Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Moi, Alice, gentille fille

31 Mai 2012, 19:27pm

Publié par Alice

gf.jpg

 

J'ai un côté "bonne élève". Mon frangin dirait "fayote". J'aime qu'on m'aime je crois. Un psy dirait sûrement que je manque d'estime de moi mais le sujet n'est pas là. Et j'aime faire plaisir. Je ne parviens pas à trouver la nuance et la plus juste affirmation. 

Alors, quand il faut quelqu'un pour aider, dépanner, je me propose. Quitte à pester des jours (semaines) contre la personne qui me l'a demandé, en me promettant d'apprendre à dire non la prochaine fois. Et je retombe systématiquement dans le panneau; j'ai été déléguée durant toutes mes années de scolarité, je suis représentante du personnel à la CTCS de mon boulot, secrétaire générale de mon syndicat (alors que j'ai accepté la tâche il y a quelques années pensant qu'il s'agissait de secrétariat), représentante des parents d'enfants de la crèche durant 3 ans...

A la crèche elles ont besoin de sacs plastiques pour y glisser les affaires sales des enfants pour les rendre aux parents? Pas de soucis, je les garde tous pour les dépanner. Je suis la "gentille maman", celle qui pense à envoyer des cartes de voeux et à en offrir à la maîtresse et à l'ATSEM, celle qui offre un cadeau en fin d'année, du chocolat à Pâques, qui amène un gâteau aux collègues. 

Heureusement, à présent que mes deux enfants (rrrho la fierté de dire ça) sont gérés sur mon emploi du temps, les nuits écourtées font de moi la personne à qui l'on demande moins de choses. Mais, c'est sans compter sur mon volontariat (ou zèle?!) qui me poussent à me proposer bien trop spontanément.

Il y a quelques semaines, alors quand la directrice de l'école me confiait son embarras à trouver des parents volontaires pour tenir un stand lors de la kermesse, pensez-vous, j'ai sauté sur l'occasion de déplacer mes cours pour me rendre disponible... me disant que, carpe diem, je le fais parce que je peux le faire aujourd'hui mais qu'en sera-t-il dans 1 an, 5 ans?

Je me rends disponible car je suis intimement convaincue qu'organiser un quelconque événement c'est toujours lourd à gérer. Bouger "les masses" est une sacrée gageure et se confronter au manque d'enthousiasme est dépitant (je suis prof, je le vis assez régulièrement), alors je compatis et me montre présente.

J'en veux tellement aux égoïstes, à ceux qui ne pensent qu'à leur confort personnel, qui ne parviennent pas à regarder plus loin que leurs nombrils, que je tente d'apprendre à dépasser cette colère. J'aimerais finalement tenter de leur montrer que le chemin qu'ils empruntent n'est peut-être pas, contrairement à ce qu'ils croient, celui qui mène à l'épanouissement personnel et au bonheur collectif (heu appelez moi Maitre Yogi à mes heures perdues!).

Commenter cet article

Madamezazaofmars 02/06/2012 23:08


Oui rien n'est figé, et heureusement. Merci de m'avoir lu et répondu, ça m' afait du bien et je vasi essayer de suivre ton exemple a l' avenir

Alice 08/06/2012 10:22



Pff non, faut pas suivre mon exemple!!! Fais simplement ce que tu peux mais arrête de te sentir jugée, tu es une super maman et tu t'en fous des autres!



Madamezazaofmars 02/06/2012 22:50


C'est le raport a l' école et a la maîtresse quej' ai chaque année depuis qu' il est en petie section. Tu sais de quoi je parle, toi qui me suis depuis les débuts.


Et puis aussi, c'est l' école du vilage ou j' ai grandi, je connais tout lemonde, ça me bloque vraiment, je ne suis pas à l' aise

Alice 02/06/2012 23:01



Oui, je m'en souvenais d'où mon commentaire sur le collège, tu seras plus libre aussi quand il sera dans une structure moins familiale et plus anonyme?!


Et une rencontre avec une nouvelle maitresse sympa peut tout changer aussi. Quand tu auras aussi gagné en confiance en toi :)


Ou alors c'est jajaja qui te réconciliera avec l'école? qui sait?!!



Madamezazaofmars 02/06/2012 22:25


Tu vois tu te moque. Mais moi je me trouve vraiment nulle et encore plus apres avoir lu et l' article et les commentaires

Alice 02/06/2012 22:38



HA NON je ne moque pas, je tente de te faire relativiser!!!! Ce n'est pas grave, tu es bien plus présent quand tu es à la maison avec Adrien que beaucoup de mamans, moi y compris!


On ne peut pas être au top sur tous les fronts :)


Mais ce que je ne comprends pas c'est ce qui te retient de le faire? la peur du jugement? l'insititution "école"? le regard de la maitresse?



Madamezazaofmars 02/06/2012 22:02


Parce qu' autant je suis comme toi prête à me couper en quatre pour plein de chose mais dès que ça touche à l' école je suis zéro et je m' en veux horriblement

Alice 02/06/2012 22:19



Ca va venir, sa scolarité est loin d'être terminée :) tu seras peut-être plus à l'aise quand il sera au collège :)



Madamezazaofmars 02/06/2012 19:06


Là tout de suite, j' aimerai être toi !

Alice 02/06/2012 21:47



ben pourquoi tu dis ça?



Ernestestcéleste 01/06/2012 19:02


Je me retrouve une fois de plus dans ce que tu dis. Par contre mon problème c'est que je dis trop souvent oui, je suis souvent trop gentille et en retour il n'y a malheureusement plus grand monde
... mais je ne change pas pour autant même si avec le temps j'arrive à dire non un peu plus souvent !


Ton texte donne envie de te rencontrer en tout cas !

Alice 02/06/2012 21:48



Oh merci beaucoup!


Je ne suis, en général, pas déçue par le "retour" et ai souvent de bonnes surprises, ce qui fait que je continue je crois!



Lolotte 01/06/2012 17:51


Oh Alice, comme je me retrouve dans ton billet ... sauf qu'à trop vouloir donner, on finit par exploser alors avec le temps, je donne un peu moins, j'ai appris à dire non (pour ne pas pester
d'avoir dit oui), j'ai passé la main au bureau de l'association (au bout de 10 ans tout de même) et j'essaie de ne pas sombrer dans l'excès inverse, soit l'égoîsme mais on ne se refait pas, j'ai
gardé un côté mère Thérésa !

Alice 02/06/2012 21:52



Dans quelle association?


C'est vrai que l'on ne se refait pas... mais le manque de disponibilité me protège vraiment davantage, il me préserve.



Ptisa 01/06/2012 15:02


et bien moi le jour de la kermesse j'y serait aussi, et ce sera sans solde à mon travail, une histoire de récupération d'absences qui m'a été refusé, je fais bref. On est bien à la kermesse, à
s'occuper de ses enfants, c'est une fois par an ! Mon mari a pris un jour de congé ce jour-là (récupération de week end travaillé)

Alice 02/06/2012 21:53



Oh c'est chouette que vous y alliez en famille... moi je serai seule avec les deux enfants, aidée par ma maman!



stéphie et les Cacahuètes 01/06/2012 08:52


quel beau portrait ! ça me donne encore plus envie de te rencontrer dis-donc !!!


je crois que je suis un peu de ce genre-là, également...

Alice 02/06/2012 21:54



Alors là je nbe t'imaginais pas autrement :D


Si seulement nous habitions moins loin...



Céline☼ 01/06/2012 06:56


Je n'ai jamais été déléguée de classes (c'était pour les plus populaires, dont je ne faisais pas partie) mais depuis que mes enfants sont scolarisées, je fais partie de l'association des parents
d'élèves et suis, par la même occasion, déléguée des parents d'élèves ("forcée" puisque personne d'autre se présente).


La première fois que je suis allée à la réunion des parents d'élèves, c'était surtout poussée par la curiosité, et parce que je pensais que c'était normal de participer (ben oui, c'est pour nos
enfants après tout !). J'étais sciée de voir qu'il y avait si peu de personnes !


Comme je considérais que je m'étais plus ou moins engagée, j'ai continué à participer, un peu à contre-cœur parfois, je l'avoue, quand j'ai vu l'investissement que ça demandait quand même.


Et de mois en mois et d'années en années, j'ai appris à apprécier cette activité et je ne regrette pas.


Comme toi, je crois que j'aime me rendre utile (je fais du bénévolat dans une autre association aussi). Oui, je me sens valorisée. Tout autant que je peux l'être par un travail.


Et puis l'entre-aide n'est-elle pas la base de la société ?


Si tout le monde y mettait un peu du sien, qu'est-ce qu'on vivrait mieux !

Alice 02/06/2012 21:56



"forcée" voilà ce que je vis aussi car personne ne se présente alors la directrice de la crèche m'invite gentiment à me présenter.


Concernant les réunions de parents d'élèves, seulement 6 sur 22 en première année de maternelle, j'étais choquée!!!


Et je rejoins tout à fait tes conclusions!



Val 31/05/2012 23:31


Tu est une belle personne, humaine avant tout!

Alice 02/06/2012 21:57



Merci Val pour cet adorable compliment...



leoetlisa 31/05/2012 22:54


Je suis un peu comme ça aussi, mes parents ne participaient à rien et ça me manquait. Du coup j'accompagne les sorties, je fais le stand maquillage à la kermesse, je fais les photos du Carnaval
de l'école, je passe les test pour accompagner à la piscine... hou là, mais j'en fais trop !!


 

Alice 02/06/2012 22:20



Heu le coup des tests pour la piscine j'avoue que là tu es loin devant moi car, ça je ne pourrais pas!



LMO 31/05/2012 22:52


Je t'admire! Moi je dis souvent "oui", mais on me demande rarement quoi que ce soit...


En revanche, à l'école, je suis un peu une ombre... Alors que j'étais super impliquée quand Mouflette était plus jeune, mais les retours pas du tout reconnaissants m'ont blessé plus qu'autre
chose, donc j'ai arrêté...


Mais c'est une autre histoire!


Je trouve ça chouette que tu t'impliques, en plus si ça te fait plaisir, c'est win-win!!! :D

Alice 02/06/2012 22:21



Mais tu vis dans une grande ville, cela fait peut-etre toute la différence? nous on se connait tous plus ou moins, de nom au moins.


Quant à la reconnaissance, j'avoue que je n'en souffre pas, c'est donc que les gens me surprennent agréablement et c'est tant mieux!