Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Celle qui ne pensait qu'à lire

30 Décembre 2014, 20:42pm

Publié par Alice

livres.jpg

Ce billet sera le dernier de 2014 et je suis heureuse de terminer cette année sur cette préoccupation (assez futile, je vous autorise à le penser).

Du plus loin que je me souvienne, j'entretiens une relation totalement fusionnelle avec les livres : j'ai toujours lu, beaucoup, de tout, très jeune. Ma première nuit blanche c'était à cause d'un roman ( et il y en a eu beaucoup depuis). J'ai volé des livres adolescente, de manière régulière : qui soupçonnerait une jeune fille avec sa mère, un livre de poche à la main, sortant le coeur léger de Mammouth? J'ai des souvenirs précis de certains romans : Kundera m'a accompagnée durant mes premières années de fac (avec France Inter et Barbara), Pearl Buck découvert grâce à la bibliothèque de ma grand-mère m'a fait accéder aux romans d'adultes.Et puis il y a eu ces classiques de la littérature, ces listes de romans que ma prof, puis amie me créait afin d'occuper mon été (Manon Lescaut, la Princesse de Clèves). Le moment où j'ai découvert que lire c'était aussi prendre plaisir à la beauté de la langue ou au réalisme des époques (tous les Rougon Macquart dévorés au lycée), l'univers de Maupassant, Colette, Jane Austen... Ces romans plus légers, ces auteurs dont je me suis lassée, ceux aux titres qui ne quitteront jamais ma bibliothèque. Ceux pour lesquels je ne comprendrai peut-être jamais l'engouement collectif. Je me souviens avec émotion d'Armistead Maupin qui a accompagné ma première grossesse, des livres finis avec regret, de ceux pour lesquels j'ai pleuré des grosses larmes de chagrin, et où j'ai du me faire violence, me disant qu'il ne s'agissait "que" d'une histoire.

La découverte du polar a aussi marqué un grand tournant et la révélation que je ne peux pas voir ce que je lis : que j'aime maîtriser le rythme de ma lecture, des passages lus et relus pour tenter d'atténuer l'horreur des pages. Le polar me permet d'oublier tout le reste,  les enfants peuvent dévaster la maison, hurler, crier, peu importe je suis dans le livre, dans l'intrigue et il m'est impossible de le quitter une seconde, comme si sa résolution en dépendait. Un thriller étouffant et bien noir peut me coller désagréablement à la peau comme celui de Karine Giebel lu pendant les vacances au Maroc.

Un rendez-vous chez le médecin, une salle d'attente bondée, je saute de joie ! Je manque à tous mes devoirs de mère, d'amie, de prof si mon roman m'attend. Il me suit toute la journée, compagnon fidèle dans mon sac, même si en réalité, je ne peux jamais l'ouvrir avant 21 heures. Ma Kindle me permet de parer à tous les mauvais romans : j'ai toujours un plan B grâce à elle. Les classiques de la littérature mais aussi beaucoup de premiers ouvrages achetés quelques euros pour que chacun ait sa chance de se faire connaitre.

J'ai besoin de lire. C'est vital à mon équilibre : c'est ce qui me permet de prendre de la distance avec la réalité et les angoisses qu'elle génère. Je suis dans le livre. Je respire au rythme des points, des virgules et des mots. C'est une obsession que je me force à juguler, parce qu'un de mes rêves les plus chers depuis une bonne année, c'est que l'on m'offre 24 heures non-stop en tête à tête avec lui, quel qu'il soit :)

Par le biais de ce post, je réponds (même si partiellement) au tag d'Estellecalim

Commenter cet article

Estellecalim 04/01/2015 21:38


C'est une addiction qui me semble très saine . Je piquais des pièces dans le porte-monnaie de ma maman pour acheter
des livres quand j'étais petite et je me reconnais dans tes journées passées la tête dans un livre qui t'habite sans que tu puisses pourtant l'ouvrir. Souvent, le soir dans le train, je lis au
lieu de corriger les copies 

MHF 01/01/2015 22:41


Je me retoruve complétement dans ton billet ;)


Je publierai samedi un bilan de mes lectures 2014


Belle année à toi pour la lecture et tout le reste...

Laurence 31/12/2014 16:56


Oh comme je te comprends !! C'est un beau billet, qui reflète beaucoup de mes sentiments rapport aux livres. Je peux partir en vacances en oubliant ma trousse de toilette ou mon sac à main
(véridique) mais jamais mes livres !! Je te souhaite un bon réveillon Alice et une belle année 2015, pleine de belles rencontres littéraires ! Je t'embrasse. 

Deedoux 31/12/2014 15:30


Merci pour cette ode à le lecture ! Un très beau billet en guise de fermeture pour ce chouette blog que je lis régulièrement avec plaisir.

Sandrine(SD49) 31/12/2014 10:54


A l'opposé de certaines de mes amies qui ne lisent plus quand elles ont des soucis, j'ai besoin de la lecture tout au long de mon année. Cela s'est encore vérifié l'été dernier alors que nous
avons vécu un été pourri et pas à cause de la météo....
Je te souhaite une belle année de lecture pour 2015 et également avec tes blonds et ton homme bien sûr.
Biz 

Ptisa 31/12/2014 08:48


je me reconnais beaucoup dans ce post, même si mon manque de sommeil ne me permet plus de tenir le rythme d'avant ... C'est mon transit dans les transports en commun qui me permet ce moment
d'évasion ! 20 livres à mon actif en 2014.

swettylux 31/12/2014 08:36


ouep moi c decider je vais en racheter et je vais lire


j'en ai besoin lol


des bisous bon reveillon du jour de l'an

barlette 31/12/2014 00:14


j'ai aussi toujours beaucoup lu. En vieillissant je reviens a du simple,du léger ou alors des romans qui se passent dans les pays très froids , moi qui déteste ça, mais je me passionne pour les
caracteres rudes de la bas,les paysages...les histoires vécues qui me troublent tres fort..


bref je lis....


et je te souhaite un bon réveillon


bises

chocoladdict 31/12/2014 00:05


j'adore ce billet ! et je retrouve tellement d'émotions et de sentiments de lectrice !


cela me fait penser aussi (peut-être l'as tu lu ) à Journal d'un lecteur d'Alberto Manguel ..j'avoue que ton rythme de lecture m'épate totalement ! et qu'après avoir lu ce billet j'ai envie de
lire lire lire ...


belle fin d'année 2014 et à 2015 pour une année pleine de lecture !