Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

En direct du ... tambour de la machine à laver

2 Décembre 2011, 20:51pm

Publié par Alice

 bb

En fin de cycle, je l'espère...

Le prélavage c'était en fin de semaine dernière, quand les deux se sont mis à tousser.

Le lavage c'était toute la semaine avec les nuits hachées et l'inquiétude latente pour le Poupon, plus irritable et Le Pouic, plus chiant irritable/irritant aussi.

Je pensais en avoir fini après cette longue traversée de la machine à laver.

Non, la grande secousse liée à l'essorage a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi et fut terrible: pleurs et quintes de toux se sont alternés avec grosse fièvre en tout début de matinée. Rendez-vous d'urgence chez le pédiatre où, en quasi pyjama, non lavée, j'apprends que l'hospitalisation est obligatoire en cas de fièvre des bébés de moins d'un mois (ça s'est joué à 4 jours sur ce coup là); Malgré la toux qui fait suspecter un début de bronchiolite, il peut s'agir d'une infection périnatale. Le pédiatre, inquiet, m'affirme toutefois que je serai sortie dans deux heures si je vais de suite aux urgences.

Le suite? la découverte pour moi de l'engrenage de l'hospitalisation: admission aux urgences, la consultation en pédiatrie et l'admission pour bébé et maman en néonat pour la journée, la nuit qui suit, voire peut-être les jours suivants.  J'ai donc vécu la promiscuité avec le personnel soignant dans un box de 5 mètres carrés, l'angoisse des examens sur mon tout-petit, les bips et clignotants flippants sans interruption pour les 10 nourrissons (dont le mien) pleurant et toussant , mon bébé tubé et "filé" de partout, la nuit passée sur un fauteuil à l'observer, l'attente des résultats et diagnostics, les questions ininterrompues au personnel soignant.

En fait, moi l'hypocondriaque pour mes enfants, j'ai relevé bravement la tête, mis dans ma poche mes angoisses, peurs et affolement pour éprouver la compassion la plus totale.

Mon fils est sorti ce midi avec une bronchiolite et j'ai eu la première peur de ma vie en tant que Maman... A présent je l'épie, le guette, l'observe. Un peu terrorisée à l'idée qu'il manque de souffle, qu'il ait une quinte de toux plus forte. Je scrute sa toute petite poitrine se soulever pour respirer, n'ayant pas bien compris visuellement l'expression "il tire". Finalement ici ou là-bas l'angoisse demeure pour quelques jours encore.

Commenter cet article

leoetlisa 04/12/2011 21:11


Les bébés de l'hiver :(   gros bisous et j'espère que ton louloul se remet bien

heidi 04/12/2011 19:08


reposez-vous bien ;-)

helene 03/12/2011 20:00


Oh mais tu aurais du me prévenir, je ne travail pas loin de la Pédiatrie et serait venue vous voir .Pauvre Poupon et que de souvenirs que les bronchiolites, les lavages de nez la kiné respi
.L'univers de la néo nat est un monde assez impressionnant quand on y a jamais mis les pieds.Bon rétablissement  a ce tout petit Ernest .Je vous embrasse tous les quatre.Bises  

Alice 04/12/2011 17:21



C'était jeudi dans la journée. On y a bien pensé le midi en allant à la radio mais Mathieu me disait que tu ne devais pas être là. Surtout qu'on a speedé et je ne te raconte pas mon état...


Tu sais, je n'avais jamais mis les pieds à l'hopital alors imagine mon stress de découvrir les urg, les box où tu vis et respires dans 5 mètres carré avec masque et blouse avec des bips et dormir
sur un fauteuil


Bref, c'est du passé...



Lolotte 03/12/2011 17:28


Malheureusement être parents c'est beaucoup de joies ... mais aussi des angoisses inévitables. Je suis contente que ton petitou aille mieux, c'est tellement impressionnant de sentir ces petits
êtres si fragiles et nous tellement impuissants !
Bon WE alice. Bises

Alice 04/12/2011 17:22



Ho que oui, ça a été un gros traumatisme pour moi qui ne connaissais pas cet univers. Quelle trouille que tu réalises une fois que tu en sors...


Bises Lolotte



anyuka 03/12/2011 17:07


Ohlala p'tit coeur :-( !! C'est terrible pour un coeur de maman de voir son bébé hospitalisé, je me souviendrai toujours de la 1ère nuit d'hopital de mon grand, de ces "Bip" effrayants, ces
bruits, ces lumières, l'attente...


Courage, j'espère que l'angoisse sera vite derrière vous !


Bizzzzz

Alice 04/12/2011 17:23



Oui, c'est très traumatisant... je découvrais l'univers de l'hopital, des urgences et pffffff dur dur de vivre et dormir avec blouse et masque les yeux vissés à la machine et au petit corps
branché de partout.


Dur dur... mais c'es du passé!



ptisa 03/12/2011 15:32


bienvenue au club ! j'ai connu l'hospitalisation aussi mais Violette avait un an, par contre j'ai beaucoup apprécié la prise en charge à l'hôpital des enfants qui m'a soulagée parce que moi ça
faisiait une semaine que la pédiatre disait de "surveiller"


Traitement de fond bronchiolite : 5 granules d'apis mel 3 fois par jour et 1 dose de poumon histamine par semaine, c'est ce qu'on m'a donné


Bon courage pour la kiné respiratoire, je sais ce que c'est, je compatis. C'est en même temps tellement efficace.


Est-ce que le Poupon régurgite beaucoup ? si oui, ça peut avoir un lien parce que tout son ORL est enflammé et que les virus et autres microbes s'y accrochent plus facilement.

Alice 04/12/2011 17:32



Le traitement de fond c'est de l'homéopathie?


Nous avons eu notre premier RV kiné qui l'a  à peine touché, le trouvant très bien. J'y retourne lundi. Non il ne régurgite pas beaucoup et dévore (il prend de 30 à 50 grs par jour même
malade!) donc il a d'après ce que j'ai pigé, une bronchiolite modérée et surtout une bactérie qui l'a bien cassé. Il a un traitement antibio, des anti inflammatoires et doliprane pour la fièvre.


En tous cas oui l'hopital c'est une super prise en charge et de gros examens pour un bébé! ils craignaient un souci de santé de naissance en fait



Gol 03/12/2011 13:29


Oh ma poulette.
Pas gai du tout ça!


Puis l'hospitalisation pour un tout petit bébé, comme tu dis avec les bip partout, les hurlements, des autres gosses et du tien, c'est vrai que c'est atroce!


Flippant, hypocondriaque ou non (enfin je pense puisque je le suis aussi :D).

Courage à toi, à Mathieu et à vos deux petits hommes qui, j'en suis certaine, sont bien plus résistants qu'on ne pourrait le penser!

Bisous (enrhumés) de réconfort... 

Alice 04/12/2011 17:24



Oui  très choquante expérience. Du coup je ne regarde plus mon tout petit de la même manière. .. Mais il va mieux et là est l'essentiel


gros bisous



Céline☼ 03/12/2011 13:28


Ne t'inquiète pas trop va. C'est impressionnant les petits bouts de quelques semaines quand ils sont secoués par des vilaines toux. Et pour couronner le tout, la fièvre peut monter très vite.
Mais ça sera vite oublié.


Et puis les médecins sont très très attentifs (c'était à ce point avant ?) et n'hésitent pas à hospitaliser à la moindre inquiétude les petits bébés. Mon fils a lui aussi eu un démarrage un peu
dur (né au début de l'hiver, c'est pas le climat idéal forcément) a eu aussi sa petite hospitalisation de 3 jours. Je n'y passais pas toute la journée car je devais aussi m'occuper de ma fille et
je ne dormais pas non plus la nuit à l'hôpital. Je crois que je culpabilisais un peu de le laisser à d'autres, genre je le récupère quand il sera guéri, et pendant ce temps je passe 3 nuits
tranquilles. Pas facile...


Depuis, tout va bien et les deux sont des vraies marmottes. Ils ne bronchent pas de la nuit ! Et je crois qu'on tient le bon bout au niveau des rhumes hivernaux : l'année dernière, c'était la
première fois où je ne passais pas 4 mois avec mon mouche-bébé à portée de bouche (beurkkk !), à soigner l'un et l'autre en alternance. Ils ont fini par le développer leur système immunitaire !


 

Alice 04/12/2011 17:27



Je n'ai pas pu le quitter parce que j'ai eu le choix (mamies supers) et parce que je l'allaite et il est nourri exclusivement ainsi. Mais c'est dur. Et je ne le referai, même pour dormir sur un
fauteuil car entendre des bébés pleurer et se calmer quand le personnel soignant les prend dans les bras, ça fait réfléchir...


Je pense que les microcbes sont plus présents au second enfant car Octave ramène plein de saloperies de l'école. Mais, bon, l'hivber prochain il sera robuste et déjà préparé à tout ça!!!



Le journal de Chrys 03/12/2011 10:17


BON COURAGE ALICE


 


 

Alice 04/12/2011 17:27



Merci Chrys! je crois que la galère est derrière nous... enfin j'espère



Sandrine(SD49) 03/12/2011 08:33


Ce n'est jamais agréable d'aller aux urgences mais j'imagine bien l'inquiétude pour un si petit bonhomme, bon courage ! et bonne surveillance

Alice 04/12/2011 17:33



Tout semble s'apaiser....... Ouf!! quelle terrible expérience en effet...



pauline k 03/12/2011 01:00


Quelle angoisse. Courage courage, j'espère que tout ceci sera bientôt un lointain et mauvais souvenir!

Alice 04/12/2011 17:33



Oui, une grosse grosse angoisse, je suis encore un peu sonnée!


Espérons que les microbes ne soient pas trop virulents cet hiver!