Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Mourir, ok, mais pas éternellement !

10 Octobre 2011, 16:30pm

Publié par Alice

DSC07877-pola.jpg

Cela fait quelques semaines que Le Pouic "tourne" autour du sujet de la mort. Nous n'en avons jamais fait un mot tabou, bien que tentant de lui expliquer avec nos mots, nos références bien qu'elles soient plus religieuses pour moi que pour L'Epoux.

L'an dernier mon Papi est décédé, ce fut le premier rapport direct à la disparition. Nous sommes allés au cimetière quelquefois, je lui ai expliqué que c'est là qu'il était parti au ciel et que je m'y rendais lorsque je voulais lui parler, lui raconter un joli moment, ou simplement lui dire que je l'aimais. 

Depuis quelques temps, les associations d'idées et connexions se font de manière plus récurrente dans son petit cerveau:

- Papi Guy est avec Zozo (le poisson rouge) au ciel?

- Pourquoi MamiCo ne travaille pas? Heu parce qu'elle est un peu plus vieille que MamiVé. Ha bon, elle va bientôt mourir alors? 

- Devant le roi Lion, hier matin: "Il est où le Papa de Simba?"... Silence. Moi, regard excédé au papa genre "je te l'avais bien dit que c'était trop violent, pas adapté à son âge". Le Pouic renchérit "Il est mort hein Maman". Je ne veux pas mentir alors j'acquiesce. Et quelques secondes plus tard "Il va revenir" ...

Simba pleure à l'écran, mon fils pleure aussi. Je retiens mes larmes, émue car sa compassion qu'elle passe par le rire ou les pleurs me file invariablement des frissons. Cinq minutes plus tard "Il va revenir le papa et la maman aussi". "Oui mon poussin".

Je ne m'attendais pas à ce que la question de la mort arrive si tôt dans ma vie de Maman.

J'ai tellement envie de lui promettre que je vais prendre soin de moi et de tous ceux qu'il aime pour le et les protéger le plus longtemps..

Et toi, tu les gères comment les questions existentielles précoces?

.

Commenter cet article

Madamezazaofmars 13/10/2011 14:50



Mal je pense mais je fasi de mon mieux



Alice 16/10/2011 08:35



;D alors on est deux



virginie 12/10/2011 22:14



Baaaahhhh, il y avait tout plein de fautes dans mon message. Tant pis !!! A force de corriger celles des autres j'en oublie les miennes. Des bisous quand même et bon courage pour la suite.



Alice 16/10/2011 08:31



Merci Virgnie, je n'avais même pas vu les fautes! fallait pas le dire!



boubou's mum 12/10/2011 21:19



Je dis toujours TOUT à mes enfants... sans tabou ni cachoteries...


Même si ce n'est pas évident, même si mon grand se relève 50 fois le soir pour me poser mille questions... J'assume...


On m'a trop caché de choses quand j'étais petite... ah ces fameux schémas....


Bref... J'essaie d'expliquer avec les mots les plus simples...


Mais nous adultes ? On comprends tout ? parler de la mort alors que nous même on ne sait pas grand chose ???


Courage Alice ça dure !!! :-)



Alice 12/10/2011 21:58



Pareil,  je dis toujours la vérité et je supporte mal quand on lui raconte des bobards pour faire passer des choses. Apprendre à accepter la vérité c'est déjà travailler contre les caprices.
Mais c'est presque un autre sujet ça!


Mais tu as raison, le souci c'est que nous adultes, on n'a pas toujours les bons mots et que certaines angoissens peuvent résonner... genre la perte des parents. L'Epoux qui clope comme un
malalde, ça m'angoisse à fond...



anyuka 11/10/2011 17:43



C'est un sujet qui m'a toujours tracassée, comment et à quel moment ça viendrait, qu'est-ce que je lui répondrai, etc. Et puis finalement c'est lui qui m'en a parlé en premier, d'une manière très
simple et directe style "Et ta maman, à toi, elle est plus là parce qu'elle est morte et elle reviendra plus.".


En revanche, là où ça s'est compliqué, c'est quand à une autre occasion il m'a demandé ce qui se passait APRES la mort..... :-/



Alice 12/10/2011 21:54



Ha oui, je n'avais pas pensé à l'étape numéro deux.


Aïe. Pour le coup, mon éducation catho m'aidera à trouver une solution /explication temporaire avant de partir dans l'existentialisme sartrien :)



Lolotte 11/10/2011 17:29



je crois que ce sont des questions normales dans la vie d'un enfant. Melle a eu sa période avec questions et angoisses. Nous avons toujours tenu un langage clair quand à l'issue de notre vie mais
nos lui avons toujours aussi expliqué qu'il s'écoulerait beaucoup de temps avant que ce moment n'arrive. Je pense que ce qui angoisse le plus les enfants c'est de découvrir que cela arrivera à
leurs parents et c'est là qu'il faut les rassurer ... pas toujours facile d'être maman .... ni papa !!



Alice 12/10/2011 21:53



Oui, c'est ça je pense que je redoute un peu: j'ai envie de le rassurer sur l'éventuelle perte d'un de ses parents... même si je sais que personne ne détient aucune certitude.


Je pense qu'il s'agit d'une de mes angoisses aussi... perdre (pour de vrai) le papa de mes enfants....



broisha 11/10/2011 15:13



Mes grands ont 12 et 10 ans, alors ça va... sauf ma grande qui angoisse parfois "maman, je veux pas mourir"


Schtroumpfette connait le mot, sait que deux de nos chats sont morts, mais je ne pense pas qu'à 3 ans, elle ai entièrement saisi le concept... en tout cas, elle ne questionne pas trop... et
regarde le roi lion aussi ^^



Alice 12/10/2011 21:51



Et rien de rien pour la disparition brutale du Papa? moi en le re regardant, j'ai un peu halluciné sur le côté "dur" de la culpabilité que porte Simba.


Enfin, ça ce sont mes yeux d'adulte!



Ptisa 11/10/2011 08:53



ici c'est au début de Némo, quand Corail, la maman de Némo se fait manger par un méchant poisson. J'ai droit à "elle est où Corail?" alors je lui dit qu'un poisson l'a mangé (ce qui est vrai,
elle l'a vu elle même). Pour l'instant la discussion s'arrête là mais un jour ça suffira pas ...


en même temps c'est normal qu'ils posent ces questions et c'est normal de lui répondre la vérité, il ne sera pas épargné de toute façon, parfois, le rapport direct à la mort ça commence par un
camarade de classe malade, il n'y a aucune protection possible. De la même manière que je trouve normal d'emmener les enfants aux enterrements (bon, pour son grand-père Violette avait 2 ans et
demi, elle a rien pigé mais du coup je serai moins réticente la prochaine fois)



Alice 12/10/2011 21:50



Oui, c'est vrai que la présence des enfants aux enterrements ne me choque pas non plus. Ca ne sert à rien de protéger de la mort à ce point.


Mes stagiaires, issus des DOM veillent encore leurs morts en famille, je trouve cela très sain.



Le journal de Chrys 11/10/2011 08:01



Lorsque ma grand-mère est morte, tout naturellement, mon fils a assisté à l'enterrement. Il avait 5 ans. Il a voulu la voir morte également.


 


Par contre, quand le grand-père de Cassandre est mort, elle n'a pas voulu assister à l'enterrement.


La mort est entrée dans la vie de ton fils, comme pour tout le monde, elle le sera maintenant pour toujours.... Alors, ne sois pas si inquiète.


D'ailleurs pourquoi cela t'inquiète-t-il autant?????? C'est ça que je ne comprends pas moi.


 



Alice 12/10/2011 21:49



Je ne maniteste pas vraiment de l'inquiétude. J'observe et découvre mon fils grandir et je m'étonne, je pensais que ces questions venaient plus tard. Je réponds à la mesure de ses questions,
espérant trouver les bons mots.


Il a l'air d'aller bien (quand même!) alors, je me sens assez sereine, juste à l'écoute. 



AnneLaureT 11/10/2011 00:29



La première "confrontation" entre Lilly et la mort, ça a été quand j'ai dû faire piquer la vieille minette de mes parents. Je t'avoue qu'on n'avait pas vraiment de réponse à lui offrir quand elle
nous bassinait d'un "Mais Melissa, elle est pas là...?"... Parce qu'en plus, pour arranger le tout, ce n'était jamais à ses parents qu'elle posait la question...
Et puis un jour, d'elle même, elle m'a dit au téléphone : "Tu sais Nanoute, le chat, il est mort.". Ses parents étaient scotchés. Mais, dans l'affaire, on ne sait toujours pas ce qu'elle a
compris de la mort, hormis que c'est irréversible, elle a bien insisté dessus : "Il ne reviendra pas, le chat.".


C'est bien d'avoir une nièce, ça entraîne  !!!


Des bisous !


PS : Le Roi Lion, je suis comme toi, je trouve qu'ils sont encore petits quand même...!


*



Alice 12/10/2011 21:46



Oui, le chemin jusqu'à la compréhension n'est pas immédiat, et Octave n'en est pas encore là je pense, il commence à prendre conscience de la mort, tout doucement, à son rythme, au mien/


Et d'habitude les dessins animés c'est des petits séquences de 15 minutes maxi. Il décroche toutes façons, ce n'est pas adpaté pour lui.



leoetlisa 10/10/2011 23:55



Hou là, c'est pas moi qui vais te donner une réponse ! Comme toi j'évite le mot et toutes les situations qui pourraient leur faire poser des questions, bref : je fuis



Alice 12/10/2011 21:45



:D


Je ne fuis pas vraiment tu sais, je tente de gérer surtout en ne brusquant pas :) d'ailleurs ce soir, sacrilège, le papa a marché sur un escargot chéri et au bruit, c'était pas super discret!



Céline☼ 10/10/2011 23:38



J'ai déjà eu droit à des questions existentielles, donc celle-ci, et je réponds la vérité. Enfin, j'essaie d'expliquer avec des mots compréhensibles pour eux.


Mes enfants n'ont pas encore été confrontés à la mort de quelqu'un qui nous est proche, ce qui explique peut-être qu'ils ne soient pas vraiment taraudés par le sujet. Ils posent bien des
questions de temps en temps, et c'est bien normal, mais pour l'instant, ils semblent se satisfaire des réponses que nous leur donnons.


J'avoue que la seule question qui me fait vraiment peur, mais vraiment, c'est la question sur notre mort à nous, les parents. J'espère être présente à leur côté le plus longtemps possible, comme
nous l'espérons tous. Voilà, c'est dit et maintenant on n'y pense plus sinon je vais déprimer. ;-)


Finalement, j'aime bien les questions sur les accouchements ou sur les planètes du système solaire !



Alice 12/10/2011 21:42



Oui, pareil, je ne mens pas, j'explique avec des mots compréhensibles, ma vérité comme je peux. Pour le coup du papa de Bambi j'ai trouvé ça rude le dimanche matin 10h de balancer qu'il n'allait
pas revenir :) Je suis faible!


Pour les autres questions, ça arrive ici mais c'est encore gérable


Je profite!



stéphie et les Cacahuètes 10/10/2011 21:49



Chez nous aussi, c'est sujet récurrent. Entre Bouba, Babar, le roi Lion, némo... toutes ces mamans et ces papas qui disparaissent... forcément ça déclenche de grnads questionnements. Et pour
Alexis c'est toujours la faute du chasseur.


Alors quand je lui explique que mes grands-parents sont au ciel, il prend un air grâve et me dit "c'est aussi le chasseur, qui les a tiré ?"...


Sinon, voilà plusieurs jours que je les entends "jouer" à ça... Et Andréa qui vient me voir en pleurant "Alexis & Lisa ils m'ont dit que j'étais au ciel" !


J'avais trouvé un très chouette livre à la bibliothèque "Au revoir Blaireau", de Susan Varley. Simple, doux, pas trop engagé religieusement, mais vraiment porté sur le côté émotionnel pour ceux
qui restent. Les Cahuètes avaient vibré.



virginie 10/10/2011 21:22



Eh bien, bienvenue au club. Nils avait deux ans quand mon père est décédé mais il en parle toujours autant ... Le soucis de savoir s'il va bien, s'il n'est pas tout seul, est-ce qu'il nous voit,
est-ce qu'il nous entend, et si je veux lui faire un dessin je fais comment pour lui donné. Pas toujours facile. Je lui ai dit que je ne pouvais pas avoir des réponse à toutes ses questions (il
m'a d'ailleurs fait remarquer que je pouvais les trouver sur internet  ) ... on aime à penser que papi est une
étoile mais des questions restent en suspens. J'ai acheté cette semaine un livre à L'Armitière pour trouver les bons mots mais je pense que le Pouic est encore un peu jeune pour l'ouvrage. Alors
on essaie de trouver des réponses tous les deux et des fois on n'en trouve pas, et c'est comme ça. Mon petit bout aussi est très sensible ... il connaît le sujet du Roi lion mais n'a jamais voulu
le voir ... ils grandiront, ils apprendront ... Je t'embrasse très fort



Alice 12/10/2011 21:37



Elles sont belles tes explications et j'adore le côté rationnel de Nils, déjà génération geek :)


Pour le roi Lion, Mat a merdouillé sur ce coup, ça change de Trotro, Didou et autre dessin animé de 5minutes! Je le soupçonne de ne l'avoir jamais vu lui même!


Je t'embrasse fort aussi!



C-cilou 10/10/2011 21:18



très intéréssant...ma fille de bientôt 4 ans jouait tout à l'heure et me disait "je suis ta mamaie, je viens te chercher à l'école parce que ta maman elle est pas là" moi "ah bon, elle est où?"
elle "elle est morte" moi "gloups" je ne m'y attendais pas ! 


En fait, c'est avec Bambi et sa maman tuée par un chasseur qu'elle a découvert ça.


Et puis, mon beau-père est décédé il y a deux ans et on lui e parle quand il faut, mais en lui disant les mots justes, à savoir qu'on évite de dire "il est parti" parce que partir c'est parfois
temporaire, parfois même volontaire. On dit "il est mort, il a arrêté de vivre" et ça lui va, elle comprend beaucoup de choses...



Alice 12/10/2011 21:35



Je lui ai fait comprendre aussi le lien avec le coeur qui bat. pas facile de trouver la mesure en fait, ne pas laisser de zones d'ombres non plus qui pourraient générer des peurs.


Dialoguer...