Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

La Bienveillance comme art de vivre

31 Mars 2016, 20:22pm

Publié par Alice

La Bienveillance comme art de vivre

On entend beaucoup parler de "parentalité bienveillante", valorisant la communication, afin d'harmoniser les relations en évitant les cris (des enfants notamment), énervements (les nôtres, les leurs) afin de transmettre des limites, des règles en toute sérenité.

Au-delà de mon expérience de mère, je trouve aussi tout aussi intéressant d'élargir la notion de bienveillance à l'ensemble des relations sociales, familiales... que j'entretiens avec l'Autre. Mon couple en est d'ailleurs le premier bénéficiaire.

"Travailler" pour ne pas s'engouffrer dans les dialogues accusateurs ou offensifs pour exprimer son ressenti, son incompréhension ou même ses propres sentiments, même si ceux-ci sont négatifs, pour permettre à l'autre de prendre la mesure de ce que l'on verbalise.

Ce n'est pas faire taire ou étouffer ses exaspérations, c'est juste mûrir la manière de les verbaliser pour ne pas acculer l'autre et l'obliger à réagir également dans la colère ou le règlement de compte.

Pas facile de tourner sa langue 7 fois dans sa bouche, et de ne pas attaquer crescendo, d'instaurer le ping-pong comme mode de communication, surtout quand on a une certaine tendance à l'impulsivité.

En revanche, ça fonctionne, et bien. Même quand il s'agit de l'Autre avec une majuscule, de l'inconnu, des "gens" : faire preuve d'humanisme et d'humanité, même s'"Ils" n'ont pas les mêmes idées, ceux qui luttent, qui se battent pour des causes qui leur semblent justes, qui se révoltent ou même font partie de cette majorité silencieuse... Tenter de comprendre, dialoguer, se donner les moyens d'avoir les clés pour s'accepter, différents, pour grandir, mieux, en paix.

Et la paix, c'est très certainement ce dont le monde a le plus besoin...

 

 

Voir les commentaires

Une chambre pour deux

30 Mars 2016, 05:52am

Publié par Alice

Une chambre pour deux

Dans un coin de la chambre de mon Grand, Octave, il y a ... son frère !

Le déménagement est effectué. Cette fois-ci nous avons bien attendu. Plus d'un mois qu'un matelas traîne par terre et qu'à tour de rôle ils prennent place sur le lit "en plus".

Hier, L'Epoux et moi avons retroussé nos manches pour faire de la chambre d'Octave un vrai espace pour dormir à deux, et de la chambre d'Ernest un capharnaüm dans lequel nous allons faire un tri radical afin qu'ils puissent y jouer.

Même si les couchers sont un peu plus longs (ça glousse, ça discute, les doudous et oreillers volent et les chutes sont plus bruyantes), nous avons le sentiment que dormir ensemble les a rapprochés, ils sont plus tolérants l'un avec l'autre et miracle : ils jouent ensemble ! Oui, ils JOUENT (ce qui est déjà en soi, un miracle pour Octave !)

Bon, on ne chante pas trop vite victoire, même s'ils se projettent pour avoir le bien connu "toujours plus" : un grand lit pour Ernest (quand les inondations nocturnes auront cessé) et voire, plus tard (bien plus tard), un lit superposé.

En attendant, unanimement (ce qui est rare), la nouvelle chambre dOctave et Ernest nous plaît énormément. Il y a encore quelques ajustements déco à faire mais elle est déjà parfaite, tant que nous avons entendu "Merci Papa ! Merci Maman !", gage de joie, non?

 

Voir les commentaires

Ma maison de rêve

28 Mars 2016, 08:48am

Publié par Alice

On ne va pas se plaindre.

On habite une maison qui est à nous (enfin qui le sera dans 17/18 ans, je n'ose même pas compter), avec une chambre pour chacun, un tout petit jardin, elle est bien isolée, orientée plein sud, et en presque centre ville (pour des impôts fonciers très raisonnables par rapport à la moyenne).

Nous y sommes heureux. Nous y avons même des projets qui sans aucun doute resteront en l'état de projet, mais qui sait? 

Alors si on me demande quelle serait ma maison de rêve, évidemment je poserais quelques exigences/rêves qui rendraient mon quotidien plus beau encore...

- De larges ouvertures / fenêtres qui laisseraient entrer plus encore la lumière,

- Une piscine, pourquoi pas soyons fous ! (même si la température extérieure ne nous permettrait pas d'y plonger les pieds avec délice plus de 10 fois l'année)

 

Ma maison de rêve
Ma maison de rêve

Des chambres d'enfants rangées, ce serait pas mal aussi,

Une vue sur mer. Alors ça ce serait vraiment génial ! Bon, ici, en Normandie, dans ma ville, la falaise s'effondre et les riverains qui avaient une maison vue sur mer, sont relogés. Je ne sais donc pas si c'est une excellente idée finalement...

De l'espace, des rangements partout, une femme de ménage à volonté, des plantes vertes et/ou grasses que la Yote ne mangerait pas ou ne dépoterait pas.

Finalement, mon rêve n'est pas si loin de notre réalité et j'ai bien conscience de ma chance.

Et chez vous alors?

Cette semaine se prêtent au jeu : Despe, Maud, Arlette, Labonoccaz, Zoup, Mamie Dany, MHF

Ma maison de rêve
Ma maison de rêve
Ma maison de rêve
Ma maison de rêve

Et voici le programme d'avril que Zaza et moi vous préparons !

 

Le 4 avril, on se pliera à l'exercice du questionnaire de Proust que voici et ainsi on en saura davantage sur les participantes :

1. Le principal trait de mon caractère?

2. La qualité que je préfère chez un homme?

3. La qualité que je préfère chez une femme?

4. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis ?

5. Mon principal défaut?

6. Mon occupation préférée?

7. Mon rêve de bonheur?

8. Quel serait mon plus grand malheur?

9. Ce que je voudrais être?

10. Le pays où je désirerais vivre?

11. La couleur que je préfère?

12. La fleur que j'aime?

13. L'oiseau que je préfère?

14. Mes auteurs favoris en prose?

15. Mes poètes préférés?

16. Mes héros favoris dans la fiction?

17. Mes héroïnes préférées dans la fiction?

18. Mes compositeurs préférés?

19. Mes peintres favoris?

20. Mon héros dans la vie réelle?

21. Mes héroïnes dans l'histoire?

22. Mes noms/prénoms favoris?

23. Ce que je déteste par-dessus tout?

24. Personnages historiques que je méprise le plus?

25. Le fait militaire que j'estime le plus?

26. La réforme que j'estime le plus?

27. Le don de la nature que j'aimerais avoir?

28. Comment j'aimerais mourir?

29. Etat d'esprit actuel?

30. Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence?

31. Ma devise?

 

Le 11 avril : La pièce de ta garde-robe que tu porterais même trouée, même feutrée, même en lambeaux?

 

Le 18 avril : Seul sur le sable... quel objet jugerais-tu indispensable ou nécessaire si tu partais sur une île déserte? 

 

Le 25 avril, si je te dis "Couleur", tu penses à quoi?

Voir les commentaires

C'est parti pour le chocolat !

27 Mars 2016, 09:04am

Publié par Alice

Dimancher dernier, c'était le dernier jour avec Gloups. Il est tellement gourmand qu'il nous a obligés à cuisiner un gros gâteau au chocolat très vite dévoré. La balade digestive sur la plage nous a vite refroidis. Le vent était polaire.

C'est parti pour le chocolat !
C'est parti pour le chocolat !

Cette semaine j'ai enchainé les oraux pour mes stagiaires ; c'était particulièrement intense et aussi encourageant pour certains que désespérant pour d'autres !

Cela ne m'empêche pas de poursuivre ma quête du carrelage parfait dans le quartier.

C'est parti pour le chocolat !

Mardi, je reçois une bonne nouvelle grâce à Babelio, je suis sélectionnée pour participer à une rencontre avec un auteur de polars que j'aime beaucoup. Je crois même que c'est un de mes favoris, Caryl FEREY.

(Bon l'anecdote est que je croyais très exotique, genre Afrique du Sud, sauf qu'il est normand du bas)

Le soir nous assistons à un concert de jazz, avec Sylvain Luc que j'aime beaucoup.

C'est parti pour le chocolat !
C'est parti pour le chocolat !

Les bricolages de Pâques s'enchaînent, certains adorables. Ernest a déjà dépassé son quota de chocolats, moi je ne me connecte quasiment plus, signe que je ne peux abandonner ma lecture en cours. Et en ce moment, j'en lis des bons romans !

C'est parti pour le chocolat !
C'est parti pour le chocolat !
C'est parti pour le chocolat !

Le tennis du samedi matin me rend les réveils presque plus difficiles qu'en semaine. Heureusement que je tue l'heure d'attente en allant m'émerveiller sur le visage si parfait de ma minuscule filleule ou en allant prendre un bon bol d'air iodé dans ces villages où la mer se niche entre le creux de deux falaises.

Je reçois le roman de Cary Férey afin de préparer la rencontre, et malgré la pluie annoncée, nous pouvons profiter du soleil pour nourrir les canards, pigeons après la bibliothèque.

C'est parti pour le chocolat !
C'est parti pour le chocolat !
C'est parti pour le chocolat !
C'est parti pour le chocolat !

Ce matin, c'était chasse aux oeufs dans le jardin. Tout le monde a eu son petit cadeau supplémentaire, sauf moi. Comme dirait Octave, très rebelle à la foi, "Maman, tu n'as pas eu de cadeau parce que tu crois trop en Dieu peut-être?"

Croire ou pas, trop ou pas. En tous cas, au menu ce sera chocolats !

 

RV demain lundi pour la maison de nos rêves et les autres particpations au 365, c'est ici.

Voir les commentaires

Le printemps, il arrive quand?

21 Mars 2016, 20:34pm

Publié par Alice

Le printemps, il arrive quand?

L'hiver n'a pourtant pas été bien froid... mais il me tarde de voir arriver le printemps, de sentir la douceur, de voir la lumière, sentir dans le cou un rayon de soleil.

Dimanche encore, malgré les bonnets, écharpes, gants, nous étions frigorifiés en marchant le long de la mer. Les jonquilles sont encore timides. Les oeufs ne fondront pas dimanche lorsque les cloches les laisseront tomber, elles se transformeront plutôt en esquimaux.

J'a hâte même si j'aime cette attente un peu fébrile de la renaissance de la nature, des odeurs, des envies de plantations.

La lumière est plus généreuse et c'est agréable de partir à l'école en voyant la couleur du ciel, j'imagine déjà les promenades que nous allons pouvoir redécouvrir avec les Blonds, et les événements liés à l'arrivée de la douceur : Carnaval de l'école, vacances de printemps, ponts de mai... les cabanes à glaces, churros du bord de mer...  et puis les fruits et légumes de saison, le retour à la ferme pour y remplir le panier de produits frais.

Enfin ! Nous allons repartir à la découverte de notre douce Normandie !

Aujourd'hui, chez Zaza, chez moi et aussi sur FB on se retrouve pour évoquer le printemps, et la semaine prochaine, place à la maison ou l'appartement de nos rêves !

Et la semaine dernière, il était question de vaisselle, toutes les participations sont en bas de ce billet .

Voir les commentaires

Par delà les microbes

20 Mars 2016, 08:35am

Publié par Alice

Lundi, entre deux crises d'asthme d'Octave (que je prenais pour des quintes incessantes de toux) (décidément, je n'ai vraiment pas loupé ma vocation d'infirmière), Ioda a déniché un paquet de Scoubidou et on en a retrouvé partout.

Par delà les microbes
Par delà les microbes

Mardi et mercredi. Les microbes ont lâché les Blonds mais se sont attaqués aux parents. Je lutte contre une migraine et l'envie incessante de dormir. Je ronronne ou grince comme mon Chat lorsqueje respire, et je n'aime pas trop ça.

Par delà les microbes
Par delà les microbes

Jeudi. Renaissance pour mon bébé baobab qui a trouvé joli pot à ses racines, et pour mon Ernest qui est fou de joie car il est le gardien de la mascotte de sa classe, Gloups, pour le week-end !

Par delà les microbes
Par delà les microbes

Vendredi.  L'Epoux et moi sommes tous les deux! La Yote est décidément bien fêlée ! Elle nous observe telle une statue, juchée sur un meuble, nous fixant sans ciller, comme si elle cherchait à nous faire comprendre qu'on avait oublié les Blonds quelque part. (C'est une psychopathe qui déteste lorsque la famille est désunie, elle adore fixer des heures les baby sitters effrayés quand nous sortons, je ne vous avais pas raconté?)

Nous assistons à la projection du documentaire Merci Patron ! de François RUFFIN, suivie d'une rencontre avec le réalisateur. Un pur moment de rire, de réflexion, d'engagement... qui va de pair avec les questionnements et les révoltes sociales qui nous animent.

Allez-y, c'est bon de se sentir vivant dans sa société !

Par delà les microbes
Par delà les microbes

Samedi. Si moi je suis reposée, visiblement, je suis la seule. Mon Ernest est épuisé et Gloups doit trouver le temps long pendant que son copain ronfle 3 heures de suite, Octave joue aux échecs au Club, dans un ancien quartier de pêcheurs dans lequel j'aime me "perdre" en garant la voiture.

Par delà les microbes
Par delà les microbes

Et aujourd'hui j'aurais voulu profiter de l'air pur matinal mais mon octave ronfle encore et j'ai le petit excité qui me tient la barbichette depuis 6h30 du matin, hilare...

Demain, on parlera du printemps?

Et toutes les participations du projet 365 ici

Voir les commentaires

Le Carrot Cake de Caro qui l'a trouvé chez Trish

15 Mars 2016, 20:30pm

Publié par Alice

Le Carrot Cake de Caro qui l'a trouvé chez Trish

On dirait le titre d'un épisode de Friends, vous ne trouvez pas?

Je n'ai rien inventé avec cette recette de Carrot Cake trouvée chez la fabuleuse Caroline, une des blogueuses les plus drôles que je lise.

Nous avons tous adoré ce gâteau, que j'hésitais à réaliser pour un repas à quatre : raper les carottes alors que j'étais censée cuisiner un dessert, ça n'a pas appâté le Blond !

J'ai un peu modifié les quantités pour alléger un peu l'apport calorique (même si au final, ça reste un gâteau qui tient au corps) (la recette originale est sur ce lien)!

Alors il faudra:

- 150 grammes de beurre demi-sel mou

- 200 grammes de cassonade

- 4 oeufs

- 1 zeste de citron (bio non traitée)

- 1 zeste d'orange (bio non traitée)

- 180 grammes de farine

- 1 ccafé de levure chimique

- 75 grammes d'amandes ou noisettes en poudre

- 400 grammes de carottes fraiches râpées

- 75 grammes de raisins blonds (je n'en ai pas mis)

- 200 grammes de cream cheese  non salé (Philadelphia ou Carré frais)

- 1Csoupe de jus de citron ou orange (j'ai loupé mon glaçage car je viens de comprendre que j'avais mis trop de jus de citron)

- 80 grammes de sucre glace tamisé

 

Ensuite j'ai préchauffé le four à 180°c

J'ai mis le beurre, le sucre, les oeufs, les zestes, farine, levure, noisettes ou amandes, et battu énergiquement pendant une minute afin que le mélange soit homogène et crémeux.

Ajoutez ensuite les carottes rapées et les raisins. Mélangez afin de répartir dans la pâte de manière homogène.

Versez dans le moule (que j'avais beurré /fariné) et cuisez pendant une heure environ jusqu'à ce que le couteau placé au centre ressorte sec.

Sortez du four et faites refroidir avant de démouler

Battez le cream cheese avec le sucre glace et jus de citron (ou orange)

Lorsque le gâteau est bien froid, décorez-le avec la crème au cream cheese.

(Je l'ai conservé au frais quelques jours)

 

J'ai dans l'idée de tester à présent une autre douceur anglaise que l'on adore et que l'on ramène d'Angleterre par kilos, les Milionaire Shortbreads (un peu comme des Twix maison), dont j'ai trouvé la recette ici. On en reparle la semaine prochaine?

(ça se voit que nos voisins anglais et leur cuisine me manquent?)

 

Une recette pour les mercredis gourmands d'Anne Laure TSophie Turbigo, et Sysyinthecity

 

Voir les commentaires

Mes vieilleries chéries

14 Mars 2016, 08:46am

Publié par Alice

Mes vieilleries chéries
Mes vieilleries chéries

Quand je déjeune avec mes collègues dans notre bureau devenu cantine culinaire, j'apporte toujours mon assiette en porcelaine. Jamais dans du plastique.

J'aime la vaisselle sans pour autant collectionner les services. Les assiettes sont blanches, mais ce que j'aime ce sont les petites touches dépareillées de déco, ce que je chine dans les vide-greniers, à la Croix Rouge.

Je cherche la pièce qui mettra en valeur mon fondant au chocolat ou ma salade composée. J'aime les petites fleurs, le côté un peu désuet d'un service que j'aurais pu trouver chez ma grand-mère.

Je casse souvent malgré le lave-vaisselle, ça me glisse souvent des mains alors autant avoir du stock, j'achète donc sans complexe régulièrement de nouveaux verres (les plus simples sont les plus jolis à mes yeux) et je garde même (pas précieusement) un joli service d'assiettes à dessert offert pour notre mariage.

Pour moi, aimer la vaisselle, c'est le prolongement naturel du fait d'aimer cuisiner et pâtisser...

 

Aujourd'hui, chez Zaza, chez moi et chez vous il est donc question de vaisselle. Et la vôtre alors?

Les placards explosent chez Arlette, Zaza évoque la vaisselle mais... à nettoyer ! Labonoccaz vide ses placards, allez jeter un oeil, c'est braderie du lundi :)

Wondermomes nous présente ses petites dernières, Zoup ses jolis verres anciens et dépareillés, Anyuka raconte la vie d'une assiette, et pas n'importe laquelle.  Despe multiplie les atouts entre son placard rangé et son lave vaisselle...

Danycab fait une rétrospective de sa vaiselle, Mesmotsdoubs en est fan, elle y a même consacré un blog, pour Pilisi c'est jamais sans son lave-vaisselle, MHF nous montre ses verres, Ptisa montre ses jolies assiettes de Limoges

Les autres participantes sont toutes ici  si ça vous dit !

 

La semaine prochaine, place au printemps !

Voir les commentaires

Le printemps est là, mais les microbes aussi

13 Mars 2016, 08:05am

Publié par Alice

Bon bon bon, cette semaine, j'ai enfin vu la fin de ma noyade sous les copies. En revanche, les microbes ont pris la place vacante pour occuper mes nuits. Après la bronchite du Petit, bienvenue la laryngite du Grand ce matin !

La vie quoi. 

 

Dimanche dernier, nous nous sommes régalés avec ce carot cake . La Yote a trouvé sa place au soleil, la guetteuse de la cage d'escalier...

Le printemps est là, mais les microbes aussi
Le printemps est là, mais les microbes aussi

Lundi. Café café et encore café !

Le printemps est là, mais les microbes aussi

Mardi. Je dépose ma candidature pour être juré du livre Inter, sans grand espoir mais avec le sentiment au moins d'avoir essayé. Et puis, je propose un projet à la médiathèque, qui semble avoir retenu l'attention de la Responsable (à suivre).

Le soir il y a des concerts de chats amoureux, y'en a un que ça amuse, même si paraît-il, il ne se passe rien dans notre rue. Et le matin ce sont les mouettes qui sont arrivées dans le quartier.

Le printemps est là, mais les microbes aussi
Le printemps est là, mais les microbes aussi

Mercredi 9.  On peut dire que j'ai participé à ma première "vraie" manif. Cela m'a émue de voir que tous les corps de métiers, public et (surtout) privé, étaient réunis avec leur habit de travail. Nous étions nombreux dans ma petite ville.

Le printemps est là, mais les microbes aussi

Jeudi 10. Un petit tour à la Croix Rouge pour dénicher des petites merveilles, de la vaisselle (on en reparle demain, c'est le thème du Lundi à deux) et un cadre bien déco kitsch mais que j'aime follement.

Le printemps est là, mais les microbes aussi
Le printemps est là, mais les microbes aussi

Vendredi 11. J'ai voulu faire l'autruche hier, et la réalité m'a rattrapée avec un thermomètre dans les scores hauts.

Je prends soin de mon Ernest et termine un bouquin (gentillet et sympathique) dans la journée.

Le printemps est là, mais les microbes aussi
Le printemps est là, mais les microbes aussi

Samedi 12. Les Blonds sont ramollos. Il fait beau, nous décidons de leur faire prendre l'air de la campagne mais ils se trainent... étrange... pas tant que ça quand les températures sont vérifiées.

Le printemps est là, mais les microbes aussi
Le printemps est là, mais les microbes aussi
Le printemps est là, mais les microbes aussi
Le printemps est là, mais les microbes aussi

Dimanche 13. Nos plans pour la balade à Veules-les Roses sont revus, à la place on réfléchit à la gestion de la semaine et des jours "enfant malade". Ce sera canapé, Doliprane, et calins (et Tiramisu me souffle celui qui plafonne au réveil à 39.5°c)

Il fait 2°c et le Petit enfile ses lunettes de soleil pour jouer au foot dans le jardin. Malgré ses 38.3 au réveil, j'en connais un qui sera suffisamment en forme pour aller à l'école demain !

Le printemps est là, mais les microbes aussi

Bon dimanche à toutes et tous, 

Profitez de la lumière pour nous,

Les autres participations sont ici

Voir les commentaires

Une pile de pancakes ?

8 Mars 2016, 20:31pm

Publié par Alice

Une pile de pancakes ?

Bon, quand est-ce qu'il arrive le printemps? Parce que le froid et le vent du Nord me font trouver mille et une excuses (certes toutes plus valables les unes que les autres) pour cuisiner des desserts bien sucrés.

Le dernier goûter de la fin de semaine dernière, c'était la fête aux pancakes, qui sont vraiment plus rapides à préparer que les crêpes . L'avantage, en effet, c'est qu'on peut les cuire par trois dans la poêle.

Si l'on exclut le temps de repos de la pâte, c'est vraiment hyper rapide.

 

Il vous faudra donc :

2 oeufs

250 grammes de farine

50 grammes de sucre

1 sachet de levure

60 grammes de beurre demi-sel

35 cl de lait

 

J'ai mélangé farine, sucre et levure tamisée et créé un puits pour ajouter les oeufs un par un.

J'ai bien mélangé, ajouté le beurre fondu progressivement, ainsi que le lait.

J'ai laissé ma préparation une heure au frigidaire.

 

Puis, dans une poêle à crêpe, j'ai versé ma préparation que j'ai étalé en ronds de 10cm de diamètre environ, étalant la pâte avec le dos de la louche.

J'ai empilé mes "petites merveilles" comme a dit Octave en découvrant ce qui l'attendait sur la table du goûter et on les a dégustées à quatre en deux temps trois mouvements !

 

Une recette pour les mercredis gourmands d'Anne Laure TSophie Turbigo, et Sysyinthecity

 

Voir les commentaires

1 2 > >>