Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Entre ce qu'on lit et ce que l'on vit

21 Juillet 2014, 20:00pm

Publié par Alice

er.jpg

 

Alors que je profite de ces vacances pour mettre ma liste de "livres pour maman" à jour, (liste que vous trouverez en bas de ce post et que vous pouvez compléter comme bon vous semble), je m'aperçois que plus je cherche à m'adapter aux situations nouvelles, plus c'est compliqué de gérer à l'instant les humeurs de chacun.

Déjà, pour mettre à profit mes lectures, il faut que je me montre plus patiente (ces fameuses 30 secondes de respiration avant de réagir).

 

Cela fait un peu plus de deux ans et demi que je suis maman de deux enfants et les recettes miracles dont j'ai pu user (et abuser) avec l'aîné sont totalement inefficaces avec le cadet que je braque d'emblée. Ernest est un enfant colérique. Hyper colérique; "Attention... 1...2...3" n'a aucun effet même s'il a bien pigé le principe puisqu'il me dit : "4!". La mise au coin dure en fonction de son humeur une seconde ou a aussi pu durer 2 heures quand il refuse de lâcher la fameuse excuse. Douche, coin, enfermé dans sa chambre sans doudou. Les méthodes dites traditionnelles sont très souvent vaines.

 

Et là? Qu'est-ce qu'on fait en tant que parents? Hein? Moi j'ai craqué. Oui, et je m'en veux. Il y a eu deux fessées dont une ce soir (allez, je vous le raconte : un crachat et un pipi par terre dans sa chambre après que je l'avais couché, fâchée, et qu'il avait viré sa couche et me criait qu'à présent il n'en avait plus). Ce n'est pas ça la solution que je veux même si je vous promets que pour parvenir à tous les coups à m'accroupir pour le regarder dans les yeux en lui parlant doucement, calmement et fermement, cherchant à comprendre pourquoi il fait ça etc, il faut que je me mette à pratiquer le yoga très assidûment, voire que je me transforme en maître Yogi.

 

Evidemment cet extrême n'arrive pas tous les jours, en général nous parvenons bien à désarmorcer la crise à venir parce nous la sentons venir et à deux c'est plus simple de jouer la carte de la diversion. Toutes les heures ne sont pas propices au dialogue et à la leçon d'éducation, quand, par exemple, le Blond, exténué, s'emballe et vrille pour un verre d'eau plate servi à la place d'un verre d'eau à bulles, c'est qu'il est bon à mettre au lit sans sommation.

 

Allez, dites moi, j'sais pas moi, que ça va passer en grandissant, ou dites moi qu'il existe une solution miracle. Racontez moi que ça arrive aussi chez vous, les familles qu'on croirait pourtant parfaites, que ce n'est pas uniquement de ma faute.

Bref, dites moi que c'est des choses qui peuvent se passer chez les autres...

 

_______________________________________________________________________________________________

 

 

Liste de livres. Ceux en caractère gras sont veux que je souhaite lire en premier lieu.

 

Éveiller, épanouir, encourager son enfant : La pédagogie Montessori à la maison - Tim Seldin
Tout se joue avant 6 ans - Fitzhugh Dodson
Le Jeune Enfant dans la civilisation moderne - Arnold Gesell
Bébé dis moi qui tu es - Philippe Grandsenne 
Transmettre l'amour, l'Art de bien éduquer - Paul Lemoine
J'ai tout essayé - Isabelle Filliozat

Concernant la psychologie :
Psychanalyse des contes de fées - Bruno Bettelheim

Concernant l'autorité :

Parents Efficaces - Thomas Gordon
L'autorité sans fessée - Edwige Antier
Poser des limites à son enfant et le respecter - Catherine Dumonteil-Kremer
La discipline positive - Jane Nelsen
Aimer sans tout permettre - Fitzhugh Dodson

Concernant les rivalités frères/soeurs :
Arrête d'embêter ton frère ! Et toi, laisse ta soeur tranquille ! - Isabelle Filliozat
Jalousies et rivalités entre frères et soeurs - Faber et Mazlich

 

 

Commenter cet article

vero 06/08/2014 22:48


chez filliozat, celui pour commencer "au coeur des emotions" !


un must a lire :-)


 

Alice 17/08/2014 09:51



oui, je l'ai lu celui-là, il y a bien longtemps, je devrais peut-être recommencer sa lecture!



cha 29/07/2014 00:07


oh la la, qu'il estbo de lire qu'on passe tous dans des periodes difficiles... certains jours ou moments de la journees sont parfaits et puis tout d'un coup on ne sait pas pourquoi notre petit
gigot est comme possede par un demon... on essaye tant bien que mal de rester calme et de privilegier la discussion mais parfois c'estepuisant...


courage

Alice 29/07/2014 09:56



Oui, cela me fait beaucoup de bien aussi de vous lire, car on se sent toujours seule dans ces cas là. Et bizarrement les gens que l'on fréquente semblent tous avoir des enfants sages!


 



Sibylle 28/07/2014 11:00


Quoi, tu crois vraiment que ça existe les familles parfaites, sans cris, sans pleurs, sans remise en question d'éducation ? Elles mentent alors :-)


Moi je te conseille "Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent" de Faber et Mazlish. Et aussi "Au coeur des émotions de l'enfant" de Filliozat. Ils permettent
tous les deux de poser un autre regard sur les comportements de nos enfants et donc, de mieux comprendre ce qu'il se passe dans leurs ptites têtes...

Alice 29/07/2014 10:02



Merci pour ces précieux conseils et je te remercie pour ce rappel à la réalité


en effet, j'imagine que ça n'existe pas malgré ce que certaines voudraient nous faire croire :D



Miss Zen 23/07/2014 21:50


Mon koala est colérique dans des situations très précises


1) il n'arrive pas à faire ce qu'il veut


2) on l'oblige à faire quelque chose comme se laver les mains, ranger, boire de l'eau au lieu du jus de pomme.....


dans la première situation, je le calme, je le rassure, j'explique, je caline même (et parfois je le plante là parce que j'arrive pas toujours à respirer et prendre du recul, nul n'est parfait)


dans la deuxième situation parfois je pete un plomb et parfois je fais un peu de pédagogie quand je suis super zen


mais bon aucune recette type ça dépend de mon humeur et de nos niveaux de fatigue respectifs.


Maintenant ma nièce (12 ans) était terriblement colérique, crises au supermarché, hurlements pour des betises...... elle est restée colérique mais elle est très agréable, très gentille, toujours
prête à aider et à rire. C'est un gamine au sang chaud mais vraiment très très agréable. Je dirais peut-être que comme cadette, elle a besoin de beaucoup d'écoute et d'attention (beaucoup plus
que sa soeur) alors qu'elle se montre très autonome et indépendante.

Alice 03/08/2014 11:13



Ben là c'est un peu ça, je pense que c'estun caractère. Je pense être assez colérique mais je ne l'ai jamais vraiment exprimé. Pourtant à l'intérieur, ça bout !



Time to Eat 22/07/2014 13:54


Ayant deux décennies de recul, je vais tâcher de te donner un peu d'espoir ! Mes fils étaient infernaux petits... L'aîné ayant immédiatement détesté le cadet, le cadet ayant plus tardivement
jalousé l'aîné. On baignait dans une atmosphère pesante, dès le petit déj, avec visages fermés, noms d'oiseaux etc etc... Je devais veiller continuellement à ce que ces deux andouilles ne
s'entretuent pas à grands coups de poings. J'ai souvenir de bagarres dans les rayons du supermarché par exemple... Et bien, (car, oui, le happy end arrive), les choses se sont calmées à
l'adolescence. Et les deux belliqueux sont devenus de jeunes adultes très sympas (avec leurs parents, leur entourage, leurs potes). Evidemment, je ne dis pas qu'ils s'adorent mais ils se
supportent avec intelligence et je crois déceler quelques bribes de complicité parfois ce qui ne manque pas de réchauffer mon coeur de mère angoissée-d'avoir-failli-à-sa-mission. Courage Alice,
je me permets de te conseiller un livre de Rufo, que j'aime beaucoup : "Frères et soeurs, une maladie d'amour".

Alice 03/08/2014 11:12



LOL


Je vais lire ce Rufo que je crois avoir déjà lu quand Ernest est né me semble  t il


tu sais, je râle mais j'ai de vifs souvenirs de me disputer tout le temps avec mon frère !!



Eve 22/07/2014 13:45


t'inquiètes, je suis en plein dedns avec Louison, j'en peux plus !!!
C'est l'âge où ils s'affirment et je pense qu'il n'y a pas vraiment de solution, à part laisser le temps au temps. Dans 1 an on en rira :)


Bon courage, bisous

Alice 03/08/2014 11:09



On en rira... ou pas ;) car de mémoire Lison a un an de plus qu'Ernest donc le répit est plus loin pour nous!!


Bisous !



PetitDiable 22/07/2014 13:38


Pour avoir un Cromignon très colérique égalmeen,t je ne peux que compatir et te dire que oui, oui, ça passe avec l'âge (il va avoir " ans et ça s'est vraiment beaucoup calmé déjà, je n'ai plus
peur d'aller au supermarché avec lui ou chez des amis). Et non, non il n'y a aucune méthode miracle...à varier selon l'efficacité...j'ai fait le coin, les explications, les détournements
d'attention, j'ai craqué et crisé aussi, parfois...courage!!!

Alice 03/08/2014 11:08



oui je me souviens quand tu racontais cela


bon, tout espoir est permis alors. Ouf !



Mamievlin 22/07/2014 12:33


j'ai commencé à écrire un commentaire qui est devenu roman, j'te l'envoie par mail du coup !! Courage en tout cas ! Juste pour celles qui ont écrit ci-dessus et qui veulent un peu d'espoir : mon
mari est jumeau et a été un bébé adorable alors que son jumeau était une terreur (à se frapper la tête contre les murs pour ne pas dormir, à hurler quand son biberon arrivait sur la fin ou quand
on lui servait une assiette normale, le genre d'enfant qui se roule par terre à chaque crise et en tous lieux etc). Mes beaux parents l'ont pourtant élevé comme mon mari, en étant un peu plus
sévères avec lui. Aujourd'hui, c'est un garçon adorable, médecin généraliste de surcroît, plein de belles qualités ! Courage, vous faites du bon boulot, ne lâchez rien !!!

Alice 03/08/2014 11:07



merci pour ces supers encouragements !!!!!!!!



anne-flore 22/07/2014 11:42


Si tu savais...ertains jours je pense que je vais totu simplement mourir tellement ils m'épuisent, tellement je me sens démunie ! Jusqu'ici c'étaient les deux grands qui se chamaillaient...Depuis
quelques jours, Roslaie est jsute impossible...Elle crie, hurle, fait 50 bêtises dans la journée, rappelle trois fois quand ele est couchée, se réveille deux heures plus tôt que d'habitude le
matin...Je suis à bout..Moi aussi j'ai lu " j'ai tout essayé,"  et " au coeur des émotions de l'enfnant".;et d'autres...bref ! I faut vraiment bcp de patience, de la cohérence et c'est un
boulot de fou ! Je suis aussi preneuse de recettes !


 

Alice 03/08/2014 11:07



ha oui quand on manque de sommeil, ça n'aide pas à les gérer


Ernest se réveille vers 7h30 8 h et là je trouve ça trop tot, et mle pire c'est qu'il est d'une humeur de chien le matin



Geneviève T. 22/07/2014 10:08


moi qui aidespetitsenfants,parfois je suissidéréepar lecomportementqu'ils ont avec leurs parents...quand nous les gardons il n'y a pas le moindre pb, la moindre colère,on a des "d'accord" autant
que l'onveut....ce qui veut bien dire qu'ils savent tout à fait ce qu'ils font. Ils aimeraient commander à la maison...mais c'est usant pour les parents ... il faut surtout lorsqu'on leur dit qlq
chose ne pas dire ou faire le contraire 5 mn après ou ne pas tenir ce que l'on a dit car là ils comprennent bien qu'il y a des failles...pour le reste je pense qu'il faut faire comme on
peut!...bon courage!

Alice 03/08/2014 11:06



exactement! ils sont beaucoup plus sages et moins capricieux avec leurs grands parents!!!


le pire est pour nous, parents!!


ne rien lâcher... on fait mais c'est usant!



Aurélie Lesmissàcouettes 22/07/2014 10:00


Coucou, bon déjà rassure toi c'est partout pareil même si certain ne le disent pas pour faire bien, ils sont tous à un moment donné insupportables comme nous l'avons nous aussi sans doute été à
leur age.


Ma 2ème est pareil que le tien, nous avons d'ailleurs  eu beaucoup de cris hier soir (c'est peut être la pleine lune qui arrive ?)


Je te conseil de rajouter à ta liste de lecture Il me cherche d'Isabelle Filliozat, je suis en train de le lire et ça aide vraiment à comprendre ce qui se passe dans leur petite tête quand
ils font certaines choses. De voir que tout ce qu'il font ce n'est pas pour nous embêter mais parce qu'ils ne savent pas comme exprimer leur difficultés.


Enfin c'est facile à lire mais après dans la réalité, je n'arrive pas souvent à garder mon calme même si je sais que ça n'arrange rien. Dans le fond on est un peu comme eu, ça nous fait aussi du
bien de crier quand on n'en peux plus.


Par contre je ne sais pas quand ça va s'arrêter, on peut espérer qu'à 20 ans ça ira mieux.

Alice 03/08/2014 11:05



Purée 20 ans °_°


ils auront une copine j'espère qui les supportera!!



Ptisa 22/07/2014 09:38


Hier Nelly a défoncé à coups de marteau le mur fraîchement retapissé


Hier Nelly a jeté sa fourchette à la tête de Violette


comment tu veux réagir autrement qu'en criant et en punissant ... A table j'ai tourné la chaise haute fasse au mur et je l'ai laissée hurler. Pour le marteau, le papa a mis la fessée, elle savait
qu'elle n'avait pas le droit d'y toucher et elle s'en souvient. Moi je le livre se faire obéir sans crier que j'ai rebaptisé crier sans se faire obéir. Les menaces (123) commencent à marcher avec
Nelly car je suis devenue plus ferme, c'est à dire qu'on ne dit pas 123 en tournant la tête et en répondant aux sollicitations de l'autre enfant. Je fais la tête méchante et je reste plantée
devant elle et en même temps que je dis 3 je la soulève par le bras fermenent, elle commence à comprendre. Ici bientôt étape j'enlève la couche (en août chez mémé), on verra bien ...

Alice 03/08/2014 11:04



Ici aussi c'est 123 sans lacher prise et enfermé dans le noir, dans la chambre.


Les rebelles ces mioches!!



chocoladdict 22/07/2014 09:11


oui les crises c'est aussi une question d'âge ...mon fils en faisait beaucoup à un moment et comme je ne suis pas un modèle de patience, ça montait rapidement en gamme..en grandissant c'est
beaucoup plus rare même s'il a son caractère de colérique et qu'il faut trouver des moyens pour qu'il puisse exprimer cela autrement (sport ou matière artistique par exemple)...ma fille a un
caractère assez différent mais elle est en pleine affirmation de sa personnalité et je n'ai pas une seule journée sans pleurs, cris ...bref pour la famille parfaite on repassera, l'été je trouve
que c'est exacerbé car on les a non stop pendant 2 mois mais une fois qu'on n'est plus au milieu d'une crise, j'essaie de prendre du recul en me disant que c'est une étape (et qu'il y en aura
d'autres ) et que l'enfant n'est pas mature émotionnellement d'où cette façon de s'exprimer violemment parfois ..idéalement il faudrait pouvoir aller prendre l'air, passer la relève à quelqu'un,
comme tu le soulignes c'est toujours plus simple à 2

Alice 03/08/2014 11:03



Oui c'est exactement ça, l'été, tout s'exacerbe parce qu'on les a 24/24


si tu savais comme je rêve de calme et solitude!!



Val 21/07/2014 23:37


Bonsoir,


Ainée d'une fratrie de 3, j'ai été une petite fille plutôt sage et obéissante et mon plus jeune frère un exemple de caractère cool. Mais le deuxième de la tribu , de 4 ans mon cadet, a fait vivre
un enfer à mes parents de 2 à 13-14 ans environ. Après : un gars charmant et un adulte équilibré aujourd'hui. Nous avons d'ailleurs tous les trois de très bons rapports. Je me rappelle mon père
entrant dans des rages folles alors que ce n'est pas quelqu'un qui se met en colère facilement. Mon frère ne cédait jamais et pouvait faire augmenter la punition (privation de télé par exemple)
d'un jour, puis deux, une semaine, un mois ... Il ne calait pas ! Pipi au lit la nuit, violent parfois avec nous ses frères et soeurs, il était très sage à l'école et chez les grands-parents qui
trouvaient mes parents trop sévères avec lui ! Mon père, instit, avait juré après cette épreuve de ne jamais "juger" un parent d'élève pour le comportement ou l'éducation donné à son gamin (même
si ce n'est pas vraiment juger, il pouvait lui arriver de dire qu'un tel ou un autre élève mal son enfant) en disant "j'ai fait pareil pour les trois, c'est incompréhensible et déconcertant". Ca
s'est arrêté à l'adolescence. A 35 ans maintenant, mon frère se rappelle bien de cette période :"Je me souviens que je ne pouvais pas m'empêcher de dire non, mais je ne sais pas pourquoi." Tel
sont les mots qu'il m'a dit un jour. Mes parents ont renoncé depuis à comprendre ce qui avait pu se passer, il va bien et eux aussi, notre famille aussi.


Voilà, ça arrive aussi ailleurs ! Courage.

Alice 03/08/2014 11:03



Oh comme ces mots me rassurent!


je ne comprends pas en effet, pourquoi, une force inconnue pousse mon petit à se rebeller et à chercher le conflit, surtout que nous sommes du genre calmes (mon mari est infirmier en
psychiatrie!)


mais bon, on relativise, enfin on tente. Cela va passer. Et surtout, en société il gère ses colères!



natmumbidouille 21/07/2014 22:36


ah oui !! pas toujours facile de ne pas craquer même si on ne le souhaite pas du tout !!


j'ai lu (mais je ne sais plus où ? ) un article sur le bouquin "la discipline positive" .. je crois que je vais aussi essayer de le trouve ;-)

Alice 03/08/2014 11:01



j'ai entendu parler des gens de cette discipline positive, genre dire "marche sur le trottoir" au lieu de "ne marche pas sur la route". Mais bon, une sacrée gymnastique au quotdien!!