Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Deux garçons et quelques rides.

4 Août 2011, 12:00pm

Publié par Alice

Je suis en vacances pour un mois encore. J'ai le Pouic dans les pattes 24/24. Quand je dis dans les pattes, je n'utilise pas une formule toute faite : regarder un dessin animé c'est sur les genoux de sa mère qui doit détacher les cheveux pour que "ze les caresse". Les toilettes, la douche, la cuisine, le linge à étendre : jamais sans ma mère...

 

bomb.jpg

 

Je sors de ma visite des cinq mois et demi (j'avais pourtant intégré le fait que j'en étais à mon 6ième mois) plutôt satisfaite : bébé se porte bien, a des jolis petits pieds (5,4cm, je les ai fait mesurer, allez savoir pourquoi), tète avidement, gigote. Bref, un bébé en pleine forme qui ne me semble pas si petit.


Je me suis pris un second savon en règle à cause de mon test O'Sullivan (boire à jeun 50ml de glucose. Attendre une heure. Faire une prise de sang pour savoir comment le corps intègre une dose massive de sucre). J'ai demandé à l'Epoux de me faire le prélèvement sauf que j'ai zappé le temps (pour le laisser dormir). Engueulade en règle au réveil. Prise de sang effectuée avec 30 minutes de retard des larmes plein les yeux. Au labo ils m'ont assuré que ce n'était pas grave. Sauf que mon gynéco n'a pas été du tout de cet avis. Je le refais demain matin. Beurk.

 

J'ai débuté mes cours de préparation à l'accouchement avec la sage-femme. En piscine. En fait, il s'agit davantage de gym pour femme enceinte. 4 futures mamans dans une piscine chauffée à 30°c. Une heure de relaxation, respiration dans l'eau.

Quant il a s'agit de se présenter, j'ai cru défaillir: elles ont toutes moins de 25 ans! Bienvenue à Madame Dinosaure dans le monde marin!

Par rapport à mes copines, je me sens dans la norme: faire un (second) bébé à 35 an. Mais force est de constater que mes copines et moi ne représentons pas la majorité des futures mamans!

 

Quant à l'haptonomie, nous avons arrêté après trois séances. Nous sommes toujours convaincus par le principe et la philosophie qui s'en dégage. En revanche, au-delà de la communication bébé/papa/maman, il s'agit aussi de la relation que nous tissons avec la professionnelle; celle-ci étant psychologue de formation.

Or, peut-être suis-je trop susceptible ou sensible mais le dernier rendez-vous m'a enlevé toute envie d'y retourner : après avoir viré mon pantalon et m'être allongée, elle m'a observée, voyant mes cuisses, m'a demandé si je faisais de la rétention d'eau ("non non je suis dodue et celluliteuse comme une porcelette"), me disant que mes seins avaient vraiment pris du volume, que 3 kilos de plus -en un mois- sur la balance, c'était beaucoup trop.

GLOUPS.

Ni mon gynéco ni L'Epoux ne se seraient permis de me détailler, m'obserrver et encore moins commenter ainsi mon corps.

Pour une psychologue, la finesse d'analyse n'était pas au rendez-vous. Faut pas me connaitre depuis des années pour savoir que je suis une ultra sensible et que le rapport à mon corps est très délicat - d'autant plus durant ces 9 mois.

Finalement, L'Epoux également, pour d'autres raisons, ne s'est pas senti à l'aise lors de cette dernière entrevue, si on ajoute à cela que ce malaise nous coûte 1 euro la minute... nous nous sommes dit que nous pratiquions déjà l'haptonomie de manière innée avec Le Pouic et que continuer avec Le Deuz' nous paraitra être une évidence.

 

Aujourd'hui ,il nous reste encore 3 mois à patienter ... cela me semble long, cela me fait peur. Quelle ambiguïté dans les sentiments dans ce dernier trimestre naissant.

 

Pour les prénoms, c'est, comme pour le Pouic, l'horreur. J'ai des listes de 10 pages. L'Epoux ne retient qu'un nom et ne veut lâcher pour rien au monde alors que je ne suis pas vraiment convaincue.

Il va donc, comme me l'a soufflé mon obstétricien, me présenter une liste électorale de cinq prénoms afin que j'en choisisse un.

 

Et voilà donc. Deux garçons dans quelques mois. Je commence à réaliser.

Mon grand devient grand pour de vrai : il compte jusque 10, m'affirme faire des blagues quand je parais contrariée par ce qu'il dit (genre "je t'aime moyen tu sais Maman"), s'amuse des co**eries apprises (dit au revoir à l'une des secrétaires de mairie "salut les gonzesses!" et devant notre air carrément halluciné, affirme que c'est son père qui lui a appris), ses bonhommes ont désormais des oreilles, alors que l'on va fêter son année sans couches jour et nuit, nous le retrouvons régulièrement planté au milieu du jardin faisant pipi tout seul ou me demandant de vérifier s'il s'est bien essuyé tout seul.

Son désir d'autonomie est amusant, suprenant, agaçant quand il affirme savoir ce qu'il veut et ne veut pas. Les crises de larmes sont fréquentes. Les punitions aussI...

 

En attendant, j'ai les larmes aux yeux en regardant les publicités pour les produits bébé.

Et dire que nous allons avoir la chance de revivre ce bonheur..

 

Commenter cet article

Sibylle 09/08/2011 13:14



Aaah, le désir d'autonomie de nos petits bouts. Usant, et je suis ravie de voir que tu partages ce sentiment... avec, en plus, un deuxième dans le bidou ;-) Mais c'est vrai qu'après, quand ils
arrivent "tout seul", on s'extasie au moindre progrès, à la moindre avancée.


L'haptonomie, on avait essayé aussi. Une fois, parce qu'on avait eu l'impression qu'on faisait déjà ce que la sage-femme nous expliquait spontanément. Pour le prochain, j'expérimenterai sans
doute la sofrologie, j'en ai entendu beaucoup de bien...


Et puis, il est très chouette ce nouvel univers. J'aime beaucoup. D'autant plus que le contenu, lui, n'a pas changé ;-)



Alice 13/08/2011 13:04



Merci beaucoup, je suis très touchée par ces compliments et ravie que tu commentes !


La sophrologie, j'en avais fait avant la grossesse pour apprendre à me détendre ... un peu ;)


 



Miss Zen 06/08/2011 22:25



Ravie de decouvrir ton nouveau chez toi !


Je suis ravie de t'ecouter savourer ce grand bonheur. Je n'ai jamais ete aussi heureuse que pendant ma grossesse alors je savoure un peu avec toi. 


Et entre parenthese, tu as vraiment bien fait de virer cette pseudo-psy, pour qui elle se prend ? N'est-elle pas supposee creer un climat serein et apaise !


 



Alice 09/08/2011 10:17



Merci Miss Zen!


En effet, ne plus la voir va m'apaiser finalement :)


Je savoure mon bébé qui bouge, ce petit être qui prend peu à peu sa place dans la maison avec l'aménagement de la chambre etc, mais je suis très très génée par les examens médicaux, et tout le
tralala.



boubou's mum 06/08/2011 20:34



Dans le désordre...


Je suis effarée de ce manque de tact...


C'est vrai que de blogger sous son vrai nom n'est pas une chose facile... je me suis laissée prendre au piège et parfois je ne peux pas tout exprimer parce que beaucoup de gens connus viennent
maintenant y faire un tour...


Pour ce qui est de faire un deuxième bébé à 35 ans que devrais je dire ? j'ai eu mon premier à 34, le deuxième à 36 et le dernier à 38.... Je ne suis jamais vraiment posé cette question parce que
pour moi c'était une évidence... Je n'aurai pas pu les faire à 20 ans...


Et puis Fu...k  les autres !!! Si elles ne sont pas contentes... Par contre je n'ai jamais eu aucune reflexion des médecins sur mes 25 kilos soignement accumulés pendant chacune de mes
grossesses....


ET puis encore tant d'autres choses à écrire ou à dire...


Profite bien de cette jolie période de ta vie et profite, profite, profite parce qu'après tu n'as plus d'excuse quand tu prends 2 kilos, tu n'as plus d'excuse pour être vraiment fatiguée et plus
d'excuses pour tout le reste...


Sans vouloir en faire un autre... Je regrette cette douce période de la grossesse ou le corps entretient ce rapport privilégié avec ce nouvel être à venir...



Alice 09/08/2011 10:03



Merci Mme Boubou pour ton commentaire qui m'a réchauffé le coeur. D'un seul coup, je me suis sentie moins seule!


 



Gol 05/08/2011 14:38



"salut les gonzesses"!!!! MDR!!!!!!!!!!!!!!!!



Alice 05/08/2011 21:30



Ha bizarrement, je me doutais que ça, ça te ferait marre ;D



broisha 04/08/2011 22:03



j'ai fait de l'haptonomie pour ma troisième, ,avec une sage femme "agrée", donc remboursée, mais je n'ai pas vraiment été convaincue, et chéwi encore moins puisuq'il n'a jamais voulu appliquer à
la maison les exercices... il m'a pourtant accompagnée à chaque fois...



Alice 05/08/2011 11:38



D'après ce que j'ai pu comprendre, c'est davantage une histoire de rencontre. Certaines qui ont fait de l'hapto en gardent un super souvenir.


L'Epoux, quant à lui, avec ses horaires décalés, a bien du mal aussi à me rejoindre au moment du coucher pour des exercices pratiques !



Sandrine(SD49) 04/08/2011 21:14



J'adore le Salut les gonzesses !!!! Trop mimi !



Alice 05/08/2011 11:34



J'ai eu honte quelques secondes et ensuite cela m'a bien fait marrer!!



Céline 04/08/2011 20:33



Et oui, quelle chance ! Tu me donnerais presque envie d'en faire un troisième. Mazette !



Alice 05/08/2011 11:33



Allez, un troisième !!!


 



stéphie et les cahuètes 04/08/2011 17:46



et pour nous ?? comment tu vas l'appeler ce ptit-Pouic-second ?? faut y réfléchir aussi...!


;)



Alice 05/08/2011 11:33



Aucune idée, faut que je réfléchisse, peut-être trouverez vous de l'inspiration pour moi?! une suggestion?


Le Deuz' ça le fait pas!



maman@home 04/08/2011 17:31



On sent beaucoup d'émotion dans ces lignes, les hormones ont l'air d'être toutes là bien au RDV on dirait ALice ;-)



Alice 05/08/2011 11:32



Oui, en effet :)



Ptisa 04/08/2011 15:58



Je te confirme : le lendemain de la fin du 5ème mois, c'est bien le 6ème, il n'y a pas de demi qui tienne ! le 3ème trimestre c'est le plus dur c'est celui où tu veux qu'on te l'enlève à tout
prix !!! Les relations avec les professionnels de santé, faut pas se contrarier : si ça passe pas, ça passe pas ! Violette fait beaucoup de crises en ce moment. L'autonomie du pipi ça va, mais
pour le caca, c'est debout où elle veut, on n'arrive pas à la faire assoir au pot ... ça viendra, j'en ai aucun doute ! Pour les prénoms on s'est déjà mis d'accord sur le garçon et la fille, donc
verdict le 10 octobre ! Repose-toi ! Je n'en suis qu'à 3 mois mais Violette m'épuise, je passe mon temps à me baisser, me lever ... son père est là pour le bain, sinon je fais sauter !



Alice 05/08/2011 11:32



Oh vous avez de l'avance! je vous envie d'avoir déjà trouvé les prénoms!!


Les trois premiers mois m'ont usée, les trois suivants, j'ai eu l'impression d'être "ailleurs" et là ça va mieux, je ne l'explique pas trop mais je vois la fin approcher, cela me soulage!


Cette seconde grossesse n'est pas aussi zen que la première en tous cas!!!



Chocophile 04/08/2011 15:23



C'est formidable, et l'âge on s'en fout, on ne choisit pas toujours j'en sais quelque chose, seul le bonheur de ces moments compte et ils transparaissent ici :))



Alice 05/08/2011 11:29



Oui, c'est vrai que j'estime avoir beaucoup de chance... et de bonheur!



Angélita 04/08/2011 15:03



Un très beau texte.



Alice 05/08/2011 11:29



Merci, cela me touche beaucoup !