Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Articles avec #alice et zaza du lundi

Cuisiner végétarien c'est bien, et local c'est mieux encore

9 Mai 2016, 04:50am

Publié par Alice

Cuisiner végétarien c'est bien, et local c'est mieux encore

La cuisine végétarienne c'est un sujet que j'ai déjà abordé à plusieurs reprises, ici et . Finalement nous n'avons pas réussi à exclure la viande de notre alimentation, même si c'était plutôt une volonté de L'Epoux, l'excès, dans un sens ou l'autre d'ailleurs, me fait fuir. 

Nous avons trouvé un compromis qui nous satisfait tous : nous mangeons de la viande rouge une fois par semaine, pour le plus grand bonheur des enfants qui salivent devant un steak saignant ou une côté d'agneau, et je prépare de la viande blanche (jambon, poulet) une fois par semaine aussi, que j'achète aussi chez le boucher pour une production locale.

Le reste du temps, ce sont des légumes sous toutes les formes et là mon inspiration est assez inépuisable : crus en bâtonnets type pique-nique, cuits en tarte ou en lasagnes, en soupe, purée, galettes, revenus à l'huile d'olive avec de l'ail...

J'essaie dans la mesure du possible d'acheter aussi local, et la betterave c'est un peu notre légume du coin... j'ai donc tenté avec succès la recette de Minireyve et c'est génialement bon, surtout tiède.

Il vous faudra donc une pâte feuilletée (c'est meilleur encore que brisée), deux betteraves cuites ça évite d'attendre des heures, un peu de crème fraîche, du chèvre frais (type Petit Billy) et de la ciboulette et pignons de pin.

Etalez la pâte à tarte dans le plat, tartinez le Petit Billy mélangé à une cuillère de crème salée et poivrée, découpez des rondelles de betterave et les disposer dans le plat. Etalez ensuite des cuillères de crème fraiche sur les betteraves.

Passez au four 20 minutes à 180 degrés. Laissez tiédir et parsemez de brins de ciboulette et pignons. On peut déposer une cuillère de chèvre frais sur notre part une fois servie.

C'est franchement délicieux.

J'ai une autre recette de tarte au brocolis  que j'ai améliorée en mettant moins de crème fraiche et en écrasant deux Kiri. C'est extra.

Aujourd'hui le thème c'est donc "SANS..." : sans oeufs, sans viande, sans gluten... chez Sweetylux, EstelleCalim, tOrtue, MHF, MamySoren, Pilisi et bien sûr Zaza !

 

 

Cuisiner végétarien c'est bien, et local c'est mieux encore

La semaine dernière c'était "Après moi", et la semaine prochaine, chez Zaza et moi, on se retrouve pour une "Fenêtre sur..."?

Voir les commentaires

Après moi

2 Mai 2016, 04:40am

Publié par Alice

Après moi

La semaine dernière, alors que nous remontions, de manière collective, les bretelles d'un jeune qui avait dépassé des bornes qu'il ne semblait pas avoir perçues, mon collègue psy lui a demandé :" Si tu devais mourir demain, qu'aimerais-tu que l'on dise de toi?"

Au delà du fait qu'il n'a rien pigé à l'introspection qu'imposait la question, moi ça m'a sacrément interpellée. D'autant plus en ce moment, où je milite activement contre la tendance au nombrilisme (le "Oui mais moi").

S'ouvrir aux autres me semble le meilleur moyen d'avoir accès à soi-même, de se regarder par le prisme de ce que nous renvoyons. Autrui c'est ce moi qui n'est pas moi (merci Sartre). Voilà donc autrui, ce sont mes Blonds, mon Époux, ma famille, mes amis, mes stagiaires, mes collègues, ma boulangère et tous ceux que j'approche au quotidien, les sans abris de ma ville (quelle que soit leur nationalité), les personnes qui souffrent, celles que je condamne ou juge, celles qui m'agacent et me font honte, celles que je méprise aussi.

Mais alors, après moi que restera-t-il? Au-delà des kilos de livres, des niches à bazar, des centaines de photos, l'amour peut-être, ou cette espèce de bienveillance que j'ai tenté d'éprouver pour le genre humain, la compassion que je m'efforce de ressentir même quand la gymnastique intellectuelle que cela impose semble insurmontable,

J'espère qu'on dira de moi que j'ai aimé, et j'ai su aimer, inconditionnellement et quotidiennement mes enfants, mon époux, ma famille, que j'ai pu leur prouver chaque jour à quel point ils me constituaient et faisaient partie de mon identité... Et, finalement, dans l'absolu, même ceux que je n'ai pas aimés, ceux qui m'ont fait souffrir, m'ont permis de grandir et d'être celle que je suis, et dont je ne rougis pas.

Cette semaine, se sont prêtées au thème : MHF, Wondermomes, Ptisa, Anuyka, tOrtue, MamySoren, Maud, Danycab et Zaza bien sûr !

La semaine dernière il était question de couleurs et la semaine prochaine, chez Zaza et moi, nous parlerons de recettes "sans" : sans oeufs ou sans gluten, sans lait, sans ? peut-être une mine de recettes pour tous les intolérants ou allergiques !

Voir les commentaires

Plus bleu que le bleu de leurs yeux

25 Avril 2016, 05:00am

Publié par Alice

Plus bleu que le bleu de leurs yeux

Bien sûr qu'en tant que normande, quand on me demande une couleur, je pense au vert des pâturages, mais je suis avant tout une citadine du bord de mer, et je n'ai plutôt tendance qu'à voir le bleu : celui de nos yeux (nous sommes dans deux familles d'yeux bleus), celui de la mer, surtout quand il y a du soleil, oui, parce qu'ici, en Normandie, il fait plusieurs fois beau par jour. La chance, non?!

Donc oui, sans formule de politesse, nous parlons du temps car c'est lui qui décide de nos activités, de nos programmes des week-ends, des vacances et des sorties d'école. Il nous réserve sans cesse des bonnes comme des mauvaises surprises et même le baromètre n'est pas toujours fiable face aux caprices du temps normand. Je pense que la proximité du bord de mer et des marées y est pour beaucoup, et il n'est pas rare que la mer remonte pour voir l'éclaircie arriver. C'est ainsi, basse ou haute, la Manche explique et justifie les nuages comme les rayons de soleil ; le normand n'est jamais résigné !

Plus bleu que le bleu de leurs yeux

Et toi, alors, si je te dis "couleur", tu penses à quoi?

Ont joué le jeu en bleu, violet, rose et gris, des couleurs vives, le rouge et l'arc-en-ciel,  : AnneLaureT, Wondermômes, Labonoccaz, tOrtue, MHF, Mamysoren, Ptisa, DanyCab, Pilisi

Voici les thèmes du mois de mai :

Voici les thèmes pour le joli mois de Mai
Le 2, ce qui restera apres moi
Le 9, recette sans lait, sans œuf, sans gluten, sans quoi...
Le 16, Ma fenêtre sur...
Le 23, Au secours ou pas, je suis comme ma mere parce que...

La semaine dernière, pour la 100ième de nos Lundis à deux, nous étions seules sur le sable.

Et on se retrouve sur le groupe FB si vous voulez connaître les participations de la journée :

Voir les commentaires

Seule sur le sable...

18 Avril 2016, 19:31pm

Publié par Alice

Seule sur le sable...

Non non, je n'emmènerai pas un chameau.

Mais si je devais emmener un être vivant, je serais vraiment bien incapable de choisir entre mes deux Blonds, alors je crois que j'emporterais L'Epoux. On se connait assez bien pour que je sois certaine que, malgré nos différences, on s'entendrait parfaitement. En plus, on pourrait imaginer qu'à la fin on devienne 3 ou 4 sur cette île déserte. Et puis, les deux Blonds, nous rejoindraient quand ils seraient plus grands. Octave veut devenir poissonnier et pêcheur ; avec un peu de chance, une pêche au thon le conduirait au large de notre île.

Si je devais prendre un objet, ce serait un cahier et glissé dedans, un crayon à papier avec une gomme. J'écrirais, j'aurais le temps de rédiger un roman peut-être, ou encore d'apprendre à dessiner?

Ou alors un livre,  un livre que j'ai détesté et qui m'a plombé un partiel à la fac : A rebours de Huysmans. Le livre que j'ai été incapable de lire malgré un examen final portant dessus (j'ai même cru à l'oral de rattrapage que le passage sur lequel on m'interrogeait faisait référence à une peinture, alors qu'il s'agissait d'un livre), je ne me suis jamais sentie aussi humiliée par un prof (à vrai dire, il est fort probable que ce monsieur ait cherché à m'humilier). Mais cet ouvrage doit déjà être parti à la poubelle depuis des lustres... Je dénicherai alors dans la bibliothèque familale  le manuel des Castors Juniors que l'on dévorait avec mon frère. J'y puiserai sans doute plus de bonnes idées que dans ce satané Huysmans.

A dire vrai, je ne suis pas certaine de survivre quelques jours sans ceux que j'aime, sans un vrai lit et je n'ai rien d'une aventurière.

Je regarde vraiment consternée l'adoré Koh Lantah des enfants ou encore The Island, me demandant comment on peut aimer se faire du mal comme ça, et en plus devant d'autres personnes, inconnues, sans compter les millions de téléspectateurs.

A part la perte de poids efficace, je ne vois pas ce qui pourrait m'y conduire !

Pourtant les participantes de ce lundi ont joué le jeu et se sont creusé les méninges pour chercher l'objet qu'elles emmèneraient : Arlette, Anuyka, Pilisi, Wondermomes, Danycab, Ptisa, MHF, tOrtue

 

Voir les commentaires

Jusqu'à la corde

11 Avril 2016, 05:00am

Publié par Alice

Jusqu'à la corde

J'aurais pu parler d'un vêtement, d'un jean ou d'un tee-shirt, mais finalement je fais tant de mini yoyos de poids que je me sens vite oppressée à cause d'un bouton qui donne l'impression de vouloir investir mon nombril, ou d'un slim qui devient un pantalon loose.

Ha si, il y a bien un gilet noir, long, avec de la laine angora, très doux, qui a une tendance quand même à feutrer parce qu'il suit le mouvement des fringues en coton en les suivant dans le programme à 40°c de la machine... je le repasse, à toute vapeur, et tant bien que mal il retrouve une forme à peu très acceptable. Celui-là finira surement en pull/doudou maison, au dessus d'un legging bas de pyjama.

Alors...

Finalement ce sera une paire de boots, la seule que je trouve confortable. Celle qui m'a coûté le moins cher (10,15 euros chez Camaïeu je crois), mais qui commence à marquer de sérieux signes de fin de vie.

J'ai tout le temps mal aux pieds. Dans n'importe quelle paire de chaussures. Voilà mon drame. Impossible de marcher plus de 500 mètres sans que les crampes, les cloques apparaissent. Je n'ai pourtant pas les pieds tordus. On ne peut pourtant pas regretter mon manque d'investissement en la matière puisque j'ai une bonne cinquantaine de paires : boots à talons ou pas, bottes, tongs, baskets, Converse, sandales...

Chaque escapade est marquée par l'achat d'une nouvelle paire puisque, assez vite en général, je ne supporte plus celles avec lesquelles je suis partie. L'Epoux s'en amuse et participe avec moi, à la quête de la paire parfaite, et surtout parfaitement (in)confortable.

 

Et toi, alors, quelle est la pièce de ta garde-robe que tu porterais même trouée, même rapiécée?

La semaine dernière Proust a été inspirant pour nombre d'entre nous !

et la semaine prochaine nous serons sur une île déserte. Oui, oui, et nous aimerions, Zaza et moi, savoir ce que vous emmèneriez ?

Voir les commentaires

Proust, avec le questionnaire et sans la madeleine

4 Avril 2016, 04:30am

Publié par Alice

Proust, avec le questionnaire et sans la madeleine

Ce lundi, le programme est ambitieux, puisqu'il s'agit de répondre au questionnaire de Proust; 31 questions pour tenter d'esquisser un portrait plus ou moins imparfait...

 

1. Le principal trait de mon caractère? La générosité. Je crois que j'aime donner, offrir, certainement plus que recevoir (même si L'Epoux et mes parents pourraient en douter). J'aime surtout faire plaisir en fait.

2. La qualité que je préfère chez un homme? L'écoute

3. La qualité que je préfère chez une femme? La délicatesse 

4. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis ? Leur présence

5. Mon principal défaut? Susceptible

6. Mon occupation préférée? Lire mais ça, ce n'est un secret pour personne.

7. Mon rêve de bonheur? Des enfants bien dans leur peau, dans leur tête...

8. Quel serait mon plus grand malheur? Voir ma famille éclatée, par la douleur, la mort, la violence...

9. Ce que je voudrais être? Une personne plus audacieuse

10. Le pays où je désirerais vivre? ici, c'est bien. Enfin même si j'ai tendance à le penser de moins en moins, je ne crois pas qu'ailleurs est mieux, quel que soit l'Ailleurs.

11. La couleur que je préfère? Le bleu ou le violet

12. La fleur que j'aime? Le renoncule

13. L'oiseau que je préfère? alors là je ne suis pas très balaise. A vrai dire un rouge-gorge dans mon jardin me suffit et me réjouit (ça ressemble à quoi déjà ça?!)

14. Mes auteurs favoris en prose? Il y en a tant ! J'ai quelques favoris, mais si divers : Annie Ernaux, Romain Gary

15. Mes poètes préférés? René Char, Paul Eluard, Verlaine...

16. Mes héros favoris dans la fiction? Adamsberg m'a fait rêver un temps... mais je n'ai pas l'âme d'une fan, de personnages réels ou imaginaires.

17. Mes héroïnes préférées dans la fiction? idem...

18. Mes compositeurs préférés? Chopin. Sébastien Tellier aussi, mais c'est pas le même genre !

19. Mes peintres favoris? J'avais beaucoup aimé l'exposition Nicolas de Staël, et puis inévitablement les Impressionnistes, qui se sont inspirés des paysages normands : Renoir, Monet, Boudin...

20. Mon héros dans la vie réelle? Ceux qui se battent pour des vraies idées, généreuses, altruistes, humanistes, qu'ils soient connus ou qu'ils oeuvrent dans l'ombre

 

21. Mes héroïnes dans l'histoire? Joséphine de Beauharnais m'intrigue

22. Mes noms/prénoms favoris? Ceux de mes Blonds. J'aurais aimé avoir une petite Suzanne.

23. Ce que je déteste par-dessus tout? La haine envers l'Autre.

24. Personnages historiques que je méprise le plus? Hitler? Pinochet? Pol Pot? quel que soit le dictateur... mon mépris est inégalable

25. Le fait militaire que j'estime le plus? Estimer ne serait pas le plus juste verbe, mais le débarquement raté de 42 (Jubilee) qui a coûté la vie à des milliers de canadiens, m'a toujours paru être un fait militaire tragique.

26. La réforme que j'estime le plus? Toutes celles qui ont fait de la femme l'égale légalement de l'homme.

27. Le don de la nature que j'aimerais avoir? L'ubiquité 

28. Comment j'aimerais mourir? Apaisée.

29. Etat d'esprit actuel? Révoltée par la violence, la haine stérile de mes concitoyens plus inhumains que les nazis quand ils voient les migrants dans notre ville

30. Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence? Celles commises par amour

31. Ma devise? Souris à la vie, et la vie te sourira

 

Se prêtent au jeu ce lundi : MHFAnne-Flore, Cécile la Pensine, Ptisa, Anne Laure T

La semaine dernière nous étions tous dans la maison de nos rêves.

Et la semaine prochaine, le 11 avril : La pièce de ta garde-robe que tu porterais même trouée, même feutrée, même en lambeaux?

Et on peut se rejoindre Sur Facebook avec toutes les participantes de cette semaine : Maud, Zaza, Manue, AnneLaureT, Swettylux, Anuyka, Anne-Flore, Labonoccaz, Ptisa, Despe, MHF, Cécile la Pensine

Voir les commentaires

Ma maison de rêve

28 Mars 2016, 08:48am

Publié par Alice

On ne va pas se plaindre.

On habite une maison qui est à nous (enfin qui le sera dans 17/18 ans, je n'ose même pas compter), avec une chambre pour chacun, un tout petit jardin, elle est bien isolée, orientée plein sud, et en presque centre ville (pour des impôts fonciers très raisonnables par rapport à la moyenne).

Nous y sommes heureux. Nous y avons même des projets qui sans aucun doute resteront en l'état de projet, mais qui sait? 

Alors si on me demande quelle serait ma maison de rêve, évidemment je poserais quelques exigences/rêves qui rendraient mon quotidien plus beau encore...

- De larges ouvertures / fenêtres qui laisseraient entrer plus encore la lumière,

- Une piscine, pourquoi pas soyons fous ! (même si la température extérieure ne nous permettrait pas d'y plonger les pieds avec délice plus de 10 fois l'année)

 

Ma maison de rêve
Ma maison de rêve

Des chambres d'enfants rangées, ce serait pas mal aussi,

Une vue sur mer. Alors ça ce serait vraiment génial ! Bon, ici, en Normandie, dans ma ville, la falaise s'effondre et les riverains qui avaient une maison vue sur mer, sont relogés. Je ne sais donc pas si c'est une excellente idée finalement...

De l'espace, des rangements partout, une femme de ménage à volonté, des plantes vertes et/ou grasses que la Yote ne mangerait pas ou ne dépoterait pas.

Finalement, mon rêve n'est pas si loin de notre réalité et j'ai bien conscience de ma chance.

Et chez vous alors?

Cette semaine se prêtent au jeu : Despe, Maud, Arlette, Labonoccaz, Zoup, Mamie Dany, MHF

Ma maison de rêve
Ma maison de rêve
Ma maison de rêve
Ma maison de rêve

Et voici le programme d'avril que Zaza et moi vous préparons !

 

Le 4 avril, on se pliera à l'exercice du questionnaire de Proust que voici et ainsi on en saura davantage sur les participantes :

1. Le principal trait de mon caractère?

2. La qualité que je préfère chez un homme?

3. La qualité que je préfère chez une femme?

4. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis ?

5. Mon principal défaut?

6. Mon occupation préférée?

7. Mon rêve de bonheur?

8. Quel serait mon plus grand malheur?

9. Ce que je voudrais être?

10. Le pays où je désirerais vivre?

11. La couleur que je préfère?

12. La fleur que j'aime?

13. L'oiseau que je préfère?

14. Mes auteurs favoris en prose?

15. Mes poètes préférés?

16. Mes héros favoris dans la fiction?

17. Mes héroïnes préférées dans la fiction?

18. Mes compositeurs préférés?

19. Mes peintres favoris?

20. Mon héros dans la vie réelle?

21. Mes héroïnes dans l'histoire?

22. Mes noms/prénoms favoris?

23. Ce que je déteste par-dessus tout?

24. Personnages historiques que je méprise le plus?

25. Le fait militaire que j'estime le plus?

26. La réforme que j'estime le plus?

27. Le don de la nature que j'aimerais avoir?

28. Comment j'aimerais mourir?

29. Etat d'esprit actuel?

30. Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence?

31. Ma devise?

 

Le 11 avril : La pièce de ta garde-robe que tu porterais même trouée, même feutrée, même en lambeaux?

 

Le 18 avril : Seul sur le sable... quel objet jugerais-tu indispensable ou nécessaire si tu partais sur une île déserte? 

 

Le 25 avril, si je te dis "Couleur", tu penses à quoi?

Voir les commentaires

Le printemps, il arrive quand?

21 Mars 2016, 20:34pm

Publié par Alice

Le printemps, il arrive quand?

L'hiver n'a pourtant pas été bien froid... mais il me tarde de voir arriver le printemps, de sentir la douceur, de voir la lumière, sentir dans le cou un rayon de soleil.

Dimanche encore, malgré les bonnets, écharpes, gants, nous étions frigorifiés en marchant le long de la mer. Les jonquilles sont encore timides. Les oeufs ne fondront pas dimanche lorsque les cloches les laisseront tomber, elles se transformeront plutôt en esquimaux.

J'a hâte même si j'aime cette attente un peu fébrile de la renaissance de la nature, des odeurs, des envies de plantations.

La lumière est plus généreuse et c'est agréable de partir à l'école en voyant la couleur du ciel, j'imagine déjà les promenades que nous allons pouvoir redécouvrir avec les Blonds, et les événements liés à l'arrivée de la douceur : Carnaval de l'école, vacances de printemps, ponts de mai... les cabanes à glaces, churros du bord de mer...  et puis les fruits et légumes de saison, le retour à la ferme pour y remplir le panier de produits frais.

Enfin ! Nous allons repartir à la découverte de notre douce Normandie !

Aujourd'hui, chez Zaza, chez moi et aussi sur FB on se retrouve pour évoquer le printemps, et la semaine prochaine, place à la maison ou l'appartement de nos rêves !

Et la semaine dernière, il était question de vaisselle, toutes les participations sont en bas de ce billet .

Voir les commentaires

Mes vieilleries chéries

14 Mars 2016, 08:46am

Publié par Alice

Mes vieilleries chéries
Mes vieilleries chéries

Quand je déjeune avec mes collègues dans notre bureau devenu cantine culinaire, j'apporte toujours mon assiette en porcelaine. Jamais dans du plastique.

J'aime la vaisselle sans pour autant collectionner les services. Les assiettes sont blanches, mais ce que j'aime ce sont les petites touches dépareillées de déco, ce que je chine dans les vide-greniers, à la Croix Rouge.

Je cherche la pièce qui mettra en valeur mon fondant au chocolat ou ma salade composée. J'aime les petites fleurs, le côté un peu désuet d'un service que j'aurais pu trouver chez ma grand-mère.

Je casse souvent malgré le lave-vaisselle, ça me glisse souvent des mains alors autant avoir du stock, j'achète donc sans complexe régulièrement de nouveaux verres (les plus simples sont les plus jolis à mes yeux) et je garde même (pas précieusement) un joli service d'assiettes à dessert offert pour notre mariage.

Pour moi, aimer la vaisselle, c'est le prolongement naturel du fait d'aimer cuisiner et pâtisser...

 

Aujourd'hui, chez Zaza, chez moi et chez vous il est donc question de vaisselle. Et la vôtre alors?

Les placards explosent chez Arlette, Zaza évoque la vaisselle mais... à nettoyer ! Labonoccaz vide ses placards, allez jeter un oeil, c'est braderie du lundi :)

Wondermomes nous présente ses petites dernières, Zoup ses jolis verres anciens et dépareillés, Anyuka raconte la vie d'une assiette, et pas n'importe laquelle.  Despe multiplie les atouts entre son placard rangé et son lave vaisselle...

Danycab fait une rétrospective de sa vaiselle, Mesmotsdoubs en est fan, elle y a même consacré un blog, pour Pilisi c'est jamais sans son lave-vaisselle, MHF nous montre ses verres, Ptisa montre ses jolies assiettes de Limoges

Les autres participantes sont toutes ici  si ça vous dit !

 

La semaine prochaine, place au printemps !

Voir les commentaires

Un carnaval de mignonneries

7 Mars 2016, 16:54pm

Publié par Alice

Un carnaval de mignonneries

Chaque année, l'école des Blonds organise un Carnaval. Tous les enfants se déguisent et paradent, accompagnés de parents volontaires et maîtresses dans les rues piétonnes de notre ville. Les confettis sont jetés par milliers, les passants attendris par cette ribambelle de tout petits.

Ensuite petits et grands dégustent les crêpes que les parents ont apportés.

J'aime ce rendez-vous où les petits sont tous plus adorables les uns que les autres : les princesses rivalisent avec les Spiderman, et il est souvent bien difficile de reconnaître les enfants si fiers.

Du pingouin au dinosaure, du mousquetaire à la coccinelle, les Blonds ont déjà enfilé pas mal de costumes. Cette année, en revanche, je n'ai pas d'inspiration. Pour une fois j'ai voulu anticiper en cherchant avec Octave son costume mais le mousquetaire du CP semble lui convenir. Cette solution bien économique me convient parfaitement, et Ernest, privilège du cadet, n'aura que l'embarras du choix puisqu'il hérite des costumes des copains et de ceux de son frère. Je l'imagine bien en Schtroumph, lui moins semble-t-il (ils veulent des épées comme accessoires...).

Sinon, une tranche de gruyère pourrait tout aussi bien faire l'affaire non?

Un carnaval de mignonneries

Aujourd'hui le thème est celui du Carnaval chez les participantes : Chez Wondermomes Mamie Dany, Despe, Maripolmi, Zoup, Genevieve, MHF, PtisaPilisi,

Et la semaine prochaine, chez Zaza, chez moi et chez vous, il sera question de vaisselle.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>