Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

L'allaitement du Poupon, un rendez-vous que j'ai failli manquer.

14 Novembre 2011, 13:43pm

Publié par Alice

                                                               tt-pola

 

Mes seins et moi revenons de loin. En effet, autant mon premier allaitement s'est effectué naturellement, sans aucun problème majeur, autant le second a connu des débuts laborieux et angoissants. Il y a trois ans, je devais être une future maman primipare en quête d'informations et de conseils étant donné que personne autour de moi (belle-soeurs, copines, mère et belle-mère) n'avait allaité. J'avais donc suivi le cours spécifique avec la sage- femme, lu et relu les conseils avisés desites spécialisés.

Et donc cette fois-ci, c'est à l'aveugle que j'ai enfourné dans ma valise de maternité quelques coussinets d'allaitement, trois soutifs, un bracelet magique (merci Zaza) et des souvenirs d'un premier allaitement très réussi mais jugé tristement trop hâtivement stoppé.

 

SAUF QUE... j'aurais du me remémorer quelques règles élémentaires même si Le Poupon, lui avait compris le mécanisme en se jetant littéralement sur mon mamelon dès "la salle de réveil" et m'a pincé sauvagement:

- Une lactation, ça se stimule donc il faut un peu de rigueur si on veut voir apparaitre la montée de lait: le bébé, même s'il en a envie, doit téter régulièrement (et ne pas le laisser s'endormir sur le téton après 1 minute de succion en 5 heures)

- Le colostrum, ce n'est pas les chutes du Niagara en terme de quantité donc si bébé tête 40 minutes sur le même sein, c'est qu'il ne tête pas mais qu'il "tétine".

- Une montée de lait, même si elle est moins violente sur les fortes poitrines, reste quand même repérable au volume, à la douleur et à la tension des seins.

- La pesée des premiers jours se joue au gramme près : avant/après la tétée, avant/après une couche pleine, même horaire. Plus un bébé est dodu à la naissance, plus la perte de poids sera spectaculaire. Un bébé allaité pourra mettre 3 semaines pour reprendre le poids de naissance.

- A la maternité, il faut poser les bonnes questions au personnel qualifié et ne pas chercher à se faire rassurer par tout le personnel soignant qui passe par ma chambre et qui y va de son avis. 

 

Le troisième jour, celui de la grande et difficile chute hormonale, l'aide-soignante venue faire la toilette de bébé et le peser m'a "réveillée": Le Poupon avait perdu le maximum de son poids (soit 10% du poids de naissance + 18 grammes). Panique en entendant les mots "c'est beaucoup trop". Montée en tension pour moi, incompréhension, inquiétude (je suis la flippée de la prise de poids du nouveau-né, mon médecin traitant, épuisé de me voir débouler toutes les semaines dans son cabinet avec le Pouic, m'avait gentiment demandé au bout de deux mois si je comptais lui faire garder ce rythme de pesée jusque ses 18 ans). Je bombarde de questions l'aide-soignante (justement celle avec laquelle le feeling passait le moins) qui me parle de complément de lait à donner en biberon ou pipette entre deux tétées. J'acquiesce, me laisse guider tout en ne comprenant pas du tout où étaient mes erreurs (culpabilité de la maman qui allaite...).

Une sage-femme arrive, me trouve en pleurs. Me demande si j'ai ma montée de lait (comme toutes les soignantes depuis 4 jours) à laquelle je réponds que je n'en sais toujours rien mais que je ne crois pas. L'Epoux, heureusement présent écoute l'histoire du lait de subsitution et pose le mot "sevrage" dans la discussion, demande quelles sont les conséquences sur l'allaitement futur. La sage-femme un peu ennuyée mais à l'écoute évoque les légers troubles digestifs que le bébé pourra ressentir à jongler entre deux laits et entend les arguments de L'Epoux. Durant ce temps je me resaissis, explique que le Pouic a bien grandi et était allaité, que je crois pouvoir me faire confiance, qu'il y a certaines règles que j'avais oubliées: mise au sein toutes les trois heures minimum pour stimuler appétit et lactation et environ 10 minutes chaque sein dans un premier temps.

Pour plus de précdautions, j'ai demandé également que le bébé soit pesé avant et après la prochaine tétée: verdict 50 grammes de plus au compteur. Depuis, il prend du poids tout doucement mais très surement. Nous avons loué une balance et je tente de me détendre avant le moment de la pesée en me rappelant  ces quelques règles élémentaires:

- Ses couches sont pleines à chaque change, après chaque tétée

- Il dort paisiblement, a des phases d'éveil calmes

- Il tète bien et régulièrement puisqu'il se réveille environ toutes les trois heures en émettant de gros bruits de succion.

Depuis ce jour, j'ai réglé également mon problème de crevasses en mettant mes coques d'allaitement, en me badigeonnant de crème, et plus que jamais j'ai conscience de la difficulté d'allaiter si l'on n'est pas bien entourée/conseillée. Combien de connaissances, amies ai-je entendu dire "J'ai pas pu allaiter, je n'avais pas de lait!" "J'avais trop mal, j'ai arrêté". Dire que j'ai failli, moi aussi, louper mon allaitement que je désirais tant.

Mes seins, moi et la bouche en coeur du Poupon, on revient vraiment de loin cette fois-ci.

 

A cette occasion, je voulais partager une information. Le site Bambinou(chez qui j'ai acheté ma pommade anti-crevasses magique) fête sa première année à grand renfort de supers produits et bonnes affaires.

Un jeu concours est organisé via la page facebook du site: il suffit de devenir fan, poster un doux message pour tenter de remporter un bon d'achat de 50 euros et un calendrier de l'Avent personnalisé du 18 au 26 novembre inclus.

 

Commenter cet article

helene 16/11/2011 18:31



aaaaah l'allaitement j'aurais tellement voulu que cela fonctionne, mais rien pas une goutte de lait rien de rien j'en ai pleuré pendant des jours, bon mes 2 loustics ce sont bien developpés
quand même , mais il me reste cette frustration de ne pas avoir connu ces moments qui doivent être magiques.Sinon dans le journal de notre petit ville il y a un magnifique
poupon............mais qu'il est beau, mais qu'il est beau je craque je veut le même.Bises Hélène



Alice 17/11/2011 10:32



Avec deux bébés d'un seul coup, j'imagine que l'allaitement pose deux fois plus de questions! Pas facile en effet, de se résigner à ne pas allaiter quand on le désire, mais comme tu le dis si
bien, l'essentiel est qu'ils aient poussé comme des champignons


Le Poupon aux joues dodues dans le journal, t'as vu ça!? j'ai adoré!



pascaline 15/11/2011 20:34



bonjour,


à chaque nouvelle lecture, je me dis "son récit me touche", "je m'y retrouve", "j'adore" et pourtant jusqu'à aujourd'hui j'ai hésité à laisser un message....peut etre car moi je n'ai pas de blog
et que du coup j'ai le sentiment de prendre et de ne rien donner...


en tout cas, aujourd'hui, je me dévoile et te remercie de toutes les lignes que tu as pu écrire et qui m'ont parlé....je suis maman de 2 petits garçons...déja, ça me parle....


au plaisir de te lire encore


pascaline



Alice 17/11/2011 10:34



Pascaline,


Je te remercie infinment d'avoir commenté et peu importe que tu aies un blog ou pas, l'échange peut se faire d'une autre manière, la preuve! Merci pour ce mot, merci pour ces visites et
félicitations à toi aussi pour ces deux petits garçons! Reviens vite alors et n'hésite pas à laisser des signes de tes passages, j'en serais ravie!!!



catherine 15/11/2011 12:48



pour emma cela c'était bien passé et pour alexandre les 2 premiers jours ont été dur à cause des contractions lors des tétées ... j'avais tellement mal qu'une fois j'ai fait arrêté alexandre de
téter et cela ma boulversée ; finalement les sages-femmes m'ont donné un médoc (fallait le demandé !! qu'elles m'ont dit.....)et cela à été ; ont s'en est bien sorti surtout qu'il avait une
fracture de la clavicule .. dont-ils se sont seulement rendu compte le jour de notre sortie ! c'est pourquoi il avait du mal à teter d'un côté .. Les nuits aussi c'était pas évident à la maison
lorque tout le monde dort. Heureusement il a fait ses nuits vers 1 mois :)



Alice 17/11/2011 10:37



Oui, les tranchées c'est ça? l'utérus qui se rétracte c'est de la folie! ils m'ont posé dans ma perf un produit pour accélerer la rétractation et j'ai jonglé à fond le jour de l'accouchment.
Heureusement ils ont aussi injecté des anti douleurs en même temps mais c'est plus douloureux que la cicatrice!


Une fracture de la clavicule??? C'est dingue!! c'est arrivé pendant l'accouchement?


Croisons les doigts pour que les nuits ici deviennent plus calmes!



Sandrine(SD49) 14/11/2011 19:31



je me rends compte que je devais être hyper cool et relax, une fois rentrée à la maison je nepesais qu'une fois de temps en temps et surtout pas après chaque tétée. Je suis contente pour toi et
ton loustic que tout se passe mieux. C'est pour mon 1er bébé que j'ai arrêté au bout de 3 jours car ça faisait trop mal : je n'étais pas dut tout informée ni coneillée, j'ai corrigé le tir pour
les suivants et je les ai allaités : 5 mois, 7 mois et 4 mois.



Alice 17/11/2011 11:14



Oh la la moi je suis une flippée ! mais chaque jour m'apporte la preuve que c'est moi qui suis malade et pas mon fils :D


Bel exemple d'allaitement dis donc! Il est vigoureux ce Deuz et j'avoue qu'il ne blague pas et ne controle pas vraiment la force de sa bouche!!



Madamezazaofmars 14/11/2011 15:45



J'aime ton blog en ce moment encor eplus que d' habitude ;-)



Alice 17/11/2011 11:16



Merci ma copine Zaza :)


C'est bon d'être Maman d'un Deuz', hein??!!



chocophile 14/11/2011 15:36



Je suis très émue de te lire, moi mon allaitement de primipare a pris le mauvais chemin et je me suis retrouvée à devoir sauver les meubles comme j'ai pu, pas d'allaitement exclusif mais un mixte
parce que impossible (?) de revenir sur un début catastrophique qui m'a valu beaucoup de pleurs.. Bon allaitement à toi et ton petit bout!!



Alice 17/11/2011 11:16



Merci Chocophile!


Pas fastoche les débuts de l'allaitement, tu vois j'avais oublié et aujorud'hui, presque 15 jours après le tir est rectifié. Heureusement. 



Ptisa 14/11/2011 15:02



à la maternité aussi ils m'avaient préconisé les "nourettes" en complément, mais je savais que si je commençais j'étais foutue Avec les bouts de sein en silicone plus de crevasses (il y en a chez
leclerc). Violette aussi a eu une perte vertigineuse et s'est rattrapée de la même manière que le Poupon. Par contre j'ai pas voulu de balance, je risquais de devenir obsessionnelle (et la PMI
est sur le trottoir d'en face). Violette n'a jamais bien digéré mon lait, ça s'est calmé le jour où elle eu du lait en poudre (avec parfois un peu d'hépar quand il n'y avait pas de caca). Sinon,
la calmosine a bien réduit la durée des coliques chez Violette ! Cette fois-ci je m'y prendrai plus tôt pour aller chez l'ostéopathe ! Aucun allaitement ne se déroule de la même manière. Une de
mes cousines a 4 filles et elle a vécu 4 histoires complètement différentes !!