Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Régression et provocation

29 Avril 2014, 04:30am

Publié par Alice

ernest.jpg

Ernest a du caractère. Plutôt mauvais.

Concrètement ça veut dire quoi? qu'il hurle, se roule par terre, frappe, se débat, jette des objets quand il n'est pas d'accord. Ca veut dire aussi que le coin, s'il est toujours dissuasif pour Octave, 5 ans et demi, ne l'est aucunement pour Ernest. Ca l'amuse. Je l'y ai laissé presque 2 heures en vacances. Il ne s'en est pas plaint, attendant que je lève la punition. 

Le conflit est toujours là, latent. On sait que lui demander de mettre ses chaussons, enlever son pull, mettre le chaussures, déjeuner, dîner, refuser un bonbon bref TOUT est prétexte à l'opposition. Et ça fait des mois et des mois que ça dure. On n'a jamais réussi à lui mettre une couche sans hurlements ou sans se faire frapper par ses pieds depuis qu'il est né.

Ernest est têtu et comédien. Il hurle sans larmes et s'arrête en une seconde si une moto fait diversion par exemple. Il est aussi drôle qu'infernal. Il cherche la faille. C'est un manipulateur séducteur qui nous berne même si nous ne sommes plus dupes. Il se comporte souvent comme s'il était encore une partie de moi, réclamant sans cesse mes bras, enfouissant ses mains, son nez dans mon décolleté.

En ce moment, son combat porte sur le pipi culotte. Pour un passage aux toilettes, c'est 5 pantalons changés. Il n'a jamais envie mais nous regarde, souriant en disant "za fait pipi dans ma culotte Maman" ou comme ce soir alors que je le déshabille pour le doucher et que je m'aperçois qu'il a laissé un souvenir dans son caleçon: " Et voilà! C'est comme la vie! le caca il va dans les toilettes." 

Je ne sais pas d'où il sort ses co**eries mais je vous assure qu'il en a des dizaines.

Je me doute que je fais des erreurs et que L'Epoux aussi, que nous sommes loin d'être des parents parfaits, sûrements trop laxistes, trop à leur écoute. Sûrement pas assez rigoureux. Nous faisons ce que nous pouvons. Certains jours on garde le cap, d'autres on relâche parce que fatigués, parce que dépités.

Le regard qu'on nous renvoie sur Ernest est celui d'un gamin à la tête dure, au mauvais caractère, d'un gamin "qui a (même) un problème", un peu sauvage car collé à sa mère. Le regarde que je porte sur lui n'est évidemment pas celui-là, enfin pas exactement. Ces jugements me blessent malgré tout; je ne comprends pas cette révolte, cette violence.

Les règles que nous avons fixées sont les mêmes que pour Octave sauf que lui va chercher les limites beaucoup plus loin et se fait isoler, enfermer dans sa chambre, dans le noir. Et c'est pas toujours facile non plus de "jouer la méchante", parce que moi aussi je les touche mes  limites.

Cette semaine de vacances a été éprouvante dans ma relation à lui, dans l'image qu'il a donné de lui. Surtout que finalement, c'est à l'extérieur qu'il est le plus sage (jamais d'"accident pipi", ni de caprice) alors qu'à la maison c'est bêtise sur bêtise. 

J'imagine que rien ne dure, le pire comme le meilleur. Que ça va passer. Je l'observe parce que oui, même si c'est mon fils, même si je comprends et anticipe presque parfaitement mon aîné, Ernest reste bien souvent une énigme pour nous avec son caractère toujours prêt au conflit.

Commenter cet article

Marilyne 06/05/2014 17:32


Bonjour Alice,


Ce que tu vis avec ton garçon, je le vis aussi avec le mien et je l'ai vécu avec ma fille!  Comme toi, seulement mon plus vieux a été plutôt raisonnable dans ses âges là...  Par contre,
dis toi que c'est très bien qu'il agisse bien en public.  Je crois que ça indique une compréhension des limites que tu lui impose.  Disons qu'il est mieux de tester tes limites à la
maison plutôt qu'au centre d'achat!


 

Alice 10/05/2014 22:13



Oui, il faut positiver


je crois qu'il a bien compris que les limites se cherchaient à la maison! ce qui est d'ailleurs confortable car je suis tranquille quand on sort et on ne fait que le féliciter (beauté, sagesse
etc)


merci pour tonc ommentaire!!



Laurence 30/04/2014 08:43


Je crois qu'un second enfant est totalement différent du premier. Je crois entendre parler ma soeur en te lisant et je ne suis que spectatrice (ou lectrice) de ces conflits. Bref, j'espère que ça
va s'arranger en grandissant. En tous cas, je me suis régalée de vous suivre pendant cette belle semaine de vacances ! 

millie 29/04/2014 22:54


Pas facile cette période. Mon fils a également un sacré caractère. Déjà bébé, il était assez dur et sa crise d'opposition avait déjà commencé vers ses 1 an. Chez nous, ça monte crescendo jusuq'à
ce que je me fâche vraiment très fort (sans lever la main bien sûr). Et parfois, ça lui fait un électrochoc qui le rend tout doux et sage pendant quelques jours. Je compatis, car c'est très
éprouvant. On a l'impression de passer à côté des moments sympas, car tout est prétexte à la crise ou la bagarre et on s'épuise à marcher sur des oeufs toutes la journée. J'avoue avoir également
tout essayé et être souvent découragée, mais on n'a que le choix de tenir bon en espérant que le temps apaisera un peu ces fortes têtes. Bon courage!

Madame 29/04/2014 21:45


Il a l'âge de cette crise, et apparemment elle peut être plus forte chez certains enfants, facile à dire mais essayez de ne pas flancher que vos règles restent vos règles, il pliera ... courage

malise 29/04/2014 16:32


Ouh là là, c'est rude! Pas évident de trouver la punition qui fera mouche si elle est méritée. Ici non plus le coin ne marche pas, par contre l'isolement dans la chambre fait son effet. Et si
jamais ça va trop loin et qu'on ne sait plus quoi faire, on le fait courir tout nu dans la neige... Rhooo non ça va, je plaisante! ;) En réalité quand on ne sait plus quoi faire, on utilise le
chantage. Je sais que ce n'est pas bien du tout, mais il n'y a vraiment que ça qui fonctionne avec le grand. La petite, elle, n'a pas encore eu la place de s'exprimer, son frère la prend toute.
Du coup je crains le retour de bâton... Dis-toi qu'il ne se laissera jamais faire dans la vie ton Ernest, et c'est normal qu'il commence avec vous, il sait que vous lui pardonnerez tout! :)

anne-flore 29/04/2014 10:56


comme je te comprends ! Ils ont des périodes comme ça...qui se rejoutent au caractère de base ! Pour une fois je ne vais pas e parler de Rosalie mais de Zachary.. C'est un petit garçon doux,
gentil serviable..la plupart du temps ! Il suffit qu'on ait des invités ou qu'on sot chez qqn pour qu'il se transforme en un diablotin sautant hurant, n'écoutant rien et me faisant honte...comme
si j'avais le pire des gamins mal élévé ! Même la menace de sanction ou al sanction ne marche pas ! Il a besoinde faire son "interressant" comme on dit ! Courage et oui il faut essayer de ne rien
lâcher...

maman@home 29/04/2014 09:46


Mais ne m'avais tu pas dit qu'il s'était calmé ??? Lorsque nous échangions toutes les deux sur nos enfants difficiles ?

Alice 29/04/2014 21:50



Oui, Octave s'est calmé! mais maintenant le relais est pris par son petit frère !



madamezazaofmars 29/04/2014 09:20


Je pense que c'est mieux peut être qu'il te teste maintenant meme si c'est difficile que d'attendre d'avoir 7 ans comme l'empereur qui m'a fait vivre un carcan en début d'année.


Courage ma copine

Sandrine(SD49) 29/04/2014 08:15


Il faut tenir bon et c'est dans ces cas là qu'il est appréciable d'être deux ! bon courage

Stephie 29/04/2014 07:33


Quelle trogne de canaille avec sa casquette à l envers et ses boucles en bataille!  Nos chers têtes blondes aiment tant nous mettre à l épreuve,  nous tester,  nous pousser dans
nos retranchements. .. mais c'est aussi comme ça qu ils grandissent,  en s opposant,  se frottant à nos propres limites,  pour avancer. ..