Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie

9 Mai 2016, 14:59pm

Publié par Alice

La côte d'Azur en été, très mais alors très très peu pour moi. La foule, les grosses chaleurs, les plages bondées... je n'en rêve plus/pas, et encore moins depuis que j'ai des Blonds.

Nous avions pris l'habitude, lorsqu'Octave est né, d'aller en Bretagne ; mais c'est loin (oui oui je sais tout est relatif) mais surtout, la route est longue pour y trouver sensiblement le même temps et les mêmes paysages que chez nous.

Aux dernières vacances, nous avons loué un appartement à Villers sur Mer, en Basse Normandie et nous avons adoré : les plages sont beaucoup plus accueillantes que les nôtres, sans aucun doute grâce au sable sans galets, à l'absence de falaises qui rendent dangereuses les randonnées qui les longent. Il y a beaucoup d'animations, les châteaux de sable péniblement bâtis par les enfants ne sont pas effacés par la mer le temps d'une marée, il reste les pilleurs de bassins qui s'en emparent sitôt que ceux qui les ont créés s'éloignent.

Et puis, l'ES-PA-CE !

La sensation de respirer, de pouvoir étaler largement sa serviette sur le sable...

Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie

C'est à Blonville que nous sommes allés ce samedi, une commune qui jouxte d'ailleurs Villers-sur-Mer, et nous sommes rentrés ravis. Faut dire que le temps était estival et que les 11, 12°c de la mer n'ont pas effrayé mon Octave.

Nous avons rejoint nos amis de toujours avec leurs deux Brunettes, et un vaste chantier s'est improvisé pour créer fondations, bassins et renforts. Petit Ernest, toujours surnommé "Frisquette" a longtemps attendu afin de trouver sa mission dans la construction : le portage d'eau.

Ces moments plein de tendresse et d'amitié m'ont donné un tel élan... J'ai cru partir loin, avec ceux que j'aime tant. Cela n'a presque pas duré douze heures mais c'est le coeur et l'énergie à bloc que je retourne, heureuse, dans ma Normandie, celle du Haut qui est la même, mais pas vraiment quand même.

Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie
Basse ou Haute, qu'elle est merveilleuse cette Normandie

Commenter cet article

WOndermômes 12/05/2016 11:35

Quelles belles photos !

sophie bazar 10/05/2016 11:20

Ce noir et blanc est magique !

swettylux 10/05/2016 10:58

c'est vraiment magnifique une endroit de reve :)
des bisouss

Miss Zen 09/05/2016 21:18

Correction de copie ( partie trop vite) nous sommes allés... Et très belles photos accompagnées.....
Oups

Miss Zen 09/05/2016 21:17

Nous sommes aller en Normandie il y a deux ans : côté terre. Mais nous sommes tous rentrés ravis. Cette année, nous partons dans la Loire. Mais je note ton bon plan. Très belles photos accompagnés d'une belle écriture .....

AnneLaureT 09/05/2016 17:41

Moi aussi, c'est mon truc, les grandes étendues sableuses et l'odeur de l'iode. Je suis tellement heureuse de pouvoir en profiter au quotidien.

Tes photos sont magnifiques !
Hâte que vous poussiez jusqu'à chez nous. ;-)

*

AnneLaureT 09/05/2016 17:42

PS : ton lien vers les vacances à Villers est tout bizarre.

*

lizagrece 09/05/2016 17:10

J'ai habité 6 ans en Normadie et j'aimais l'odeur des marées et l'immensité des plages de sable fin. J'aime pourtant la chaleur du sud, mais pas de la Cote d'Azur. J'aime mes rivages grecs avec des rochers, de petites criques, des eaux calmes et un peu de monde mais pas trop l'été.