Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Pudique jusqu'au slip?

13 Août 2011, 10:20am

Publié par Alice

DSC08217.JPG

 

 

Je me souviens avoir vu l'arrivée de l'adolescence sur mon corps assez précocement.

Je n'ai pas savouré ce moment où mon corps devenait celui d'une femme alors que mes copines étaient encore des petites filles.

 

Aujourdhui l'Epoux et moi ne sommes pas des nudistes en puissance, et sommes loin d'être décomplexés avec nos corps.

Pourtant, la porte de la salle de bains reste ouverte lorsque nous nous lavons, habillons et les commentaires ne manquent pas sur nos corps (parce que Le Pouic est un enfant comme les autres, qui découvre le monde avec avidité): recherche du zizi de Maman, taille du zizi de Papa, seins de Maman etc.

 

Le Pouic, lui aime être à poil. Sans les contraintes d'une culotte, des chaussettes ou même d'un tee-shirt. Nous acceptons qu'il soit nu dans le jardin, qu'il dorme les fesses à l'air s'il en a envie.

Il est très à l'aise avec son corps et ce, peut-être aussi parce qu'il a enlevé très tôt ses couches jour et nuit (à 22 mois)?

Evidemment, hors du cercle restreint de la famille, on met le maillot sur la plage quand nous ne sommes pas seuls, on lui interdit de se déshabiller (entendez le cul à l'air) lorsque nous sommes invités chez des copains ou même ailleurs qu'à la maison.

 

Mais notre règle c'est de ne pas faire du corps un tabou. Nous ne voulons pas qu'il soit (déjà) mal à l'aise avec lui-même. Nous écoutons ses besoins et s'il éprouvait le moindre besoin d'intimité et de pudeur, nous le respecterions.

Il a toute la vie pour voir naitre des complexes, laissons le grandir un peu en toute liberté, en toute sérennité.

 

Alors, quand j'ai ouvert le magazine Parents de septembre 2011 et ai trouvé un article sur "Les tout-petits aussi ont besoin d'intimité", je l'ai lu avec intérêt.

Si certains passages me semblent pleins de bon sens, d'autres m'ont carrément fait bondir !

 

" Non les humains ne se promènent pas tout nus, mais habillés. Ils ne font pas leurs besoins devant tout le monde, mais dans les toilettes. Non, ils ne se déshabillent pas au milieu du salon, mais dans la salle de bains ou dans leurs chambres, à l'abri des regards indiscrets".

Mme Catherine MARCHI, comme nous devons être de mauvais parents, à accepter le pot dans le salon ou dans la chambre depuis son plus jeune âge! Il n'y a pas la place pour deux dans les toilettes et je me voyais mal enfermer mon fils à à peine deux ans dans les toilettes!

Le Pouic devrait donc également se déshabiller seul dans sa chambre, à l'abri des regards indiscrets de? ses parents??

 

Je reprends: "Les parents n'ont pas à se promener nus devant leurs enfants !" (je n'ajoute pas le point d'exclamation, il y était!!)

Cachez-vous d'eux, c'est le meilleur moyen qu'il cherchent à tout prix à vous découvrir nus... Quant à se promener nus... promener? où? en camp de naturistes? parce que moi, Madame, je ne me promène pas dans ma maison!

 

Et, là, argument d'autorité, "Attention, comme le souligne Catherine Vanier (psychanalyste): "c'est traumatisant pour un petit  garçon de voir le "très grand sexe" de son papa". Attendez. Je tombe de mon canapé. "Il fait immédiatement la comparaison, et il est catastrophé par la petite taille du sien. Idem pour les petites filles qui voient les seins volumineux de leur maman alors qu'elles n'ont pas de poitrine."

Sans rentrer dans les détails, ni dans les mesures, je ne pense pas que mon fils soit traumatisé par le "très grand sexe" de son papa. Ou alors L'Epoux a un tout petit sexe, ce qui justifierait le fait que mon fils ne soit pas un enfant traumatisé!!

Et Oui, je le confesse, nous sommes une famille de dégénérés: mon fils prend régulièrement le bain avec son père!

 

" La bonne attitude donc, c'est [...] de fermer la porte de sa chambre pour s'habiller ou se déshabiller. On le sait, un enfant grandit en imitant ses parents, en s'identifiant aux adultes qui s'occupent de lui".

Bien sur, c'est le meilleur moyen pour que vos enfants, mettent, comme vous, des années avant de pouvoir se déshabiller devant leur petit(e) ami(e) sans ressentir la honte de leur corps.

 

Et enfin, "s'il voit que vous, ses parents, vous fermez la portepour prendre votre douche [...], il finira par faire pareil. Passé 1 an, un enfant est assea grand pour savoir que sa mère existe toujours, même quand elle disparait de sa vue. Au début, il risque fort de tambouriner, voire de pleurer derrière la porte close car il se sentira exclu, mais petit à petit, il s'habituera à respecter vos moments d'intimité de la même manière que vous respectez les siens."


Dans mon monde, Mme Marchi, mon fils passé 1 an, a été assez grand pour faire mille conneries quand j'étais sous la douche. Disposant d'une petite heure pour le réveiller, lui donner son biberon, le laver et l'habiller, il me semble inconcevable de l'isoler 15 minutes afin qu'il ne me voie pas nue (surtout que je n'ai plus l'impression qu'il me regarde -excepté depuis que mon ventre gonfle à vue d'oeil).

 

Mon fils sort de mon ventre, de ma chair et il s'agit de ma continuité. Je n'ai pas de gène à ce qu'il me voie, cela ne fait pas de moi une femme perverse.

Vous évoquez les pédophiles et autres détraqués qu'aucun parent ne peut oublier, mais je ne crois pas que la nudité à la maison empêche le fait que mon fils sache que "son corps n'appartient qu'à lui et est sa meilleure arme(?) pour se défendre et dire non à un éventuelle agresseur."

 


Je ne comprends pas le point de vue moraliste et presque fondamentaliste pris par la journaliste.

L'ère de la culpabilisation des parents est loin d'être révolue... malheureusement...

 

Commenter cet article

AlineLe 16/07/2013 14:24


Oui ca les vestiaires c'est pas le plus simple et encore plus quand tu fais un sport masculin dans une petite ville et quetu dois partager le vestiaire avec les garçons car il n'y a pas d'équipe
féminine.


Quand tu es jeune tu n'as pas de pudeur. Je le vois ici en étant Au pair, les enfants jusqu'à ce que leur corps commence à changer se promene tout nu et rentre dans la salle de bain où les
toilettes quand tu es en plus simple appareil et c'est toi qui est géné, non eux car ils ne sont guere plus vetu qu'un vers.


 


De rien

Alice 22/07/2013 22:20



Ha si j'étais plus à l'aise dans mon corps...


quand je vois mes garçons qui me scrutent, m'observent, je serre un peu les dents, c'est si peu naturel, je ne veux pas qu'ils soient comme moi!!



AlineLe 15/07/2013 10:42


Hallo,


je ne suis pas encore maman, je n'ai quitté l'adolescence que depuis peu (25ans), et suis jeune fille au pair en allemagne.


Mais depuis toujours dans ma famille la pudeur n'est pas le point fort. C'est toujours au moment que tu rentres dans la salle de bain que toute la famille a des choses méga importantes à te dire
et qu'ils ne peuvent pas attendre 5 min.


Ma maman c'est toujours en tenue d'Eve qu'elle vient me demander de lui preter des vêtements. 


Quand à mon père, mon jumeau et mes cousins avec lesquels j'ai grandit, avec qui j'ai pris mes bains (oui j'avais une cousine de 7ans mn ainée et une petite soeur de 5 ans ma cadette) ca ne m'a
jamais choqué et cela m'a même décomplexé et peut etre mm un peu préparé pour ma première fois et mon rapport aux garçons.


Quand à la génération de mes grands parents, surtout mes grands mères, c'était un peu le même principe, la nudité à la maison c'est normal! Et elles me bassinaient que de toute façon on était
toute faite pareil.


Et j'avoue que d'avoir vu tout ces corps nu (hommes ou femmes tout age confondu) m'a permis de ne pas avoir de complexe vis à vis du miens. Même si j'étais géné d'etre nu devant eux, je ne
portais que des sous vetements ou que la petite culotte sans aucun probleme.


Je suis allée en internat aussi, lieu où il ne faut surtout pas etre pudique car salle de bain collective et les surveillantes qui arrivent dans ta chambre toujours au moment où tu décides de te
changer (quand se ne sont pas les copines). Et au final ce sont les autres qui sont génés et non moi. Et puis surtout tu te rends compte que même tes collocs de chambre qui ont un corps parfait
(pour toi) vont se trouver tous les défauts du monde mais qu'on est toute faite sur le même modèle: 2 jambes, 2 bras, une tete avec oreilles, yeux, nez, bouche, après ce ne sont juste que les
formes qui changent.

Alice 15/07/2013 20:39



Quelle belle phrase de conclusion !


Ce qui me motive, c'est que mes enfants soient bien, à l'aise dans leurs corps et c'esst vrai qu'en faisant du sport, par exemple dans les vestiaires, on ne parvient pas toujours à se cacher!


Merci pour ton commentaire.



Océane 14/08/2011 23:48



Elle est un peu péremptoire cette mme Marchi... La souplesse et l'expérience, elle en fait quoi ?



Alice 15/08/2011 09:48



Crois tu? surtout pour un magazine "grand public"; je trouve ça presque déplacé!


j'ai voulu écrire un mail au magazine mais je n'ai pas trouvé le lien ou une adresse de contact sur le site...



Gol 14/08/2011 23:11



J'ai acheté ce magazine pour la trousse de toilette de bébé :D


Sinon, j'ai en horreur ce genre de littérature.
Je n'avais pas lu l'article.
Et franchement, que cette vieille connasse rabougrie aille se cacher.
Elle est bonne-soeur? 



Alice 15/08/2011 09:48



J'sais pas mais elle est vraiment choquante !! Ca m'a carrément sciée!


 



broisha 14/08/2011 18:54



ah ben je crois que si elle voyait ma pépette faire pipi debout dans l'herbe, totalement décomplexée, devant une assemblée très surprise, elle s'arracherait les cheveux ! :-))



Alice 15/08/2011 09:47



lol !!


Pareil pour Octave qui se plante en plein milieu de la pelouse, le pantalon en bas des jambes et appelle son cousin ( de 2 ans) pour lui montrer comme il sait faire pipi comme un grand!



helene 13/08/2011 21:10



Tout pareil , le jours ou cela commencera à les perturber  je ferais attention, mais il m'arrive souvent de traverser la maison "les fesses à l'air" j'oublie souvent ma petite
culotte la matin!!!!!!!(et la chambre est au bout de la maison).Mes 2 cocos ont la facheuse habitude d'avoir un besoin important de ma parler au moment de la douche et le matin partager
une SDB à quatre il faut être organisé. Alors ici aussi être nu ne pose pas (encore) de problème.



Alice 15/08/2011 09:46



C'est vrai que les enfants semblent être un très bon indicateur de notre changement de comportement;


Je me souviens, qu'ado, à un moment, c'est moi qui évitais de croiser mes parents nus



Madamezazaofmars 13/08/2011 17:45



Jel' ai reçu mais pas encore lu, mais bien sur je suis en tout point d' accord avec toi, même si Zozo lui ne se montre jamais nu.


Par contre l' empereur, plutot a l' aise avec son corps, n' aime pas etre torse nu, c'est un mystere



Alice 15/08/2011 09:45



Ha oui? c'est rigolo ça!! il attend peut-être de voir ses nénés pousser  ;)



Céline☼ 13/08/2011 17:32



Je partage ton coup de gueule.


A la maison, c'est pareil. Je ne me cache pas de mes enfants quand je suis nue, au lever du lit, ou dans mon bain/douche. La porte de la salle-de-bains n'est et n'a jamais été fermée, de manière
à ce que je puisse entendre les enfants quand ils sont dans leur chambre à côté. Ils peuvent venir me voir comme ils veulent pour me demander quelque-chose, et ils ne s'occupent pas du fait que
je sois nue ou habillée.


Idem quand je dois me lever en pleine nuit quand l'un des 2 m'appelle. Je ne prends pas la peine, ni le temps, évidemment, d'enfiler une culotte ou une chemise de nuit.


Et comme tu le dis, nous ne sommes pas pour autant des naturistes, bien au contraire ! Mais entre nous, il n'y a vraiment aucune raison d'établir une geine.


Ça a toujours été comme ça, depuis le début, et quand j'étais petite, je me souviens très bien que mes parents se comportaient de la sorte.


Par contre, et c'est ici que je mets un bémol, je me rappelle très bien également qu'en grandissant, l'adolescence et la puberté approchant, là, j'ai commencé à être geinée de croiser ma mère
toute nue en sortant de la salle-de-bains par exemple. J'ai du mal à trouver les mots pour l'expliquer mais oui, je crois que je le percevais comme une certaine "agression". J'aurais aimé que ses
parties intimes soient couvertes.


Je ferai donc attention avec mes enfants, quand le moment sera venu, par rapport à ce point.



Alice 15/08/2011 09:44



Oui, pareil que toi.


A la pré adolescence, je serai vigilante car cela me gênait aussi de voir le corps de mes parents et eux qu'ils voient le mien. D'ailleurs je me cache toujours de ma mère!



Isa 13/08/2011 15:44



j'ai vu mes parents nus déambulés de la chambre à la salle de bain; cela ne m'a pas traumatisée


je suis de nature pudique mais avec mes enfants c'est différent. il leur arrive de me voir nue entre ma chambre et la salle de bain; et vice versa.


mais mon fils ayant 14 ans maintenant, je fais attention à ne pas le croiser; d'une part, parce qu'il est très pudique également et qu'à l'âge qu'il a, je trouverai ça déplacé


ma fille a 9 ans, c'est différent. mais elle qui n'était pas pudique, depuis qu'elle a ses ptits nénés qui poussent, se "cache" pour s'habiller ou se déshabiller.


on essait de faire au mieux pour ses enfants et il y a toujours des donneurs de leçon qui cherchent à te culpabiliser..



Alice 15/08/2011 09:43



C'est vrai que les comportements (les notres et les leurs) évoluent en fonction du temps et je m'imagine mal imposer ma nudité à mon fils entrant dans l'adolescence.


En fait, comme tu l'écris, les enfants le font sentir aux parents...


Quant aux donneurs de leçons, je trouve ça inadmissibles qu'ils soient aussi dans les magazines "grand public", je pensais qu'on en trouvait seulement dans la famille ou chez les collègues ;)


 



Sandrine(SD49) 13/08/2011 13:47



J'ai toujours vu mon père tout nu à la maison et ma mère aussi mais moins, je trouve ça mieux que mon homme qui se cachait des enfants même petits.



Alice 15/08/2011 09:40



C'est sur... parce que toute la difficulté (enfin la mienne) est d'être bien dans son corps. Alors me mettre nue devant mon fils, le laisser commenter quand il s'interroge, c'est aussi une
manière de lâcher prise pour moi...



Sophie (& Paul & Margaux) 13/08/2011 13:40



Je suis tout à fait de ton avis et du coup, j'évite de lire ce genre d'article! Ca m'énerve!!! 



Alice 15/08/2011 09:39



Ca m'a bien énervée... mais je suis surtout choquée que l'on puisse prendre parti à ce point! J'ai voulu écrire un mail au magazine Parents mais je ne trouve pas d'adresse de contact sur le net



nessa:0091: 13/08/2011 13:32



ah ouf il ne s'agit que d'un journaliste et pas d'un psychologue !


 


le mien fait pipi dans le jardin,  et même de la véranda lol ça l'éclate je lusi dis de verifier qu'il ya personne dessous dès fois que ...


 


si non chapeau pour le plus de couche la nuit, le mien n'est pas pressé, propre à 3 ans pile en janvier là   j'ai toujours un budget couche arggg   pas juste 


 


bon week end:)



Alice 15/08/2011 09:38



Rassure toi, je vais vite retrouver mon budget couches!


Très drôle le pipi sur la véranda!!!



annabouba 13/08/2011 13:30



J'ai lu le même article que toi, et j'allais t'en parler, jusqu'à ce que je vois que tu le citais aussi. Effectivement je trouve la journaliste assez culpabilisante, après tout comme toi je
trouve normal qu'en présence d'autres personnes et sur la plage ect..l'enfant ne soit pas nu.


Ma mère était vraiment dans ce que décrit la journaliste, à peine si j'ai vu un bout de sein et encore c'est quand mes frères étaient allaités. Alors que chez ma tante, tout le monde déambulait
librement, je trouvais ça plus sympa.


Je ne sais pas comment je fonctionnerai quand j'aurai des enfants, on n'est jamais la mère que l'on souhaite être avant d'avoir vraiment son enfant.



Alice 15/08/2011 09:37



Non c'est vrai, on n'est pas vraiment la mère que l'on souhaite être mais, me concernant, les choses se mettent en place avec tellement de naturel qu'on n'a plus le temps de réfléchir comme avant
de les avoir... Et c'est très apaisant de "se faire confiance" surtout quand tu vois que ton enfant semble s'épanouir



mistinguett 13/08/2011 13:09



ben chez nous aussi, nos enfants nous voit à l'occasion nus et ils nous arrivent de nous doucher avec l'un deux surtout quand le temps presse.. faut arrêter de mettre des tabou partout parce que
pour moi, se cacher pour s'habiller et quelque part un tabou... malheur, ne parlons pas de zizi et foufounette!... bref...



Alice 15/08/2011 09:35



Ha pareil, je pense que ça risque fort d'en faire un tabou ou de les complexer si nous mêmes nous cachons!