Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Le mauvais calcul du temps partiel

12 Septembre 2012, 06:43am

Publié par Alice

tps.jpg 

A la naissance d'Ernest, j'ai souhaité avoir plus de temps pour mes enfants, le temps de les voir grandir et la possibilité d'aller chercher le grand à l'école et soustraire régulièrement le petit au monde de la halte-garderie. J'ai donc pris un 80%, compensé en partie financièrement par les 143 euros de la CAF.

Sauf que... je suis souvent assez impulsive, et surtout pas du tout mathématicienne. Je prends des décisions sans jamais élaborer un tableau de recettes et dépenses. Donc mon salaire, versé sur mon compte perso s'est réduit comme peau de chagrin et le compte commun n'a pas subi la moindre répercussion visible.

J'ai commencé à paniquer car j'avais l'impression de ne plus pouvoir me faire plaisir (mon compte perso est destiné exclusivement - hormis le placement pour ma retraite, et les études des enfants- aux petits achats qui enjolivent le quotidien : abonnements à des magazines, fringues, jouets, cadeaux, sorties, etc). Et manifestement, je ne suis pas prête à sacrifier cela.

J'ai donc bêtement imaginé que je pourrais travailler à temps partiel sans faire aucun concession financière... d'autant plus que le problème n'est pas là, il est dans mon emploi du temps... 

J'ai donc demandé à reprendre un 90% lors de la rentrée de septembre, persuadée que je perdrais moins d'argent sauf que lorsque j'ai reçu mon emploi du temps, idéal pour travailler en toute sérennité, je n'avais pas plus de demi-journée libérées (et pas une journée) alors que je suis obligée de payer la crèche à la journée (4 jours par semaine contre 3 l'an passé) si je veux que mon fils n'attende pas 13H pour déjeuner. Premier mauvais calcul.

Ensuite, par le plus grand hasard et pour ma plus grande honte, je ne m'étais pas renseignée et je viens de découvrir que l'aide de la CAF cesse. Je travaille donc plus pour gagner le même salaire qu'à 80%.

Je vous laisse alors imaginer ma perplexité et mon agacement face à mon manque de réflexion. Mes responsables sont sensibles à mon désarroi (et à ma connerie), je leur ai demandé quelques jours pour prendre une décision un peu plus construite, le temps que choisisse entre un 100% ou un 80%. Le temps aussi de nous permettre d'envisager que ce soit L'Epoux qui prenne ce temps partiel.

Commenter cet article

Le Chat 17/09/2012 17:52


en lisant les comms je vois que t'as trouvé une solution ouf !


pas facile l'organisation entre boulot et enfants... y a encore du pain sur la planche pour que les choses évoluent...

Alice 17/09/2012 21:30



Ha la la, je suis quand même bien "verte" d'avoir perdu en salaire pour ne rien gagner en temps avec Ernest!!



Laurence 13/09/2012 09:09


Je crois que lle temps partiel dans l'éductaion nationale c'est compliqué ! Ma soeur avait fait le même calcul que toi à la naissance de sa première ... mauvais calcul car avec un emploi du temps
gruyère, tu ne dégages aucun temps !
Peut-être peux-tu revoir un peu l'aménagement de ton emploi du temps, c'est parfois possible après la rentrée ? non ? bon, ok, j'espérais pour toi ... 

Alice 15/09/2012 22:06



pfff non trop tard et trop chiant pour les collègues qui eux aussi ont pris le temps de s'habituer à leur emploi du temps


je vais me remettre à temps plein et profiter des moments libres pour retourner à la piscine, bosser, lire et prendre du temps pour moi. Un mal poiur un bien cet emploi du temps gruyère



Océane 12/09/2012 16:52


Je t'avoue, je suis un peu comme toi pour ce genre de choses, pas toujours bien renseignée et un peu impulsive en plus...


Je te souhaite de trouver une organisation financière et le temps qui va avec pour bien profiter de ta famille !

Alice 15/09/2012 21:52



allez, c'est décidé je rempile pour le temps plein! finalement ça va presque revenir au même question temps passé avec les enfants mais finacièrement, je vais continuer à ME faire plaisir et
c'est ça dont j'ai besoin... aussi ;)



Belliflora 12/09/2012 11:37


Coucou,


découvert ton blog par hasard et j'aime le ton ! Moi aussi je suis prof.


Et les cas ne sont pas rares de collègues à temps partiel qui n'ont aucune journée de libre, des trous à foison etc. Quand on a un chef qui ne sait pas faire les emplois du temps, c'est
scandaleux. Alors que d'autres sans enfant ont leur mercredi, au moins (!) c'est pas juste. Et effectivement il faut bien calculer...


Perso pour un prochain enfant je ne sais pas si je reprendrai à temps partiel après le congé mat. Ok il y a moins de copies...mais bon, je veux aussi me faire plaisir.


Ca m'énerve beaucoup ces sacrifices à faire pour son boulot. Et en même temps il est indispensable...Alors on ne va pas trop râler... :-)


A + !

Alice 15/09/2012 21:51



merci beaucoup pour ce commentaire!


Oui, l'ambivalence des sentiments: profiter de ses enfants ou souffler et travailler paisiblement! je tente de ne pas culpabiliser si je reprends un temps plein. les vacances et le fait de finir
de bonne heure me font profiter vraiment d'eux!



madamezazaofmars 12/09/2012 11:29


J'avais eu la cahnce de pouvoir aménager mes horaires parce que j' habite loin de mon travail et que j'avais en plus les transports en commun.


ca mérite reflexion c'est sur, savoir si les sacrifices en valent la peine, faire des calculs..


 


Bon courage

Alice 15/09/2012 21:49



pfff ouais la galère...


 



Ptisa 12/09/2012 09:07


ici on n'a pas eu le choix puisque la nounou ne veut pas travailler 5 jours par semaine. Au départ mon mari était à temps partiel subi. Quand il est passé à temps plein, j'ai donc pris un congé
parental d'un jour par semaine (chacun son tour), j'avais fait le calcul, je perds 400 € de salaire et je gagne 140 € de CAF (le total des aides de la caf + le crédit d'impôt ça ne paie pas la
nounou de toute façon même à 4 jours). Malheureusement la totalité des deux salaires est utilisé chez nous pour les charges. Par ailleurs le congé parental c'est jusqu'aux 3 ans de l'enfant et
c'est donc pour s'occuper du petit et pas du grand ! c'est pas pour se faire des journées marathon avec les deux qui chouinent ! Violette va au centre de loisirs pendant les vacances même quand
je ne travaille pas, par contre je l'emmène plus tard et je vais la chercher plus tôt. ON fait moit-moit avec mon mari, je reprendrai le temps plein en octobre 2013 et il sera à temps partiel.
Nelly ayant 3 ans le 18/02/15 que fera t'on jusqu'à la rentrée scolaire ? la nounou sera ok pour la garder à temps plein et à la maternelle ils prennent des enfants de 2 ans, apparemment il y
aura des solutions, mais d'ici là ...

Alice 15/09/2012 21:48



ha la la c'est la galère vraiment!


mais en effet, faut aussi penser à soi et à la qualité de la présence qu'on leur offre. Je n'ai pas un super emploi du temps mais au moins, il me permet de ne plus travailler tard dans la nuit ou
de me réveiller aux aurores pour préparer mes cours et corriger les copies


j'ai une après midi par semaine que pour moi si je le souhaite et ça c'est confortable, j'avais oublié que c'était bon!



Céline☼ 12/09/2012 09:06


Je te comprends parfaitement.


J'ai fait des calculs similaires avec mes temps partiels.


Ça me fait entre un mi-temps et un trois-quart de temps, donc je travaille pas mal en demi-journées.


Je dois alors m'arranger pour éviter au maximum la cantine aux enfants parce que je paie toujours le même prix (indexé sur mon quotient familial, qui a fait un bond phénoménal en début d'année
2012, alors que dans le même temps je n'avais plus droit à mon complément assédics ni à l'aide au logement), que je travaille 3h30 ou 7h dans la journée.


C'est donc le même type de raisonnement que toi.


Notre revenu global familial a baissé mais je fais en sorte de m'adapter.


J'ai toujours les mêmes envies pas du tout indispensables mais qui participent au plaisir de la vie, et toujours le même gros loyer à sortir tous les mois (et même plus l'aide au logement, ouinnn
!) alors je calcule en début de mois le budget que je peux m'autoriser.


Je n'ai jamais vraiment bien étudié la question, mais je ne suis pas certaine qu'en allant travailler à temps plein, nous serions bien gagnants, si on considère les frais de garde supplémentaires
pour les enfants (cantine tous les jours + garderie à la journée en période de vacances) et le fait que nous deviendrions imposables.


Et puis de toutes manières, depuis que nos enfants sont nés, je me suis arrêtée de travailler (long congé parental cumulé), puis j'ai repris tout doux à temps partiel, et je n'imagine pas pour
l'instant leur accorder moins de temps.


Je me suis toujours dis que tant qu'ils sont petits, et demandeurs de présence (ça changera bien assez vite), il faut profiter de ces moments avec eux. 


Mais bien sûr, si j'avais touché nettement plus que le smic, le choix aurait été très difficile. Comme ce n'était pas le cas, aucun regret.


Bref, je me suis peut-être un peu éloignée de ton sujet, mais tout ça pour te dire que je comprends très bien tous tes petits calculs !


Bonne journée Alice

Alice 15/09/2012 21:46



Après réflexion je pense reprendre un temps plein parce que j'ai malgré tout un boulot qui ne m'éloigne pas 35 heures de la maison et les trajets sont dans un mouchoir de poche.


J'ai trop de mal à vivre avec un budget si restreint, pas de place pour la tuile imprévue (voiture, toit etc)