Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

J'allaite et/donc je fusionne?

13 Janvier 2012, 20:26pm

Publié par Alice

nous-pola02.jpg

 

Après 10 semaines d'allaitement intensif (le Poupon tient toujours son rythme de croisière avec une tétée toutes les deux/trois heures), j'affirme que cela me rend totalement fusionnelle, que cela monopolise toutes mes calories (enfin, pas mal de mes calories), mon énergie et aussi mes neurones.

Je prends rendez-vous à la banque? un frisson me parcourt, je sens que j'ai froid. Mon sein coule, mon tee-shirt et mon pull portent de grosses auréoles. Je m'excuse auprès de la banquière qui visiblement n'avait pas allaité ses enfants.

Je fais le plein de courses chez Edouard L.?je ressens une douleur dans la poitrine : je sais à quelle heure mange mon Poupon.

Je le laisse trois heures, je suis obligée de tirer mon lait plus d'un quart d'heure pour remplir deux biberons, les vider et les remplir une nouvelle fois (à demi) pour ne pas laisser la migraine d'installer.

Les forces de l'entourage sont vives pour me faire arrêter, diminuer. En effet, je réalise, pour ce second enfant que l'allaitement est un état d'esprit. Il faut envisager de n'être qu'une maman, de se consacrer totalement à son enfant, d'être rattrapée par sa présence, sa faim. Faire face aux incompréhensions, inquiétudes (le poids trop élevé ou à l'inverse trop faible, la fatigue de la maman). Il  faut apprendre à serrer les dents quand on voudrait passer le relais. Se mettre à la place du Papa qui a beaucoup plus de mal à se faire une place dans le couple maman/bébé, et qui se trouve souvent relégué à la corvée du change (au cours de laquelle, heureusement pour lui, le Poupon s'éclate vraiment).

Bien sur le Petit est plus cool et plus "facile" que ne l'était l'aîné pour lequel j'ai introduit un biberon de lait maternisé dès la fin du premier mois (même si je l'ai allaité 4 mois) mais je ne peux m'empêcher de penser que l'allaitement intensif accroît la fusion fait sourire plus vite mon poupon dès qu'il entend le son de ma voix, le fait me dévorer des yeux (au grand étonnement des passants) quand je le promène. Plus le temps passe, plus il m'apparaît impossible d'envisager un sevrage proche (et précoce).

Pourtant, je suis dépitée face à mon manque d'ouverture au monde, à l'actualité, à la littérature, et à tout ce qui m'anime ordinairement. Mais je n'en ai ni le loisir, ni le temps, ni l'envie et j'ai vraiment l'impression de découvrir ce qu'est réellement l'allaitement maintenant, n'en déplaise à ceux et celles qui alimentent le débat pro-allaitement ou pro-biberon!                                                                                                                                                                                

Commenter cet article

Petits diables 12/04/2012 13:52


Je me retrouve dans ton article. J'ai allaité le Cromignon exclusivement pendant 6 mois, il a 8 mois et prend encore 3/4 tétées en plus de ses deux repas solides (enfin solides...aussi solide
qu'une purée molle quoi! ). On a un rapport hyper fusionnel, mais Cromignon est très ouvert sur le monde, les
autres, il fait des sourires à tout les gens qui le regardent, appelle les enfants dans la rue, les chiens aussi. Quand il me regarde il y a tout l'amour de l'univers dans ses yeux. Je ne suis
vraiment pas prête pour le sevrage, et lui non plus. Je sais que ce qu'on vit en ce moment est merveilleux. Je sais que ce qu'oon s'apporte mutuellement pendant cette période restera en nous pour
toujours. En ce qui concerne les désagréments, je sais que c'est temporaire. Mais comme toi, je suis coupée du reste du monde, même si l'espacement des tétées me permet de faire de trucs, j'ai
même repris le yoga. La fatigue aussi rend le quotidien difficile à gérer parfois, faut les produire les litrons de lait! Ca laisse peu d'énergie pour une vie sociale quelconque, et même une vie
de couple.

allaitement 06/03/2012 18:11


Ah si seulement je pouvais allaiter, je ne peux pas puisque je suis asthmatique ! J'aurais ben voulu avoir le choix comme tout le monde... 


Stéphanie

Alice 10/03/2012 14:58



Ha bon? j'ignorais que l'allaitement n'était pas compatible avec l'asthme... cela doit être en effet bien pénible de ne pas avoir le choix



Berthe Bulle 27/01/2012 09:43


On a rarement 10 enfants, et un allaitement qui roule, c'est un tel bonheur, un tel trésor! (même quand ça ne roule pas du tout d'ailleurs; j'ai vécu les 2!)


Profite sans culpabiliser jusqu'à plus soif tant que tous deux vous le souhaitez. Et dis-toi que tous les détracteurs de l'allaitement n'ont pas allaité (ou pas persévéré), et que toi seule
choisis ton chemin et jusqu'où il te mènera.


Actuellement pour être une bonne mère aux yeux de la société, il faut allaiter 2 mois et demi, 4 maxi. En deça et au-dela, on ne convient pas. Fi des râleurs!


Je te souhaite qu'on te soutienne dans tes choix, ou qu'au pire on te fiche la paix  ;)

Alice 28/01/2012 10:36



hO la la merci pour ce superbe commentaire qui me booste incroyablement!


je pense reprendre le boulot pour les 5 mois d'Ernest, malheureusement je vais devoir remplacer les tétées de la journée par du lait en poudre... en espérant que d'ici là il cesse de manger
toutes les deux heures!


Mais je garderai les tétées du soir et du matin aussi longtemps que possible



Sandrine(SD49) 19/01/2012 08:16


Je me rappelle d'une remarque de mon PEDIATRE qui m'avait profondément vexée "vous n'allez quand même pas passer du sein au bol" !!! ET ALORS ????? pourquoi pas ! bon je ne l'ai pas fait mais
venant d'un pédiatre je trouve ça déplacé !

Alice 19/01/2012 08:22



Ho la la c'est honteux!!!!


J'ai tellement eu peu confiance en moi que je pourrais garder des réflexes d'écouter ces conseils pourris. Mais ça va le pédiatre ne me dit rien (encore?)



anyuka 15/01/2012 10:36


Je confirme que lorsqu'on allaite quelques temps, il faut se blinder contre l'entourage, j'en ai entendu des vertes et des pas mûres, mais la situation nous convenait à moi et mes garçons, alors
j'ai tenu bon (avec le soutien du papa), et arrêté le jour où moi je l'ai décidé. Profites à fond de cette belle parenthèse puisqu'elle se passe sereinement, et tu auras tout le temps ensuite de
revenir vers le monde extérieur.


Des Bisouuuus

Alice 19/01/2012 08:01



Merci pour tes précieux encouragements!!! Je poursuis pour le plus grand bien de mon Poupon semble-t-il... mais j'avoue qu'avec la gastro c'était chaud car deux jours de diète = moins de lait =
poupon encore plus vorace (si si c'est possible!!)


 


Grosses bises



Céline☼ 14/01/2012 17:04


Et bien si tous les deux (le deuz et toi) y trouvez votre compte, c'est l'essentiel !


Pour ma part, je crois que je n'étais pas faite pour allaiter mes deux prémas nés à 7 mois. Certainement que ça n'a pas aidé la mise en route du mécanisme vu qu'ils n'avaient pas vraiment la
force ni encore le réflexe de tirer sur le sein. Tu penses bien que le tire-lait, pour la première, je me suis accrochée pendant plusieurs semaines, mais pour le deuxième, je n'ai pas eu le
courage plus de 15 jours !


Bon, je le dis, je t'admire quand même parce que j'imagine bien comme ça doit être épuisant de ne faire quasiment que ça, sachant en plus qu'il y a aussi le premier qui demande de l'attention, et
la maison à faire tourner, et tout et tout !

Alice 19/01/2012 08:04



Ho la la ils sont nés si petits?? T'as déjà été super courageuse de tirer ton lait sans savoir ce qu'était l'allaitement etc. Peu de mères tiennent ... En effet, c'est un peu sportif comme rythme
et je sais pourquoi j'ai déjà perdu tous mes kilos de grossesse, voire plus, surtout que le Poupon est vorace! mais j'ai du bol, dès qu'on part en balade, il "oublie" de manger toutes les deux
heures ce qui m(évite de me trouver dévetue avec un temps glacial!



boubou's mum 14/01/2012 13:47


Désolée pour les fautes .... me suis pas relue c'est honteux !

boubou's mum 14/01/2012 13:46


ahlala le douloureux combat entre continuer et fusionner et prendre enfin le temps pour soi, sortir et redevenir une !


J'ai allaité ma dernière de manière fusionnelle pendant un an (au grand desespoir de mon entourage) et je ne regrette rien même si mes kilos se sont accumulés pendant cette période, même si je
sortais parfois l'oeil hagard et même si parfois les larmes de fatigues pointaient au bord de mes paupières...


J'ai vécu cette année comme une parenthèse enchantée justement parce que ce regard que me portait ma fille, cette amour fusionnel qui reste privé entre elle et moi je ne l'aurais échangé pour
rien au monde !


Bien sûr les regards de l'entourage étaient parfois compatissant parfois sévères mais j'avoue les avoir ignorés parfaitement !


Alors Alice.... profite parce que ce temps là ne revient pas si souvent et c'est peut être la dernière fois ! Après la vie reprend son cours et les lectures, le calme et la trnaquilité de pouvoir
faire ses courses seule (si si au bout d'un moment)...


Il est beau ton poupon !!!!

Alice 19/01/2012 08:09



Ho ce que tu écris bien ce que je ressens! En effet, il se passe qqchose de très fort entre Ernest et moi et pourtant la barre était haute avec Octave, ma petite glue... je ne veux pas arrêter
cela trop précocément tellement j'en éprouve du bonheur, et j'en éprouve d'autant plus que je sais que c'est éphémère...


Il mange beaucoup beaucoup, ce qui est un peu étouffant mais je tiens bon avec un allaitement que je veux eclusif au moins jusqu'à ses 3 mois. Je suis censée reprendre le boulot début mars. Il
aura trois mois le 4 février.


Concernant les kilos, ils sont déjà tous partis! je mange moins et lui beaucoup. Ajoute une gastro et hop! je suis plus légère qu'avant le début de ma grossesse!!


Merci pour le compliment au beau poupon



Lolotte 14/01/2012 09:41


C'est un sujet très personnel, chacun fait comme il l'entend ... de toutes façon, tu n'allaiteras pas éternellement alors tu auras du temps pour toi ... plus tard !!
Les moments que tu partages en ce moment avec ton bébé ne se seraient jamais rattrapés alors profites !!

Alice 19/01/2012 08:10



C'est vrai, c'est ce que je me dis tout le temps. C'est tellement magique que je dois oublier ces petits coups de mou :)



Madamezazaofmars 14/01/2012 09:21


J' espere connaître un allaitement serein comme le tien, un jour

Alice 19/01/2012 08:10



Ben merde, je ne savais pas que les tiens n'avaient pas été sereins?!



Ptisa 13/01/2012 21:53


on peut pas tout faire, tu te cultureras plus tard !!! Moi cette fusion m'indispose, je refuse d'être indispensable, le papa, la nounou, eux aussi ont leur place au même titre que moi. Je me
souviens d'une escapade de 2h pour aller au resto avec des collègues pendant mon congé mater, quand je suis rentrée, Violette pleurait depuis 1/4 d'heure et son père ne savait pas quoi faire, je
ne m'étais pas encore décidée à tirer le lait à cette époque. Plus jamais çà. Mais je comprends aussi que ça peut être un épanouissement pour vous deux. profite !!!

Alice 19/01/2012 08:12



Je refusais d'être indispensable à Octave mais là je me fonds dans la maternité et l'allaitement: l'effet deuxième (et dernier??)?


Surtout je sais que ça ne durera pas, je suis censée reprendre début mars!!



Sandrine(SD49) 13/01/2012 21:47


J'adore la bouille de ton poupon si bien nourri ;-D

Alice 19/01/2012 08:13



Ha ça oui!!! et ses cuisses? pf à tomber d'amour!!



Sandrine(SD49) 13/01/2012 21:47


N'écoute rien ni personne et fais comme tu as envie, tu n'auras ainsi aucun regret. Je te soutiens à fond ;-D

Alice 19/01/2012 08:13



MERCI j'adore ton commentaire!!!!!!!!!!!!!