Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Au vert

8 Juillet 2012, 20:11pm

Publié par Alice

VERT

 

Ce soir, j'ai un peu la boule au ventre: je vis, à quelques jours du début des grandes vacances, une seconde rentrée par procuration.

Je n'ai pas mis le Pouic dans le centre de loisirs de notre ville, dans son école, avec lequel il aurait partagé ses journées avec son super copain. Nous avions tenté une journée aux vacances de Pâques mais le laxisme et l'accueil inexistant des enfants m'avaient fait fuir. J'ai de la chance, j'ai le choix de le mettre ailleurs. Je l'ai donc inscrit à la campagne (à 5kms de chez nous), avec une de ses copines qui est scolarisée dans ce village. Il sera donc dans un univers totalement étranger, avec de parfaits inconnus pendant 15 jours de 8h30 à 17h.

Ce n'est pas un gamin farouche. Lui ne redoute pas et se réjouit même. Mais moi, je sais que demain matin je vais devoir me montrer courageuse, confiante et forte pour ne rien laisser passer de mon inquiétude. Espérons que je ne pleure quand même pas! 

Et là, je me demande si ce n'est pas celle que les Mamans connaissent bien, j'ai nommé la Culpabilité qui me colle cette boule au ventre. Je suis officiellement en vacances, le Poupon toujours à la crèche (que je paie à l'année) et moi je profite de ce temps pour bosser et anticiper le boulot de reprise. Mais je suis officiellement en vacances et je paie pour "caser" mes enfants...

Commenter cet article

Miss Zen 09/07/2012 21:51


Mais tu sais tes enfants ne peuvent pas aller bien si tu ne vas pas bien. Et on a besoin de plage à nous, de plage pour s'organiser, planifier ou juste souffler et prendre soin de nous. Mais moi
aussi, je suis attachée à mon indépendance financière et je m'en veux parfois de ne pas profiter plus de sa toute petite enfance. Pas facile ce jonglage, cet équilibre. Allez haut les coeurs !

Alice 12/07/2012 17:32


Oui, Octave est ravi d'être là-bas, il est enthousiaste. Ernest à la crèche n'a pas l'air malheureux puisqu'il passe de bras en tapis et de bras en lit. Bref, c'est bébé câliné et moi je commence
tout doucement à apprécier ce rythme entrecoupé de pauses d'enfants


Ptisa 09/07/2012 12:08


je suis jalouse ! ici Vio est au centre de loisirs parce qu'on est au travail ...


pourtant une journée ou deux entière sans bébés, ce serait bien (on a personne pour nous les prendre ...)


ici c'est assez organisé entre 9h30 et 16h30 en dehors de ces horaires, c'est juste une garderie mais maintenant Vio a l'habitude.

Alice 12/07/2012 17:33


Ho la la comme je vous admire...


Madamezazaofmars 09/07/2012 08:49


Si j'avais eu lesmoyens, j' aurai inscrit l'empereur au centre aéré pour qui'ls profitent encore un peu de ses copians, alor sne culpabilise pas. Quand a Jajaja, il n' y a pas de crèche ici, come
ça, c'est réglé

catherine 09/07/2012 07:59


mon mari aussi enseignant, lui, jongle avec les préparations de cours et les enfants. Maintenant à 8 et 4 ans cela va mieurx mais il y a 2/3 ans c'était pas évident de tout faire en même temps.
Cela lui aurait fait des fois du bien de les laisser dans un centre ou garderie. Du coup tu avance bien dans ton travail et tu es disponible quand ils reviennent..

Sandrine(SD49) 09/07/2012 07:43


Et alors ????? a une période j'étais maman au foyer et je les inscrivais un peu au centre de loisirs !!!!!!! ils ne s'en portent pas plus mal ;-)

Océane 08/07/2012 22:46


On en est toute là, ne culpabilise pas trop (oui, c'est facile à dire..) j'ai pleuré comme une madeleine quand j'ai laissé mon bébé de 5 mois à peine à la nourice, pour aller travailler.... je
regrette encore ces moments que j'aurais pu passer avec lui... C'est comme ça, on compose avce nos obligations, avec le temps qui n'est pas extensible...


je t'embrasse et je penserais à toi demain !