Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Chut, j'ai un blog !

8 Novembre 2013, 05:00am

Publié par Alice

chut

 

Il y a un paradoxe que j'alimente depuis presque 6 ans, depuis que j'écris sur un blog : je suis dans l'anonymat pour ceux que je connais.

Mon entourage, dans sa majorité, ignore que j'ai une "seconde vie" sur la toile. Pourtant très souvent j'évoque mes copines, celle qui vient d'avoir son troisième bébé, celle qui vit en Basse-Normandie, celle qui a eu trois bébés d'un coup, celle qui lit énormément, l'autre qui vit en Alsace, ou encore celle qui compte les nuits dormies (ou non). Bref, vous toutes faites partie et êtes entrées dans mon quotidien.

En revanche, la réciproque n'est pas vraie, les amies et copines de mon quotidien n'entrent quasi jamais dans cet écran.

Je me demande souvent pourquoi je suis excessivement gênée quand une "vraie" personne apprend l'existence de ce blog, même si dans la pluplart des cas on me complimente sur mes qualités d'écriture et la beauté des photos. Je n'ai pas envie d'être jugée, j'ai aussi peur qu'on ait accès à ma vie facilement. La majorité des personnes qui m'entourent ne comprennent pas que l'on "affiche ses enfants, sa vie" sur le net, et pourtant ce n'est pas vraiment non plus ce que j'ai le sentiment de faire. Je n'ai pas envie de me justifier ni de réfléchir à la culpabilité que cela peut entrainer (étant donné que je ne la ressens pas!).

C'est totalement idiot j'en conviens mais surtout très paradoxal, voire quasi paranoïaque.

Si on me parle de mon blog, je change immédiatement de sujet. Pire, si j'annonce que j'ai un blog, que je donne l'adresse et qu'on ne m'en parle plus, voilà que je suis très mal à l'aise devant la personne (qui n'a, bien souvent, même pas été voir ce qui s'y passait). D'ailleurs, justement, personne à part ma mère et ma belle-mère (et ma bellle belle-soeur qui prend des nouvelles par ce biais), n'évoque ce que je publie, c'est comme s'il y avait un tabou : je ne te parle pas de ta vie virtuelle parce que j'appartiens à ta vie réelle.

J'aimerais souvent décloisonner. J'ai un Facebook avec ma véritable identité, où sont rassemblés mes amis d'enfance, mes collègues et anciens stagiaires, mais qui ignorent que beaucoup de mes amis ou des messages laissés ont un lien avec ma vie de bloggueuse. J'ai un autre Facebook, celui de bloggueuse aussi.

Un jour j'aimerais tout simplifier parce que même si ce n'est pas complexe, ce serait chouette aussi de voir apparaitre un ancien stagiaire, une ancienne élève, une copine, dans un commentaire. Cela bouclerait la boucle en quelques sortes, la boucle de l'amitié, virtuelle ou non!

Je serais très curieuse d'entendre vos témoignages à ce sujet, que vous soyez un de mes lecteurs que je connais mais qui passe anonymement ici, ou que vous soyez bloggueuse anonyme ou non.

 

Commenter cet article

MHF 03/03/2014 14:14


Depuis le début je dis à tout le monde que j'ai un blog mais mes ami-e-s de la vraie vie n'y viennent presque jamais :( Quand je veux qu'ils lisent un de mes articles je leur envoie le lien par
mail !!!


C'est comme ça, ils n'aiment pas trop internet sauf pour le côté pratique !


Mais je suis contente de toutes les rencontres que je fais avec mon blog :)


Par contre je ne mets jamais de photo de moi ou des enfants (enfin très rarement) , une sorte de pudeur peut être... Je ne cache pas mon identité mais mon image !

Anna 23/11/2013 12:01


Oui biensur j'ai lu les autres commantaires et on retrouve ce même sentiment...étrange et paradoxale de se montrer sur le web mais de ne pas le dévoiler aux personnes qui nous entourent et qui
sont proches!


Pour ma part, ayant un blog mode je dévoile mon physique et j'ai un peu peur de passer pour une personne narcissique bien que je suis une personne très simple dans la vie, donc je pense que mes
véritables amies et ceux qui me connaissent vraiment ne critiqueront pas cet aspect, un jour j'aurais le courage de leur dévoiler mon site!!


Peut-être pour fêter la première année de mon blog...qui sait?!


;-)

Alice 23/11/2013 22:49



Moi je trouve ça très frustrant les blogs mode où on ne voit pas les visages!


j'aime beaucoup la simplicité avec laquelle tu présentes tes tenues, justement le fait de montrer les vêtements ne rime pas du tout avec narcissisme pour moi!!


ha je vais suivre le coming out alors ;)



Anna 22/11/2013 11:33


Bonjour,


En lisant ton article, je m'y suis entièrement reconnue. Je ressens la même chose et mon entourage familiale et mes amies ne sont pas au courant de mes aventures sur la blogosphère! C'est
bizarre...mais pour le moment c'est comme ça! J'ai débuté seulement en mars et mon design n'est pas encore fini donc peut-être que cela joue...! Bref super article et je te comprends totalement.


XX Anna

Alice 22/11/2013 20:56



Bonjour Anna et merci pour ton témoignage, as tu lu les commentaires des autres bloggueuses? visiblement et très étrangement nous vivons toutes la même chose !!


C'est quand même drôlement bizarre!



Cla 13/11/2013 22:34


Je me reconnais dans tes propos, Alice, c'est dingue!


Je ne parle que très peu de mon blog à mon entourage. Ils savant que j'en ai un, il y a des proches (cousin , Homme) qui me lisent régulièrement, mais pour le reste, je bloque.


Quand j'ai pu partir en Thalasso, je n'ai pas dit à ma famille que c'était via mon blog, par exemple. 


D'où ça vient? Je n'en sais rien. Je me dis: "Ils ne comprendraient pas, de toute façon". Et comme toi, j'ai deux comptes Facebook.


Bisous.

Alice 23/11/2013 22:56



Mais c'est vraiment bizarre parce qu'au fond, je dis la même chose sur ce blog que dans la vie à mes copines


et certaines savent, d'autres non.


Je ne me comprends pas vraiment et je vois qu'on est toutes pareilles!!



Nanou 13/11/2013 20:49


Toute l'ambiguité de nos blogs. Je me retrouve parfaitement dans vos propos. Je viens justement de fermer mon ancien blog pour éloigner un(e) visiteur(se) sous-marin avec une adresse ip du
serveur de mon travail. Visite journalière à heure quasi-rituelle... Personne qui ne commentait pas... une sensation de "voyeur" .... je psychotais....  Fausse pause de 15 jours... Cet
anonyme a quand même continué durant 1 semaine avec là plusieurs visites par jour.. pour l'instant plus rien sur l'ancien et pas encore sur le nouveau... J'ai donc crée un autre blog mais je
surveille attentivement mes adresses IP. Ce qui semble contradictoire, c'est que cela ne me gêne nullement que des inconnus me lisent. Quelques membres de ma famille également mais là je leur ai
demandé de ne pas en parler ... Par contre, je reconnais que je me donne des limites sur  des sujets  : le travail et la famille.... toujours traités de façon légère .....

Alice 23/11/2013 22:59



pareil comme je pense que certains viennent en sous marin je me censure et je me lâche sur les blogs en commentant chez les autres ;)


j'ai appris à vivre avec cette espèce de duplicité et de politiquement correct. Mais finalement je reste fidèle à ce que je suis et que le blog me permet de faire passer des messages à demi mots
!


mon époux sait que le blog est important dans ma vie mais il n'y va jamais et ça me plait


par contre ma mère, belle mère sont addicts!



LesBlablasDeBouba 11/11/2013 15:36


Je comprends tout à fait ce que tu décris!


De mon côté, seul Chéri connaît l'adresse du blog, mais ça ne l'intéresse pas, il trouve que je perds mon temps. Parfois il me demande: "tu vas pas le raconter ça quand même sur ton blog?!!" ou
quand je lui demande de prendre une photo, il me dit "c'est pour le blog?" mais en fait je ne les mets pas la plupart du temps.


Par contre, je suis toujours gênée quand il lui arrive de lâcher devant d'autres personnes que j'ai un blog, mais pour l'instant je résiste, je n'en donne pas l'adresse, c'est mon jardin secret!
(même s'il n'y a rien de secret dedans en soi) Et en même temps, j'ai peur que certains ne le trouvent à force de chercher :(

Alice 23/11/2013 23:04



HA OUI !!!!!!!!! L'Epoux a surement prévenu tout son service que j'avais un blog!! du coup je ne peux même pas "balancer" sur lui! et ça me fait bizarre de me dire que ses collègues me lisent
mais que je ne les connais pas du tout!


on va toutes développer une schizophrénie!


après il y a aussi les photos : on peut me reconnaitre!


et mon premier blog portait mon prénom et nom, je me susi fait griller par des stagiaires, d'om le chanfement de blog il y a 2 ou 3 ans



stéphie et les Cacahuètes 09/11/2013 10:05


Moi, à la base, quand j'ai ouvert le blog (pendant l'attente des enfants) c'était avant tout pour échanger / partager avec mes proches (famille - amis) qui vivent loin, et qui voulaient être
informés de chaque étape de ma grossesse.


Puis très vite je me suis pris au jeu de l'écriture. Et de la lecture. J'ai découvert d'autres blogs, laissé l'adresse du mien, et tout s'est doucement connecté, presque tout seul.


Mes amis réels savent que j'ai un blog, mais n'y vont pas souvent je crois. Mon homme y est souvent dessus. Et a horreur d'apprendre certains trucs / certaines photos via le blog ! Ma mère me lit
quotidiennement, montre certains billets à ses copines, et lit d'ailleurs les blogs de MES copines (qui sont dans la colonne de droite de mon blog) pendant sa pause déjeuner !!


Je diffuse peu, de moi même, le blog. J'aime tout ce que j'y ai trouvé, toutes ces rencontres virtuelles merveilleuses, qui sont parfois devenues réelles. Toutes ces surprises, tous ces partages.
Je ne regrette pas d'être entré en connexion comme ça, avec la vie Html. Même si parfois je me pose aussi la question de l'exposition. Je n'ai jamais envisagé d'arrêter. Même si parfois
l'inspiration / le temps / l'envie se font plus rare. Je ne publie jamais sous la contrainte. Et toujours avec le plaisir.

Alice 23/11/2013 23:09



tOUT pareil c'est ma bulle dont j'ai besoin à présent


je n'ai aucune envie d'arrêter et qqfois cela me permet de m'exprimer en dehors de mes enfants ou de mon boulot. Juste moi.


En tous cas après lecture de tous vos commentaires, je m'interroge plsu encore car nos expériences sont très semblables



virginie 08/11/2013 23:01


Moi je t'ai connue sur les bancs de la fac et tu fus la seule (très peu d'affinités avec les autres). On avait beaucoup de points communs, surtout nos papas !!! Avec ce blog, même si on se voit
rarement, j'ai toujours l'impression de te voir, de t'entendre, de partager ta vie. Quand je te lis et que Nils me parle je lui dis "attends ... je suis avec ma copine !" Je te connais pour de
vrai, je te lis sur ton blog et ça reste toi : Alice.


Ma copine Maud qui ne t'a jamais vu à l'impression de te connaître pour de "vrai" et depuis toujours que j'en serais presque jalouse. Ne change rien. Je t'embrasse plus que fort.

Alice 23/11/2013 23:11



Ho ma Virginie!!!!!!!!!


Ton commentaire me touche beaucoup!!! 


C'est nul que l'on ne se voit pas plus. Ce que tu me dis de Maud m'intrigue car Mathieu a une cllègue à l'hopital avecc laquelle j'ai sympathisé via le blog, jamais rencontré et que j'apprécie
beaucoup mais c'est mathieu qui parle avec!


je me demande si ça va pas me rendre schyzophrene ;))


 


 



Sandrine(SD49) 08/11/2013 20:47


quand j'ai créé mon blog j'en ai envoyé le lien à pas mal de monde, au final ceux qui le suivent ne sont pas si nombreux. Ce qui me fait plaisir c'est quand au détour d'une conversation quelqu'un
me dit avoir pris des idées de lecture sur mon blog. Le seul endroit où je n'en parle pas pour le moment c'est au boulot. Sinon mon FB est avec mon vrai nom mais c'est surtout pour parler avec
les copines de blog, d'ailleurs n'hésite pas à me demander si tu le souhaite ;-)

Alice 23/11/2013 23:12



ha je t'ai enfin retrouvée!


impossible de me souvenir de ton nom de famille


mais les amies de mes amies sont mes amies comme dit George :)



• Ginylle • 08/11/2013 20:45


Il tombe bien ton article...mon blog est tellement connu dans mon entourage que je suis en auto-censure non-stop...et que je n'écris plus rien, n'y prenant absolument aucun plaisir, redoutant les
jugements, les critiques...et du coup, je me suis complètement fermé la porte aux rencontres avec d'autres blogueuses alors que c'est ce que je cherchais...bref, cela a dénaturé l'intérêt
personnel que je donnais à mon blog, et je le regrette amèrement...pour l'instant, c'est du stand by, mais je crois bien que je vais le fermer pour en ouvrir un beaucoup plus anonyme !!

Alice 23/11/2013 23:13



quand j'ai fermé mon premier blog (écrit avec l'adresse de mon vrai nom et prénom) c'était pour cette raison.


Avec lce nouveau blog je me suis sentie plus libre même si au final tout le monde a du me retrouver, mais bon, là j'ai acquis une forme de liberté, je dis ce que je veux et quand je veux me
lacher, je le fais dans les commentaires chez les copines



Laurence 08/11/2013 18:25


Tout pareil. Ma soeur sait que j'ai un blog, mon chéri pense que j'ai abandonné depuis longtemps ce qui me confère une paix royale et je n'ai donné l'adresse qu'à très peu d'amies, sans doute
pour les mêmes raison que toi : peur d'être jugée et/ou incomprise. Je me trouve ridicule mais c'est comme ça ...

Alice 23/11/2013 23:14



mais qu'avons nous toutes avec ce complexe de la bloggeuse?


ton blog est génial en plus!



Céline☼ 08/11/2013 16:47


Coucou Alice,


Je prends (enfin) le temps de faire un petit tour de la blogosphère et je tombe sur ton très intéressant article !


Pour ma part, presque personne de la vie réelle sait que je blogue et les rares fois où j'en ai fait mention, les personnes n'ont pas été spécialement curieuses à ce sujet.


Il faut dire que dès que je précise que je fais des publications sur mes lectures, ça intéresse forcément moins... :-(


Quoi qu'il en soit, je pense que c'est bien d'avoir son petit coin de web à soi, comme une sorte de jardin secret. Un endroit où l'on se sent soi et qui échappe aux jugements des yeux extérieurs
qui peuplent notre quotidien. Surtout dès que, comme toi, on évoque principalement sa vie personnelle.

Alice 23/11/2013 23:16



en effet, c'est très bizarre surtout que je pense que beaucoup de personnes de ma connaissance viennent en sous marin.


Mais ici, cela me permet d'être identifiée comme Alice. Pas comme maman, ni prof. Juste moi. Et cet espace à moi je peine à le trouver dans mon quotdien, je tiens peut-être ici la clé du pourquoi
de ce blog



anyuka 08/11/2013 14:11


On en a déjà discuté je crois, mais mon blog c'est ma bulle privée, je pense surtout aux mamans que je croise à l'école, je serais infinement gênée d'imaginer qu'elles puissent me lire, surtout
quand je suis en période difficile et que je profite de la fenêtre qu'est mon blog pour me lâcher... ou quand je me plains de mes enfants  !!  Je crois que je m'autocensurerai énormément !


Le paradoxe, sans en être un, c'est qu'à présent je me suis fait de vraies amies via ce blog ( ) et que forcément,
elles le connaissent, le lisent, le commentent... Disons qu'elles me connaissent "autrement".. C'est compliqué en fait :-))) !

Alice 23/11/2013 23:17



oui, moi je te le dis, on va toutes finir schyzophrenes!


on a toutes le même ressenti, c'est vraiment bizarre, je me sentais un peu seule à ressentir ça



La vie en Tisanie 08/11/2013 13:42


ton article, j'aurais pu l'écrire! seules quelques amies sont au courant. Je n'en parle jamais, elles commentent peu, mais je sais qu'elles suivent quand elles me disent par exemple 'ah c'était
bien la fête d'anniv de Tisane!'. Je cloisonne tout, j'ai peur des fuites....j'ai peur d'être jugée, découverte, mise en défaut...j'ai peur de devoir me censurer.... Moi aussi je leur parle de
mes 'copines'....bizarre bizarre...et mon fiancé ne comprend absolulment pas, mais comme il voit que je ne parle pas de lui et que je ne montre pas de photos des filles, il me laisse tranquille!

Alice 23/11/2013 23:34



Mon chéri me laisse libre, il ne vient même pas par ici


je ne comprends pas cette pudeur que l'on peut éprouver mais ça m'intrigue vraiment:!



catherine 08/11/2013 12:39


je n'ai pas de blog, et je te lis depuis que j'ai cherché un avis sur le mag Popi donc ça va faire un petit bout de temps.. Ton fils avait le même âge que mon fils et cela m'a amusé de suivre
leur évolution. Mon mari souriait un peu au début de cette amitié virtuelle mais il a vu en fait que cela pouvait exister..

Alice 23/11/2013 23:33



et oui!!


et toi ça ne te tente pas d'avoir un blog?



AnneSoA de Bullabébé 08/11/2013 12:29


Je partage un peu le sentiment qui t'anime. Mon blog, c'est un peu mon bébé, et le moyen que j'ai trouvé au départ pour parler de ma vie de maman, des progrès de ma fille, en partageant ma petite
expérience et mes interrogations, sans "bassiner" mes amis de la "vraie vie". Certains y viennent lire et commenter régulièrement les articles, mais globalement ils / elles ne m'en parlent pas
beaucoup dans la vraie vie, non plus.


Il y a juste ma soeur qui me chambre régulièrement en disant que dès qu'une anecdote est un peu marrante, ou que je prends une photo ou attrape mon téléphone, "c'est pour le mettre sur le blog".
Mais bon je ne lui en tiens pas rigueur non plus. La chambre c'est un peu notre truc de soeurs...


La vérité c'est que j'ai toujours aimé écrire que ce soit dans un journal intime, des nouvelles, des paroles de chansons, et que le blog n'est qu'une continuité dans mon envie d'écrire...


Et aujourd'hui, il y a tout plein de petites fées de la blogo qui gravitent autour de ma vie, et pour qui j'ai énormément d'affection. Alors je ne veux pas trop me prendre la tête, mon blog,
commes mes copines et mes copinautes font partie de ma vie, et pis c'est très bien comme ça :)

Alice 23/11/2013 23:33



oui tout pareil, ce que je voudrais comprendre ce sont les raisons qui font que cela me gene que mes copines de la vraie vie viennent ici!!



maman@home 08/11/2013 10:19


Mes amis savent que j'ai un blog, je leur ai donné l'adresse il y a 4 ans maintenant mais ils n'y vont pas, ne le lisent pas et on en parle que très rarement et encore seulement avec 2-3 d'entre
eux. Les nouvelles connaissances/copains/potes que je me suis faites depuis ne savent rien de cette partie là de ma vie, je ne veux pas qu'ils puissent me lire, savoir ce que j'ai dans la tête...
très étrange quand on pense que je certaines blogueuses sont devenues des copines, avec qui je bavarde, que je vois... je dirais même totalement débile non ? lol

Alice 23/11/2013 23:32



mais oui, on est toutes un peu pareilles, c'est vraiment bizarre!


surtout qu'ici au final je ne dis rien de plus ou de moins qu'à mes amies! et que j'ai sympathisé de manière très forte avec des bloggueuses



Ptisa 08/11/2013 09:15


la cloison est très épaisse chez moi. Les quelques personnes qui savent que j'ai un blog, ça ne les intéressent pas (du coup ça m'arrange, comme ça pas de commentaires !). Parfois je parle mais
pas vraiment de mon blog : je dis que je discute avec des copines que je connais sur Internet ou que j'ai vu ça sur Internet mais je ne précise pas et personne ne me demande de préciser. Mon mari
ne sait absolument pas ce que je trafique sur mon blog, il sait juste que je prends beaucoup de photos. Pour les photos des enfants, il ne m'a jamais posé de questions, donc c'est que ça ne doit
pas le gêner ou bien il pense qu'il n'y en a pas ... Ca me va bien que ça continue comme ça finalement, c'est comme un jardin secret où je m'épanouis sans rendre de comptes.

Alice 23/11/2013 23:31



je trouve ça vraiment drôle que ton mari ne sache rien de ta vie de bloggueuse!!


le mien en connait l'existence mais n'y va jamais. Et j'aime cet espace privé également..



anne-flore 08/11/2013 08:30


je suis dans le même dilemne et je n'ai pas ton " ancienneté " !! J'ai fait une page pour partager mes liens et cloisonner. Je ne voulais pas que tous mes contacts lisent des choses intimes. Et
puis petit à petit, il y a des "fuites". Par bouche à oreille, parce que je like ou commente en me trompant de profil ( c tout moi ça ! )..Moi aussi ça me met mal à l'aise quand qqn que je
connais mais que je n'ai pas " choisi" évoque mon blog : " ah tiens, j'ai vu que tu avais un blog. C'est bien, ça marche ? " Et rien d'autre..si c'est bien, ou pas.. Je déteste ! 

Alice 23/11/2013 23:30



ha pareil très très souvent, j'ai le sentiment de fair eun cadeau de confiance quand je donne mon adresse de blog, et si je n'ai pas de retour je suis dépitée car je me sens jugée et de manière
négative