Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Avec eux

26 Juin 2016, 07:39am

Publié par Alice

L'été est arrivé !

Et si je passais peu de temps derrière mon ordinateur, je ne l'allume quasiment plus depuis que le soleil est arrivé.

Je déserte le blog, les livres... sans cesse par monts et par vaux avec mes Blonds (ou pas) et je n'honore même plus mes rendez-vous du lundi, ce qui ne me plait pas.

Dimanche dernier, nous nous sommes retrouvés pour un goûter en famille : fête des pères et anniversaire. Je pense au mien qui est loin et que je ne verrai pas cet été ...

Avec eux

Le début de semaine a été marqué par la nouvelle expulsion des migrants du bout de terrain sur lequel ils étaient. Sans solution de repli, sans plan B.

Je ne comprends pas. Plus. La mairie (communiste) s'acharne sur eux, nous. Il doit me manquer un élément de compréhension. On doit blâmer les migrants économiques, le Brexit permettra peut-être de contenter les espoirs de ces jeunes et l'intolérance politique?

Et moi qui déjeune en tant qu'invitée à la table d'honneur à l'hippodrome pour aller ensuite donner des papiers au commissariat pour libérer un "malheureux candidat" au passage des barbelés du Transmanche.

C'est la fête de la musique, je suis passée entre les notes à vélo, pas vraiment convaincue...

Il fait très chaud avant l'orage. Mon Ernest et ses pistolets... et ce camp dont on protège les tentes données par Médecins Sans Frontières, mais pas encore rasé. Cet entre-deux qui les fragilise et les rend si vulnérables dans la ville, peut-être pour mieux donner raison à ceux qui les méprisent...

Avec eux
Avec eux
Avec eux
Avec eux
Avec eux

Ernest s'écroule dans la voiture en route pour assister au spectacle de l'école d'Octave. Impossible de le réveiller, je l'ai porté sur des mètres et des mètres sans jamais qu'il ouvre un oeil; il ronflait lors des 30 premières minutes...

Beaucoup d'émotion quand j'ai vu/entendu mon Grand si sérieux, si appliqué avec sa petite voix aiguë si juste.

La fin de la semaine je leur consacre, et c'est bon d'être seule avec mon Grand, après le rendez-vous lectures de la biblio, où je repars avec des romans plein mon sac et j'ai l'espoir de m'y plonger à nouveau à en perdre la notion du temps.

Nous parions sur les résultats du foot, le gain c'est le choix du dessert, et même si nous ne maîtrisons pas tous les enjeux d'une égalité dans le temps règlementaire, nous saurons que celui qui avait parié l'égalité a été lésé.

Avec eux
Avec eux
Avec eux
Avec eux

Aujourd'hui le soleil a disparu, Octave gère moyennement la déception de ne pouvoir se rendre à son tournoi d'échecs à 1h de voiture de la maison (4heures de route pour moi en une journée, c'est trop), je dois terminer la correction du journal (et accessoirement de mon dernier paquet de copies de l'année).

Je vais accélerer le mouvement pour préparer mon Lundi à deux, et mettre à jour celui de la semaine passée ;)

Et toutes les autres participations c'est ici

Commenter cet article

Ptisa 27/06/2016 08:33

éprouvant mois de juin, heureusement le soleil est là entre deux orages ...

Estellecalim 26/06/2016 21:36

Bon courage, la fin de l'année est difficile à tout point de vue :*

lisonsuzon 26/06/2016 21:27

c'est bien ce que vous faites. j'habite dans le centre de la France et je ne suis pas confrontée à la détresse de ces gens qui ont tout quitté en espérant trouver une vie meilleure dans un "ailleurs" qui s'avère finalement tres hostile. je travaille auprès de mineurs isolés étrangers places en foyer. Leur courage et leur volonté de se reconstruire est moteur pour les autres jeunes en difficulté que nous accueillons. Chacun devrait avoir le droit de trouver sa place sur notre territoire et nous devrions tous nous sentir concernés par la situation intolérable dans laquelle nous faisons vivre les migrants.

MHF 26/06/2016 20:16

Et bien bon courage, j'espère que tu es bientôt en vacances pour pouvoir te reposer un peu ;)
A demain ...