Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Mon fils, ce petit être singulier

20 Mars 2013, 20:15pm

Publié par Alice

MF2.jpg

 

J'ai le sentiment, qu'aujourd'hui, à 4 ans et 4 mois, Octave grandit en dehors ce que je lui transmets, qu'il sort des chemins balisés que j'avais imaginé (mais pas créés) pour lui.

Je l'ai regardé pousser, observant son goût pour les animaux, les livres, les écrans. Tout ceci me paraissait comme la continuité finalement de ce qu'il voyait en nous, ses parents.

Mais depuis quelques semaines, nous nous laissons surprendre par une facette de sa personnalité que nous ne connaissions pas : Octave a pris goût à la réflexion. Réfléchir, déduire, construire des raisonnements c'est devenu son occupation majeure.

Après avoir vu des lettres un peu partout, il ne pense qu'aux chiffres : compter, additionner en français et ce matin en anglais. Il faut que tout le monde participe, dans un supermarché, c'est à celui qui trouve le plus vite un "8" "6", ou même un "14". Il lui faut des démonstrations écrites.

Il s'est rendu au premier RV du club d'échecs. Le plus jeune, bien sûr mais pas le moins passionné. Il faut gronder pour arrêter sa machine à réfléchir qui ne "tient pas plus d'une heure" et c'est dans les pleurs qu'on l'arrache à l'échiquier. Il ne voit plus en son père qu'un adversaire qui va tout lui apprendre, qui ne le vexera jamais (à mon grand étonnement) malgré sa (trop grande) exigence et son manque déconcertant de psychologie pédagogique.

Regarder Fantasia le fait disserter sur les ancêtres des rhinocéros, girafes. Et quand je lui demande d'où il tire toutes ses remarques il me répond "mais je réfléchis Maman".

Paradoxalement, mon petit garçon est infernal quand il est avec ses amis, comme un enfant de son âge qui n'écoute rien, fait crier sa Maman. On me dit qu'il est "dur", je réponds "oui, mais pas tout le temps", ne me sentant pas super crédible.

Ce petit bonhomme en construction, celui qui s'endort en même temps que moi (donc à 21h) dans mon lit, quand son Papa travaille, et qui me demande en fermant les yeux "si après 1000 c'est l'infini" je ne le connais pas entièrement et je ne me lasse pas de le découvrir.

 

Commenter cet article

Laurence-Lolotte 21/03/2013 18:18


C'est super impressionnant ce petit scientifique en devenir !! J'aime beaucoup la tendresse de ces billets et les réflexion de ton grand "mais je réfléchis maman" ... c'est trop drôle !!

Ptisa 21/03/2013 16:02


ici c'est surtout les puzzle et les lettres, mais j'ai vraiment peu de temps pour jouer avec Violette ... et puis elle passe encore très vite d'une chose à l'autre. sinon, ce qu'elle aime c'est
les activités comme à l'école, j'ai un petit livre avec des jeux du genre :"entoure les oiseaux et colorie les enfants qui ont un jouet dans la main". En ce moment la "monomanie" tourne autour du
film "chantons sous la pluie" que je lui ai fait découvrir le week-end dernier, elle me dit "regarde maman, j'arrive" en sautant d'un pied sur l'autre !

madamezazaofmars 21/03/2013 13:33


C'est émouvant ces moments là et ça dure , encore et encore, tu verras ;-)

anne flore 21/03/2013 08:43


Sacré Octave !! Je suis impressionnée !! C 'est petit quand même pour s'intérresser à ce genre de choses...Mais bon c'est chouette un petit bonhomme qui se sert de sa tête..Après c'est sur il ne
faut pas que ça vire à l'excès et qu'il arrive toujours aussi à garder des occupations plus en rapport avec son âge..Mais il me semble que c'est le cas non ?? Alors..Bravo Octave !! Moi je suis
nulle aux échecs et surtout je n'ai aucune patience...

heidi 21/03/2013 08:05


un cerveau en ébullition !