Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Hantée

2 Février 2017, 14:43pm

Publié par Alice

Hantée

Je sais que le monde ne tourne pas rond. Je ne vis pas dans ma bulle, surtout quand je vois ces particules blanches restées collées aux vitres de l'Institut, qui pourraient laisser croire qu'il s'agit de la neige.

J'entends ce qu'il passe ici et ailleurs, ce qu'il arrive quand tu es noir, pauvre, femme, homosexuel,enfant, musulman, chrétien ou juif.

Je vois que certaines mamans à l'école n'ont plus toutes leurs dents, et que leurs enfants ont déjà gâté les leurs, les "petites" avant de voir les "vraies" rongées par la noirceur. Je vois ces chaussures éventrées. Je sens aussi. Alors je donne et appelle mon petit Blond au partage, à la tolérance, à l'amitié.

Pourtant parfois je défaille. Je me sens submersible.

Un enfant a perdu subitement sa Maman juste avant Noël. Il habite en face de ma rue. Je l'ai entendu hier pleurer dans un cri de douleur "Et mon Papa il s'occupe de nous tout seul; Je veux Maman."

Je ne suis pas armée. J'ai ce cri en tête, autant que j'ai celui de mes Blonds sortis de mon ventre. C'est très lourd dans mon coeur. Il y a des chagrins qui ne sont pas des évidences.

Je ne sais pas pourquoi je viens poser ces mots ici. Mais j'ai peut-être un peu dans l'espoir d'alléger un peu ce poids que l'humanité me fait porter parfois, me rendant impuissante et par la même aussi (un peu) responsable.

Commenter cet article
E
Je suis comme toi depuis pas mal de temps. La vie n'est pas toujours facile, et on en rajoute encore et encore pour des raisons tellement vaines et futiles, un peu plus de pouvoir, un peu plus de terre, un peu plus, toujours un peu plus mais finalement tellement moins.
Répondre
A
ha c'est exactement cela...
M
J'ai beaucoup de mal aussi en ce moment. Ce cri est déchirant, il renvoie à ma peur la plus vive ...... Il y a tellement de peurs, d'incertitudes, de violence en ce moment et je ne.arrive pas toujours à m'ancrer dans le quotidien....
Répondre
P
Les malheurs du monde sont vertigineux, et si proches. J'ai souvent moi aussi tellement mal pour toutes ces souffrances.
Répondre
S
Cette impuissance qui ronge face à la cruauté du monde... Des baisers doux
Répondre
M
Tu ne peux pas porter toute la douleur du monde ni même celle de ta rue et je sais que tu contribues largement à l'adoucir autour de toi... <br /> Il n'y a pas de mots pour soulager cet enfant, il n'y a que le temps et les petites attentions des personnes autour de lui le consoleront un tout petit peu.... Mais c'est si difficile, inimaginable même :(
Répondre
A
merci pour ces mots si justes :)
L
Rien qu'en te lisant, j'ai le ventre noué alors, tu penses bien que je ne supporte pas mieux ce type de choses.<br /> Je pense à cet enfant... C'est dur!
Répondre
A
Imaginer sa douleur m'est intolérable...
P
la vérité c'est que nous sommes impuissants face au vrai malheur, tout le reste ne compte pas
Répondre
A
Exactement ;(
W
<3 la douleur des enfants est la plus difficile à supporter...
Répondre
W
Oui j'imagine bien :-(
A
Et quelle impuissance, là, de l'autre côté du trottoir !