Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Mai sans brin de muguets

1 Mai 2016, 15:11pm

Publié par Alice

A en croire les photos, on pourrait imaginer que j'ai bullé. Or, mon nouveau groupe est arrivé, j'ai stressé comme pour une nouvelle rentrée. Au-delà de l'appréhension de reprendre place sur les bancs de la formation pour ces dames préparant le concours d'AES, c'est aussi les aider à lâcher prise et accepter qu'elles vont pouvoir réussir, à condition qu'elles y croient.

Bref, cela me demande beaucoup d'énergie mais c'est très positif car je me mets sans doute autant la pression qu'elles-mêmes : je veux qu'elles réussissent !

Pas une heure de creux, des soirées studieuses, heureusement la semaine qui s'annonce sera très courte.

Le dimanche, jusqu'en avril, la médiathèque est ouverte. Nous y sommes tous les trois comme à la maison...

Le dimanche, jusqu'en avril, la médiathèque est ouverte. Nous y sommes tous les trois comme à la maison...

Voilà, je suis aussi une utilisatrice de pomme.

Voilà, je suis aussi une utilisatrice de pomme.

Dénicher des fautes, une seconde nature

Dénicher des fautes, une seconde nature

Un air de printemps et il est temps... Je reçois un très beau et gros colis de la part d'une ancienne stagiaire
Un air de printemps et il est temps... Je reçois un très beau et gros colis de la part d'une ancienne stagiaire

Un air de printemps et il est temps... Je reçois un très beau et gros colis de la part d'une ancienne stagiaire

Le jour où je le coiffe il décide de ne plus enlever sa casquette. Maman me fait un cadeau vintage, elle renonce car ne parvient pas à réussir ses gaufres (message à l'intéressée, moi j'y suis arrivée!)
Le jour où je le coiffe il décide de ne plus enlever sa casquette. Maman me fait un cadeau vintage, elle renonce car ne parvient pas à réussir ses gaufres (message à l'intéressée, moi j'y suis arrivée!)

Le jour où je le coiffe il décide de ne plus enlever sa casquette. Maman me fait un cadeau vintage, elle renonce car ne parvient pas à réussir ses gaufres (message à l'intéressée, moi j'y suis arrivée!)

Au petit matin, on échange des grimaces avec les cousins australiens ! Je cuisine à la maison pour 100 et tout me parait disproportionné. Ensuite il faut distribuer sous une pluie battante et un vent polaire.
Au petit matin, on échange des grimaces avec les cousins australiens ! Je cuisine à la maison pour 100 et tout me parait disproportionné. Ensuite il faut distribuer sous une pluie battante et un vent polaire.
Au petit matin, on échange des grimaces avec les cousins australiens ! Je cuisine à la maison pour 100 et tout me parait disproportionné. Ensuite il faut distribuer sous une pluie battante et un vent polaire.

Au petit matin, on échange des grimaces avec les cousins australiens ! Je cuisine à la maison pour 100 et tout me parait disproportionné. Ensuite il faut distribuer sous une pluie battante et un vent polaire.

Armés de sacs poubelles, nous trions les déchets pour rendre notre plage plus propre, une belle initiative d'un groupe de jeunes.
Armés de sacs poubelles, nous trions les déchets pour rendre notre plage plus propre, une belle initiative d'un groupe de jeunes.
Armés de sacs poubelles, nous trions les déchets pour rendre notre plage plus propre, une belle initiative d'un groupe de jeunes.

Armés de sacs poubelles, nous trions les déchets pour rendre notre plage plus propre, une belle initiative d'un groupe de jeunes.

Le rythme n'est pas moins dense, même si contrairement à hier, c'est au bout de la rue qu'Octave participe à un tournoi d'échecs. Le soleil est là et je sieste dehors, sur une chaise longue.
Le rythme n'est pas moins dense, même si contrairement à hier, c'est au bout de la rue qu'Octave participe à un tournoi d'échecs. Le soleil est là et je sieste dehors, sur une chaise longue.
Le rythme n'est pas moins dense, même si contrairement à hier, c'est au bout de la rue qu'Octave participe à un tournoi d'échecs. Le soleil est là et je sieste dehors, sur une chaise longue.

Le rythme n'est pas moins dense, même si contrairement à hier, c'est au bout de la rue qu'Octave participe à un tournoi d'échecs. Le soleil est là et je sieste dehors, sur une chaise longue.

Les autres sont ici et demain on se demandera ce qu'il restera de moi, vous, nous.

Commenter cet article

swettylux 04/05/2016 08:20

alors apple t'en pense quoi ??
une superbe semaine des bisousss

MHF 01/05/2016 22:32

Elles sont vraiment belles tes photos...
Il y avait quelques fautes dans mon dernier livre, ça fait bizarre !
Bonne soirée et à demain... ;)

PetitDiable 01/05/2016 22:05

et alors cette photo de classe, réussie tout de même?

virginie B 01/05/2016 19:22

que tes photos sont belles et lumineuses...