Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Chut, on essaie de dormir !

30 Janvier 2012, 13:13pm

Publié par Alice

 

 

Depuis une poignée de semaines, mon rituel du coucher est très intimement lié à celui du Poupon, et autant vous dire qu'il n'a jamais pris autant de temps.

 

Episode 1. 19h45 : je (ou nous) montons les deux enfants direction salle de bains. Pyjama pour l'un (et pour moi), douche pour l'autre. Ensuite une série d'histoires et de câlins.

 

Episode 2. Je redescends avec le Poupon bien sur, lui attend son entrée/plat/dessert. Quand je suis seule, j'espère pouvoir trouver l'opportunité de dîner au calme, sinon je tente de le coller dans les bras de son père pour blogguer un peu. Je regarde le programme télé, rien ne me tente, tant mieux: encore un soir où je n'aurais rien perdu.

 

Episode 3 qui peut débuter dès 21h. Couinements. On berce. Couinements. Je me dépêche de finir ce que j'ai à faire sur mon pc. Couinements. Je sens que je commence à être énervée par les chouin-chouin de fatigue, la pression monte de part et d'autre. Le Papa, quand il est là pense que mon téton est miraculeux et se sent donc impuissant.

 

Episode 4. 22h. Je monte, je renonce. Passage par la salle de bains. Le grand ne dort pas. Il sort de sa chambre les joues rouges, le sourire aux lèvres, les yeux plissés par la lumière. MERDE. Je change le petit qui grogne toujours. Le Pouic veut voir. Je dis non. Je m'énerve, le petit braille. Je dis oui. Le Pouic grimpe sur son tabouret, ouvre le tiroir de la table à langer et décide de brosser les cheveux de son frère, l'embrasser (l'étouffer), se laver les oreilles ou le nez. Le Poupon hurle (je vous l'ai dit que son frère semble l'agacer prodigieusement?). Dans son regard je sens la supplication. Le Pouic se fait engueuler, retourne dans son lit, je tente dans bien que mal de l'embrasser couché avec le Poupon dans les bras. Je sais qu'une fois qu'il nous saura couchés, il s'endormira.

DO2.jpg

 

Episode 5. C'est là que mon rituel prend fin. Enfin... Je monte les escaliers, j'ai mon livre dans une main, quelquefois un DVD dans l'autre parce que naïvement je crois et espère encore que je pourrais un jour lire ou regarder un film dans mon lit sans entendre brailler.

Je laisse donc le Poupon dans son berceau et les hurlements vont crescendo. C'est même la super colère. Je capitule. Tétée. Quelquefois ça a l'effet apaisant escompté, d'autres fois non. Alors je le laisse pleurer/ le berce/ lui recolle sa tétine dans sa bouche/ chante/parle/caresse et pète un plomb.

 

Episode 6. La tétée est miraculeuse, il lui a fallu mon sein pour l'endormir. Et moi avec. Je n'ai ni regardé un film, ni lu une page.

DO1.jpg

 

Certains jours je crois que c'est gagné et le lendemain, tout est à refaire.

Certains soirs j'espère qu'il fera enfin sa nuit, sans se réveiller à 5 pour le petit déjeuner et ho miracle! ce matin, à 7h, comme une fleur, mon glouton a ouvert un oeil, tété, et s'est rendormi jusqu'à 9. C'était inespéré... même si mon réveil à moi a sonné à 6h comme un lundi parmi tant d'autres...

Commenter cet article

madamezazaofmars 31/01/2012 23:44


Je ne connais trop bien que tout ça sauf que mon fils est grand et devrais dormir depuis longtemps.


Il est tellement craquant ton poupon

Alice 07/02/2012 15:06



Ca a duré 18 mois pour Octave...



Mamanblog 30/01/2012 17:43


Oh je me reconnais en ce moment dans ce que tu écris !!
Ma grande fais la même chose avec sa soeur et le coucher et un peu diffcile. Courage on tient le bon bout !!

Alice 07/02/2012 14:55



Oui, faut se dire que ça peut pas être pire et que tout n'est qu'une question de temps!