOUÉ<br /> RÉSULTAT 100% EN 4 JOURS<br /> REÇOIT TOUS LES JOURS SUR RDV DE 8H À 22H<br /> <br /> Bonne nouvelle<br /> <br /> <br /> .Em@il: Marabout.said@hotmail.fr
Répondre
M
C'est un très beau billet, si sincère et touchant. tu parles avec beaucoup de justesse de la relation au corps, des kilos qui protègent, de la difficulté de s'aimer mince ou grosse. C'est tellement complexe mais tu as manifestement trouvé avec beaucoup de courage ton équilibre. Je suis sincèrement heureuse pour toi - je me souviens de certains de tes billets et de ta souffrance si délicatement exprimée. Bravo pour ce parcours !
Répondre
M
Tes mots sont encore plus touchants qu'ordinaire, je ne t'ai jamais vue obèse, jamais, d'ailleurs cela ne signifie pas trop grand chose pour moi, je suis de l'avis d'Aurore, qui est juste magnifique, beaucoup plus soignée que moi ... Je t'imaginais pareil, très soignée et pomponnée, tout sauf obèse. Mais je comprends la peur, je comprends l'action et je t'en félicite. Bravo
Répondre
S
❤❤❤❤
Répondre
L
Je ne vais pas te mentir, c'est le genre d'article qui est difficile à lire quand on est gros, encore obèse, en obésité morbide même (de peu, certes...)<br /> Je sais ô combien être gros est une souffrance, une honte... Et à quel point l'acceptation de soi est difficile quand on a un corps hors norme. <br /> Mais j'avoue qu'il est toujours compliqué de voir les "avant-après" toujours dans le même sens "avant, j'étais grosse et je me détestais, aujourd'hui, je suis presque mince et je commence à m'aimer". Cela reflète totalement la réalité ressentie et les injonctions faites tout particulièrement aux femmes. Mais cela reste douloureux. :-)<br /> Je les ressens chaque jour et je mets une énergie dingue à les combattre (être gros demande beaucoup d'énergie tant physique que morale, c'est clair...). J'ai envie d'avoir raison de refuser d'avoir honte de marcher à côté de mon beau mari mince, de refuser d'avoir honte de ne pas être la maman parfaite et jolie qui attend ses enfants à la sortie de l'école. J'ai envie d'avoir raison d'être fière de moi et de m'aimer malgré l'obésité.<br /> <br /> Mais tout, partout, tout le temps, me ramène à la haine de moi. Celle que les autres ressentent pour eux-même (parce qu'ils sont un peu trop gros ou parce qu'ils détestent le gros qu'ils ont été) et par extension pour moi.<br /> Chaque jour je lutte pour arrêter de projeter sur les autres toutes les pensées négatives qu'ils pourraient avoir... Mais chaque jour ces autres me rappellent à quel point je suis indésirable.<br /> <br /> Bref, tu n'y es pour rien et tu n'as rien à te reprocher. Ton ressenti est réel et je suis sincèrement heureuse pour toi que tu te sentes enfin bien.<br /> Je t'avoue que j'aurais préféré te féliciter parce que tu as réussi à t'aimer, tout court, et pas parce que tu as réussi à t'aimer après avoir maigrir (pour moi, ct amour-là a toujours été éphémère...) mais c'est tellement super de réussir à s'accepter enfin!!!<br /> <br /> Ton post est délicat et sincère. Loin des "quand j'étais grosse j'étais une vache" que j'ai pu lire à plusieurs reprises. Mais j'espère malgré tout que tu arriveras à regarder l'obèse que tu as été avec bienveillance et compassion. Parce qu'à mon sens, c'est la clé du succès pour maigrir et rester "normale".
Répondre
A
Je ne sais quoi te dire, sinon bravo. ❤<br /> <br /> *
Répondre