Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Mauvais genre, de Chloé CRUCHAUDET

27 Mars 2014, 20:25pm

Publié par Alice

 Ajanvier-20140319_172549-1-.jpg

D'après La garçonne et L'assassin de Fabrice VIRGILI et Danièle VOLDMAN

(prix Fauve d'Angoulême 2014 - Prix du public Cultura)

Editions Delcourt / Mirages

Reçu grâce à Masse critique de Babelio.

 

Au premier coup d'oeil, énorme coup de coeur pour la couverture. Cet album m'a été présenté lors d'un RV "lectuure de bulles" à la médiathèque.

Au-delà de l'histoire qui est terriblement fascinante, j'ai vraiment aimé la mise en page des vignettes qui sont estompées et non rigoureusement et uniformément cadrées. 

Le trait de crayon (un peu comme un fusain) est parfait, seul le rouge contraste avec le noir et blanc. Les pages deviennent plus sombre lorsque l'histoire devient tragique.

DSC01526.JPG

DSC01529.JPG

DSC01530.JPG

 

L'histoire justement... Paul et Louise se rencontrent, s'aiment et se marient jusqu'à ce que la guerre emmène arrache le jeune marié à son épouse pour le conduire dans les tranchées. L'horreur des obus, des camarades écorchés vifs moralement, physiquement... Paul déserte et est forcé de se cacher pour ne pas être jugé.

Enfermé entre 4 murs, les souvenirs et l'envie de liberté ne lui laissent guère de répit. Un soir, il enfile la robe de Louise et part s'acheter une bouteille de vin. Il l'a la solution pour respirer, être libre. Amoureuse et dévouée, son épouse lui trouvera un travail dans l'atelier de couture qui l'embauche et c'est la naissance de Suzanne, qui apprendra tout de l'art d'être une femme, l'élève dépassant le maître.

Grisé(e) par le risque, la liberté et la possEsssion d'une identité neuve, et féminine, Paul/Suzanne va découvrir le Bois, cet espace de liberté sexuelle. Louise, femme aimante, suivra et accompagnera son époux jusqu'au jour où l'absolution accordée aux déserteurs lui fera retrouver une identité masculine qu'ils ont cru libre.

Il y est question de destruction, de folie, de celle du dédoublement de personnalité, de celle générée par les souvenirs de cette Grande Guerre mais aussi d'une époque (les années folles). Cet album c'est celui de l'identité, celle qui se cherche, celle que l'on souhaite. 

Une BD très sombre et fascinante.

Commenter cet article

Laurence 28/03/2014 18:08


IL va vraiment falloir que je me mette à la BD ... j'ai du mal !

Alice 05/04/2014 22:10



ho essaie sur un titre qui a remporté un vif succès


quelquefois la beauté des images laisse oublier le manque de mots (par rapport au roman)


 



Ptisa 28/03/2014 09:14


quel sujet !! ça me tente !

Alice 05/04/2014 22:11



ho oui, tu ne pourras pas être déçue, j'en suis certaine!



virginie B 28/03/2014 08:42


je suis pas très BD mais tu en parles bien !

Alice 05/04/2014 22:12



un vrai plaisir de lecture, emprunte le tu verras...



Sandrine(SD49) 28/03/2014 07:52


Je vais le lire tout bientôt, il est sur mon bureau !

Alice 05/04/2014 22:12



HA hâte de savoir ce que tu en as pensé!



lalydo 27/03/2014 23:06


Je n'ai pas encore eu l'occasion d'en parler mais j'ai eu un gros coup de coeur pour cette BD! Une belle réussite!

Alice 05/04/2014 22:13



ha pareil !!!