Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Mesurer sa chance

23 Septembre 2015, 20:06pm

Publié par Alice

Mesurer sa chance

Je ne crois pas être une personne qui se plaint. Bien sûr je râle, mais c'est surtout L'Epoux qui en fait les frais (partage totalement inégal des tâches), et je suis consciente de la chance de ne pas rencontrer de problèmes ou surtout d'obstacles pour faire valoir mes droits ou ceux de mes enfants, pour la reconnaissance de leurs différences.

Il est pourtant certains témoignages, certains billets, comme celui de Zaza, qui te font entrevoir une autre réalité, révoltante.

Difficile de se mettre à la place de l'autre, de prendre conscience des multiples affronts qui pourraient paraitre minimes, anodins, mais qui ajoutent à la douleur et au sentiment d'exclusion. 

En effet, est-ce que j'accepterais le fait que mon enfant soit exclu de l'école sous prétexte que son AVS est parti en congé pathologique? est-ce parce qu'il est seul dans cette situation qu'il ne doit pas être considéré comme un autre écolier? s'il s'agissait de la maîtresse, une solution serait trouvée, alors pourquoi pas pour lui?

Et j'avoue que chacun de ses billets à propos de Jajaja me renvoie en pleine face mon égoïsme et mon manque d'empathie au quotidien, parce que je ne sais pas, parce que je ne comprends pas.

Ses droits devraient être ceux pour lesquels nous aussi, parents d'enfants suivant une scolarité ordinaire, devrions nous mobiliser.

Ce bel enfant me touche, parce qu'il est celui de mon amie, mais aussi parce qu'il me fait (enfin) prendre conscience que son combat devrait être le nôtre, que nous devrions porter la voix de ces parents dont on ne mesure pas le sentiment d'injustice et de révolte.

Concrètement, alors qu'est-ce que je pourrais faire? adhérer à une association? 

Commenter cet article

arlette 27/09/2015 01:36

difficile de trouver les justes mots , juste dire que cela me touche beaucoup , y compris ton article...
Mais que pourrions nous faire?

Ysaline 25/09/2015 15:05

Après avoir écrit ce matin, j'ai regardé MOTUS, une émission que j'apprécie particulièrement. Et, cela s'enchaînait bien avec mes lignes puisqu'un candidat autiste a été merveilleusement bien accueilli par Thierry BECCARO. Je vous laisse juger par vous-même en visionnant l'émission avec le lien :

http://www.france2.fr/emissions/motus/videos/replay_-_motus_25-09-2015_933109

Bon courage !

flipperine 25/09/2015 11:28

il faut aider ses parents dans leur combat pour ces enfants un peu différents des autres

Ysaline 25/09/2015 10:27

Bonjour,

Je suis complètement d'accord avec vous. Alors que Education Nationale nous distribue des documents prônant l'accueil de TOUS les enfants, sans aucune distinction, etc..., les enfants comme Jaja sont rejetés et renvoyés dans leur famille. C'est inadmissible.

Que faire pour que ces familles se fassent entendre, soient écoutées ? Et que leurs enfants soient pris en charge ? Notre pays va dépenser des millions pour accueillir les migrants. Pourquoi l'Etat ne se donnerait-il pas les moyens d'accueillir TOUS les enfants de son territoire ?

Cordialement.

madamezazaofmars 24/09/2015 16:28

Ton article est tres touchant. Les commentaires des filles aussi. Et tu vois si ça peut permettre seulement a quelques personnes de se sentir concerné, c'est déjà énorme !
<3

PetitDiable 24/09/2015 11:51

moi aussi son billet, comme tous ceux qui évoquent les difficultés de Jajaja et sa scolarisation, me touche et m'emeut...si tu trouve quelque chose à faire, en tous cas, j'en suis!

swettylux 24/09/2015 10:04

c clair je trouve ça honteux de leur part
c clair que ton envie de mobilisation me donne envie aussi car c un enfant comme les autres alors pourquoi lui aussi n'aurai pas le droit a l’école !!
pffff je suis vraiment outré

stephie 24/09/2015 09:22

oh oui ! comme je comprends ton envie de mobilisation !
Son billet m'a beaucoup touchée également.
L'an-dernier, avec MissAndy, nous avons touché du doigt ce que c'était de pouvoir être mis sur le banc de touche à l'école, tout simplement parce que l'enfant en rentre plus dans la "bonne" case. Le système... et ses nombreuses failles. L'éducation nationale... et toutes ses limites.
Ce qui est sûr, c'est qu'il ne faut pas culpabiliser, quand on a des enfants en pleine santé, mais simplement prendre conscience que c'est une chance, et pas juste normal.

Ptisa 24/09/2015 08:45

les associations de parents d'élèves font beaucoup pour mobiliser les administrations et collectivités. L'an dernier il a fallu occuper l'école pour obtenir le remplacement d'un enseignant absent depuis 9 semaines et qui ne devait pas revenir vu la gravité de son accident. Dans la classe de Nelly, un enfant handicapé est inscrit mais n'a pas encore fait sa rentrée parce que les horaires ne correspondent pas à ceux de l'AVS qu'on lui donnée (?? les AVS ne travaillent pas pendant le temps scolaire ?), la situation est réglée je pense mais il faut que les parents prennent contact avec nous pour faire avancer les choses, on ne peut pas se battre tout seul !

MamieVlin 23/09/2015 22:49

Je suis révoltée aussi par son histoire, cette histoire qui doit être le quotidien de tant de familles, c'est totalement injuste. En voyant le nombre de commentaires sous son article, j'ai pensé à une pétition, mais est-ce que ça servirait à qqch ? C'est vraiment aberrant. Et oui, cela fait relativiser nos situations et nos soucis, même si chaque situation est relative et que même si nous n'avons pas les mêmes problèmes, nous devons nous accorder des coups de gueules ou moment à râler pour ne pas tout contenir. Si tu trouves une bonne idée ou une action à faire, je veux bien que tu la partages car ça me ferait plaisir aussi de me sentir utile pour Jajaja et Zaza.