Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Les dernières tournées sont mitigées

26 Janvier 2013, 20:00pm

Publié par Alice

lecture.jpg

De gauche à droite : du meilleur au pire.

 

Pour ce mois de janvier, le bilan est mitigé mais sans surprises.

Je me suis laissée à nouveau prendre au jeu des cinquantes nuances mais on ne m'y reprendra plus. Il est question d'amour bien plus que de sexe. C'est creux, plat, vide, béant et mal écrit/traduit. Bref, si le premier tome m'a amusée, le second m'a laissée perplexe quant à mes motivations.

N. Kampush. Pourquoi? je me le demande encore. Peut-être pour achever la lecture de l'enfermement suite à Claustria de R. Joffret? Toujours est-il qu'à ne pas savoir ce que j'y cherchais, je n'y ai absolument rien trouvé. Du voyeurisme, de la curiosité malsaine, j'ai sauté des pages et attendu la libération pour le fermer, soulagée et impatiente.

Le coeur d'une autre est un cadeau de Noël. Beaucoup de bons sentiments, une histoire pleine de bonté : un homme acariâtre et égoïste souffre d'une pathologie cardiaque, on lui greffe le coeur d'une autre qui le transforme peu à peu. Il décide d'en savoir davantage sur feue la donneuse et sa vie en est transformée. Une lecture légère et agréable mais surtout pas impérissable.

Caryl Férey est un auteur de polars que j'aime beaucoup. Une valeur sûre me semblait-il mais c'est la seconde déception. En fait j'ai trouvé ce roman noir, bien trop noir. L'idée que tout le monde meure, que personne ne veut aimer, s'attacher, souffrir, que tous les héros sont des anti-héros me gêne. Serait-ce alors une caractéristique du roman noir? Je l'ai néanmoins dévoré même si j'étais déçue de ne pas y voir une lumière durant ces nombreuses pages.

LA valeur sûre la voilà ! Joyce Carol oates. L'auteure américaine qui me transporte, y compris dans ce très court roman inspiré encore une fois d'un fait divers. Un politicien en vogue flirte avec une jeune étudiante, ils rentrent ensemble en voiture d'un week-end, chacun plaçant dans cette intimité (et celle qui aurait dû suivre) des espoirs et pensées différentes. Il n'y aura jamais de suite à leur histoire puisque leur voiture terminera au fond d'une mare, et la jeune femme périra. Cela, on le sait dans les premières lignes et c'est ce qui précède qui sera disséqué par J. C. Oates, montrant encore une Amérique corrompue, malsaine et malhonnête.

La découverte, c'est ce roman d'Hélène Grémillon : Le confident. Alors que Camille, la trentaine, perd sa mère, elle gère une grossesse naissante, seule, sans l'assentiment de son compagnon. Ouvrant les lettres de condoléances, elle découvre une lettre qui ne semble pas lui être adressée mais qui raconte une histoire, celle d'un certain Louis et d'Annie. Progressivement le récit alterne l'histoire de Camille et celle qui se passe durant la Seconde Guerre mondiale. Je ne vous en raconterai pas plus mais vous propose de le faire voyager si vous êtes intéressé(e).

Commenter cet article

paristempslibre 12/07/2013 10:10


oh merci tu m'as donné des idées lecture (moi qui vais à la biblio chercher des lvires cet apres-m)


xxo

Alice 13/07/2013 18:59



j'espère que tu auras trouvé ton bonheur!!



Laurence-Lolotte 04/02/2013 16:32


Ah, tu m'intrigues avec ce dernier livre ... je veux bien lui faire prendre l'air du Sud Ouest !!! 

anne-flore 27/01/2013 10:29


Mais ou trouves tu le temps de lire tout ça ??? Celui du confident m'inspire bien !! Dans une autre vie, quand je trouverais le temps de lire...à mon grand désespoir !! Si tu voyais la pile de
livres en attente à côté de mon lit....

Alice 27/01/2013 17:17



la mienne aussi est énorme mais je me couche tôt et ne regarde jamais la télé, là est mon secret :)



anyuka 27/01/2013 09:30


Pour ceux que j'ai lu, je suis totalement d'accord avec ton classement ! J'ai ingurgité le Kampusch parce qu'on me l'avait prêté, mais... quel mauvais souvenir, comment on peut publier un machin
pareil (enfin si, on sait pourquoi, hélas...) ?!


Pour Oates et Grémillon, oh oui, des valeurs sûres ! Et je guette toujours les "50 nuances" dans ma médiathèque, histoire de savoir :-)) !! 


Comme Stephie, c'est curieux mais en ce mois de janvier je patine un peu sur les lectures...

Alice 27/01/2013 17:20



moi j'ai été emportée par l'élan de la nouvelle année je crois.


D'après ton commentaire, je suis rassurée, car je ne suis pas la seule à avoir cédé à l'attrait de j'sais pas quoi :)



stéphie et les cacahuètes 27/01/2013 08:52


Et bien ! une sacrée liste dévorée ! Moi, en Janvier j'ai bien calé... je suis toujours sur un des ouvrages offert à Noel, alors que 5 autres m'attendent. J'ai toujours tendance à m'éparpiller,
commencer plusieurs lires en même temps, alterner avec une BD ou un manga, mais là en Janvier faut bien le reconnaître j'ai glandouillé sur mon canapé, les bras ballants !


J'avais moi aussi beaucoup aimé le dernier roman cité, dont j'avais trouvé la critique d'Anuyka très alléchante ;) Une écriture fluide, un intrigue bien menée, des personnages plus que réels qui
m'avaient emballée !


Bon, et en février ?? tu vas lire quoi ?!

Alice 27/01/2013 17:21



en février, j'ai une belle pile aussi de bouquins, j'ai commencé Meutres pour rédemption, un polar français, un pavé.


Si tu tombes sur une pépite en février, partage ! je suis toujours à la recherche de titres