Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Petites nouvelles de la reprise

6 Janvier 2015, 06:03am

Publié par Alice

10913696_10152492542021881_1921898607_n.jpg

Finalement c'est la première qui donne le ton, non?

Dimanche midi agacés par les chouinements des Blonds (alors que nous tentions de les photographier pour les cartes de voeux) nous en avons trouvé l'explication dans la température affichée par le thermomètre : d'eux à moi, celui-ci variait de 38 à 38.4°c. Alors que je (rêvais) envisageais de rester à la maison avec un ou deux enfants malades, lundi nous a cueillis tous les trois en pleine forme.

Octave qui étrennait son réveil n'a pas été une seconde gêné par les 15 minutes de sonnerie aigue, ronchonnant quand je suis venue le réveiller, s'étonnant que cela n'ait pas sonné. Le temps a filé et 20 minutes pour petit déjeuner, trier ses cartes Pokemon, s'habiller (se faire habiller) c'était décidément trop juste pour que je garde mon calme.

J'ai eu l'impression d'enfiler mon habit de super coach du réveil avec les Blonds qui voulaient encore dormir, jusqu'à l'après-midi avec mes stagiaires fatigués des vacances. J'ai reçu avec beaucoup d'émotion et de surprise des cadeaux "come from" Martinique : épices, rhum arrangé, confitures, doucelettes, biscuits, café. J'ai récupéré mes enfants à l'école, impatiente de les serrer contre moi.

J'ai réservé deux pièces de théatre, l'une fantaisiste et l'autre classique (La dame aux camélias). Pas de temps à perdre pour honorer mes résolutions.

A peine sortis de l'école il a fallu retrouver le chemin du cahier du jour pour les premiers devoirs 2015 et une séance totalement conflictuelle et tragique au cours de laquelle quatre vers d'une poésie étaient à apprendre. Outre le fait que mon Octave ne comprenne pas pourquoi il faut apprendre "par coeur", il a fallu toute l'énergie/la colère/la patience du monde pour lui démontrer que l'approximation ne suffit pas. Je n'ai rien lâché, L"Epoux et moi avons dû mettre en place des stratégies à mesure que le Blond se rebellait. Au coucher nous y étions toujours : "Bonne année à toutes les choses..." J'avais envie de raconter au maître ce matin le moment épique que nous avons vécu avec cette récitation (et espérer un coup de pouce pour trouver des solutions), mais finalement, l'école se chargera bien de lui montrer le chemin. Il reste 4 vers qu'il devra sûrement apprendre ce soir. On n'a pas fini de rigoler.

Voilà 2015 a bel et bien commencé !


Commenter cet article

Laurence 08/01/2015 18:08


Ah, les joies des devoir, ça me rapelle des souvnirs épiques ... 

OhOceane 06/01/2015 21:15


C'est très bien pour le théatre ! Et je devrais faire comme toi :)

stéphie 06/01/2015 14:09


voilà voilà... comme tu dis ! on est vite remis dans le bain !


et je crois que les Cahuètes ont commencé d'apprendre la même récitation ! Mais ils ne l'ont pas encore ramenée, ce sera sans doute au programme des devoirs du week-end ;) je penserai à toi !


chez nous, pour les récitations, être 3 est ENFIN un avantage scolaire ! car même quand c'est pas son tour, on entend les autres répéter... se tromper... hésiter... et on les aide, les reprend,
leur souffle quand on sait. ça aide à apprendre !

PetitDiable 06/01/2015 11:52


quand je maitriserais assez RIE avec Cromignon, je refléchirais aux devoirs de la Pouillette. Clairement le pire c'est l'apprentissage par coeur des poesie, qui nous laisse tous au bord de la
crise de nerfs.

Valérie de WonderMômes 06/01/2015 11:01


Ici aussi reprise laborieuse, il faut les tirer du lit, ils traînent et les devoirs hier soir ont été "épiques" ;-) Je crois que c'est partout pareil, moi j'ai eu du mal de me lever ce matin ;-)

Despe 06/01/2015 10:30


BOOOOUUUUHHH ! Bon courage pour les vers suivants alors...! Et bonne année ;-)

anyuka 06/01/2015 10:19


Mais... tu racontes quasiment mot pour mot ma journée d'hier avec les bruns ?? ah, la reprise :-/ ... et le cauchemar des poésies à apprendre, je connais bien...


Une maman m'a raconté que pour faire retenir les vers à son loupiot, elle en faisait un jeu, par exemple pendant l'heure du bain elle lisait la poésie avec une grosse voix (par ex.) pour le faire
rire, et que du coup comme il l'imitait ça rentrait très facilement. J'avoue, j'ai pas encore testé ! 

swettylux 06/01/2015 09:24


oui bin ici le mien me rend chevre il repond a tout va et c vraiment epuisant


mais c fini il va comprendre maintennat car j'en ai un peu marre !


et comme tu dis 2015 a bien commencé


de sbisous courageee

anne-flore 06/01/2015 08:44


Dis donc ça m'a épuisée de te lire !! Ceci dit, si cela peut te rassurer c'est à peu près le même topo ici, avec une pré-ado qui sait tout mieux que moi, un petti lunatique surexcité et une mini
tornade qui n'en fait qu'à sa tête ou presque...Pfiou !!! Mais on va y arriver Alice nous sommes des wonder mums non ??


Génial pour le théâtre...Cela me plairait bien aussi...A la place ce soir j'ai réunion de parents d'élèves avec ENCORE une galette, pour paufiner mes kg des fêtes !!! Gros bisous !