Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Home de Toni Morrison

16 Novembre 2012, 20:42pm

Publié par Alice

Résumé :

L'histoire se déroule dans l'Amérique des années 1950, encore frappée par la ségrégation. Dans une Amérique où le « White only » ne s'applique pas qu¿aux restaurants ou aux toilettes, mais à la musique, au cinéma, à la culture populaire. L'Amérique de Home est au bord de l'implosion et bouillonne, mais c'est ici la violence contre les Noirs américains, contre les femmes qui s'exprime. Les grands changements amorcés par le rejet du Maccarthisme, par la Fureur de vivre ou le déhanché d'Elvis n'ont pas encore commencés. En effet, les Noirs Américains sont brimés et subissent chaque jour le racisme et la violence institutionnalisés par les lois Jim Crow, qui distinguent les citoyens selon leur appartenance « raciale ». Pour eux, le moindre déplacement, même le plus simple, d'un état à l'autre, devient une véritable mission impossible. En réponse à cette oppression, l'entraide et le partage  (facilités par l'utilisation du Negro Motorist Green Book de Victor H. Green qui répertorie les restaurants et hôtels accueillant les noirs dans différents états ) sont au coeur des relations de cette communauté noire dans une Amérique à la veille de la lutte pour les droits civiques. La guerre de Corée vient à peine de se terminer, et le jeune soldat Frank Money rentre aux Etats-Unis, traumatisé, en proie à une rage terrible qui s'exprime aussi bien physiquement que par des crises d'angoisse. Il est incapable de maintenir une quelconque relation avec sa fiancée rencontrée à son retour du front et un appel au secours de sa jeune soeur va le lancer sur les routes américaines pour une traversée transatlantique de Seattle à Atlanta, dans sa Géorgie natale. Il doit absolument rejoindre Atlanta et retrouver sa soeur, très gravement malade. Il va tout mettre en oeuvre pour la ramener dans la petite ville de Lotus, où ils ont passé leur enfance. Lieu tout autant fantasmé que détesté, Lotus cristallise les démons de Frank, de sa famille. Un rapport de haine et d'amour, de rancoeur pour cette ville qu'il a toujours voulu quitter et où il doit revenir. Ce voyage à travers les États-Unis pousse Frank Money à se replonger dans les souvenirs de son enfance et dans le traumatisme de la guerre ; plus il se rapproche de son but, plus il (re)découvre qui il est, mieux il apprend à laisser derrière lui les horreurs de la guerre afin de se reconstruire et d¿aider sa soeur à faire de même.

 

Lire beaucoup de critiques élogieuses d'un roman, c'est prendre le risque d'être ensuite déçue. Même si ce court roman se lit facilement, j'avoue ne pas avoir été passionnée par l'intrigue :  cela ne m'a pas semblé facile d'"entrer" dans le roman, chaque jour, j'ai dû relire les deux ou trois pages précédentes pour être sûre de bien comprendre.

Puis progressivement l'intrigue se ficelle, le personnage prend une consistance psychologique et, par l'intermédiaire de ses blessures, d'enfance et de combattants, Frank, que l'on aurait pu croire fou au début, devient le sauveur, celui qui va sortir sa soeur de l'enfer et qui par la même, se reconstruira.

C'est un roman riche de thèmes: l'exode des noirs américains, les lois raciales, la guerre de Corée, la place faite aux femmes, aux superstitions (naître sur la route), à l'amour, la religion, les petites villes.

J'aurais presque voulu en lire plus, que le roman se poursuive par la suite parce que progessivement, l'intrigue se faisait plus passionnante. J'ai aussi aimé l'écriture, la délicatesse avec laquelle l'auteure évoque des situations complexes et douloureuses. J'ai donc découvert avec Home (grâce aux Matchs de la rentrée littéraire de Price Minister) l'écriture et l'univers de Toni Morrison dont les interviews m'ont passionnée.

Ma note est de 14/20.

 

DSC02130.JPG

Commenter cet article

Laurence 18/11/2012 18:14


Je l'ai également reçu, je te dirai ce  que j'en ai pensé très vite. Bonne soirée

Cla 17/11/2012 20:35


J'avais envie de le lire, mais là.....


Bisous

lalydo 16/11/2012 22:01


Ma critique sera en ligne lundi et contrairement à toi, je suis bien plus entrée dans le roman, j'ai adoré!