Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

L'île des oubliés, de Victoria HISLOP

19 Février 2014, 19:44pm

Publié par Alice

ILE.jpg

 

C'est l'histoire d'une jeune femme, Alexis, qui s'interroge sur sa relation avec son petit ami et qui profite de leurs vacances en Crète pour décider de rompre avec. La Crète c'est aussi l'île natale de sa mère, Sophia qui n'a jamais évoqué son passé, et qui a toujours refusé d'évoquer les personnages de cette photo d'ancêtres qui sont le témoignage d'un passé qui semble malgré tout harmonieux.

Alexis profite donc de ce voyage pour rencontrer la meilleure amie de sa grand-mère, qui portera le témoignage et le souvenir de toute une tragédie familiale. En effet, en face de leur village natal, l'île de Spinalonga a des siècles durant, hébergé les lépreux de Crète, contraints à l'exil quel que soit leur âge et leur condition sociale.

L'île des oubliés c'est une histoire de femmes, aimées et exclues, comme la grand-mère d'Alexis, contrainte d'abandonner son époux et ses deux filles pour Spinalonga. C'est un récit très intéressant et fascinant car ces lépreux ont dû organiser une nouvelle société, sans possiblité de se projeter dans le futur, de construire leur avenir et dont le gouvernement comprenait mal cette nécessité d'avoir accès à un minimum de confort, même s'il redoutait la rebellion de ces "malades" qui auraient pu tenter de revenir sur le continent.

Ce roman se lit vraiment facilement parce que l'histoire prend place dans un cadre hors du commun, parce que l'atmosphère crétoise est parfaitement rendue, on s'y croirait. Les ruelles, les couleurs, les traditions, "l'art de vivre" mais aussi la maladie, la manière dont on a considéré les condamnés, l'exil, l'exclusion; la peur et la méconnaissance de la souffrance.

C'est un roman sympathique mais qui, à mon sens, manque de profondeur. Les personnages sont excessivement manichéens: la gentille soeur dévouée à son père, généreuse, et la méchante soeur menteuse, cupide, égoïste et infidèle. A chaque "bon" personnage, un "méchant" lui fait face. La caricature va même jusqu'à faire en sorte que les deux soeurs sont prêtes à se marier avec deux hommes qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau (cousins) et dont l'un est le séducteur et le second le cocu.

Voilà une chouette histoire, un cadre vraiment bien posé, bien placé mais une intrigue considérablement (et malheureusement) alourdie par des personnages bien trop peu vraisemblables.

Commenter cet article

anyuka 20/02/2014 11:54


Une bonne lecture de vacances, j'ai trouvé :-D !


(j'adore ta photo)


 

Laurence 20/02/2014 10:40


J'ai lu de bonnes critiques et j'ai hésité à l'acheter (ma PAL est déjà trop importante) ... je vais attendre un peu plus !

Sandrine(SD49) 20/02/2014 07:50


Un coup de coeur pour moi ! je n'ai pas été gênée par ce que tu évoques