Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

En crise

6 Janvier 2013, 19:48pm

Publié par Alice

DIM2-copie-3.jpg

Dès le lever, accepter une partie d'échecs (suppliée à grands cris par Octave) sur le tapis, c'est de l'inconscience et c'est appeler LA crise fraternelle.

DIM3-copie-3.jpg

Réaliser à midi que les Rois Mages sont arrivés, c'est courir chez le pâtissier et en acheter une pour 8 personnes donc être certain de ne pas trouver la fève ce midi et donc avoir la tête à l'envers au moment du café.

Laisser partir L'Epoux au boulot et sentir arriver la migraine.Tenter de travailler en gérant l'excitation de découvrir une trousse pleine de nouveaux stylos et des feuilles, plein de feuilles précieuses...

DIM4-copie-3.jpg

 

Laisser le plus sage petit et partir à la biblio avec Octave. Aller au ciné, histoire de bien finir les vacances, mon tricot dans le sac et à la main pendant la séance.

DIM5-copie-2.jpgDIM6.jpg

 

Menacer une fois (quand il insulte une petite fille avec son Papa de "tête de chèvre"), une seconde fois (quand il chante à tue-tête dans le hall à un mètre d'une dame, tranquillement assise, lisant un livre à la main), et une dernière fois (quand il dit à sa mamie "tête d'oeuf").

Ne pas fléchir quand il s'étonne de ne pas avoir le droit à un petit plateau-repas devant un dessin animé. Le regarder faire son show: "je te préviens, Maman, je vais vomir" "j'ai mal au ventre" "si c'est comme ça je mangerai pas" "je me sens mal, j'ai mal au crâne" et j'en passe.

De voir faire preuve d'un self-control dont je me sentais incapable quand le petit a commencé à prendre peur de voir son frère brailler pendant une heure.

DIM8-copie-1.jpg

Les coucher enfin, réconciliés.

DIM7.jpg

Me regarder dans le miroir alors que j'avais les cheveux coupés (par beau-papa, coiffeur retraité) depuis l'insulte à la Mamie et me dire que je dois toujours parler longueur avant d'offrir ma tête. Placer la frange droite, à gauche, à droite et me demander comment faire demain.

dim9.jpg

Me poser, dans la cuisine, seule, le plateau de fruits devant moi, entendre mon ventre qui tente en vain de digérer la galette de ce midi, et me demander si vraiment je vais trouver le courage, pour ma dernière soirée de vacances, de gérer la crise dans ma bannette de linge à repasser !

 

Bonne semaine à tous!

Commenter cet article

Ptisa 08/01/2013 11:47


c'est ça le bonheur ! les autres ont rien compris !

Alice 11/01/2013 19:27



Oui, ce moment de solitude une fois les petits couchés :)



Laurence-Lolotte 07/01/2013 18:55


Houlala mais c'est du lourd ces caprices ... bon courage Alice !!

catherine 07/01/2013 07:45


et oui c'est a peu près partout pareil ... Sauf qu'en plus tu gère souvent toute seule, bravo à toi ! moi je n'ai guère de patience et m'énerve trop vite. J'essaye de changer mais pfiouuuuuu
c'est dur.. la photo de te nouvelle longueur ne s'affiche pas pour le moment... suspense suspense .... :)

Alice 11/01/2013 19:21



J'apprends la patience parce qu'Octave pique de telles crises, ou de tels caprices que je ne dois pas rentrer dans son jeun (ça colle la trouille au petit!!!)