Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Chéri, t'es où?

1 Septembre 2015, 04:00am

Publié par Alice

Chéri, t'es où?

L'Epoux et moi nous nous perdons. Régulièrement. Ou continuellement peut-être plus surement.

Depuis quand? que nous sommes parents de deux blonds. Depuis les petites nuits. Ou les heures de solitude qui se comptent sur le doigt de la main.

Quand les Blonds sont couchés, tardivement pour Ernest qui cherche inlassablement le sommeil encore, je me réfugie dans le silence, les quelques minutes les plus apaisantes de la journée. Deux étages plus haut, sous les toîts, notre chambre, mon livre à la main, le silence ponctué du cri des mouettes en fond sonore.

Les déjeuners à deux sont rares. Les dîners impossibles car nous tenons aux repas familiaux quand nos horaires coïncident, et la gestion de "deux services" nous parait d'une longueur désespérante.

Alors nous ne parlons plus à bâtons rompus, comme autrefois lorsque nous étions "jeunes". Nous voyons autour de nous des crises de la quarantaine, des couples qui se font bien du mal, des enfants malmenés.

Heureusement, même si nous pourrions en douter au quotidien, la communication (ou plutôt la verbalisation) de ce qui agace et tracasse est un fondement de notre relation. Avec le temps, nous avons appris à condenser, et les sms échangés au fil des journées sont bien plus riches et tendres (voire salavateurs) que mille mots prononcés.

Et puis, parfois, comme un grondement qui prend de l'ampleur et dont la nécessité se fait vitale, on a besoin de s'offrir une grande et profonde respiration à deux. On s'enfuit. Quelques heures, quelques jours de discussions à bâtons rompus (où les Blonds prennent beaucoup de place je dois avouer).

C'est notre rythme de croisière quand la tempête menace ou que la houle agite nos quatre murs. C'est quand même pas facile de ne pas se perdre entre les creux de vagues...

Commenter cet article
S
oui c pas toujours facile !!<br /> courage et plein de point positifs pour vous
Répondre
L
De douces pensées pour vous <3
Répondre
L
Ce n'est pas évident de mener de front vie de famille, de femme et professionnelle. Ajoute à celà que nous voulons faire de plus en plus de choses ... et il n'y a jamais assez de temps. L'essentiel est d'en être conscients et de savoir s'offrir des parenthèses dans ce rythme effréné ... aussi courtes soient elles, c'est toujours bon !
Répondre
G
Oups, tu l'auras compris le précédent commentaire était destiné à l'article précédent ;) Blonde power.<br /> <br /> En attendant, difficile aussi de partager du temps dans la spirale infernale du quotidien mais on essaie de préserver des moments en tête à tête lorsque l'occasion se présente. Une virée moto, une soirée mais pas facile lorsque la famille est loin...
Répondre
G
Génial ces portraits, et rien ne vaut la spontanéité !<br /> Chez nous non plus pas spécialement de marques, Poupinette a bien tenté le coup des chaussures reine des neiges mais sans succès ;)
Répondre
S
Et oui, devenir parents, c'est aussi s'oublier un peu... mais je dis bien "un peu", car il faut savoir se retrouver avant que les vagues du quotidiens n'engloutissent tout ! Car les enfants, quelle tempête ! ça me fait penser à un très joli manga, Mes voisins les Yamada. Que je te conseille vivement, à regarder avec ton grand ;) Les cahuètes adorent (et la musique défile en boucle dans ma voiture !)
Répondre
M
N'est ce pas le mal de tous les couples? Ici aussi nous n'avons plus la même vie mais on se parle, même plus qu'avant ♥ Sans lui je serais perdue, vraiment, même si nous nous éloignons c'est mon ciment, ma famille, mon amour. Étrangement nous n'avons plus la même vie de couple mais l'amour est plus profond, plus sur, je me sens sécurisée..
Répondre
M
Idem ici, j'aurais pu écrire cet article. On vit la même chose, du mal à se retrouver, mais l'été, les vacances, les escapades, les dîners en tête à tête que je vais bientôt instaurer (et ceux qu'on arrive à préserver en semaine, même tardifs), ça resoude, ça rapproche, ça rassure, c'est important, voire vital pour moi. On n'est pas que des parents, hein ? ;o)
Répondre
F
les temps changent, les habitudes aussi
Répondre
D
Pareil !
Répondre
V
c'est autre chose, il faut en effet savoir se retrouver, parfois c'est difficile... parfois plus évidemment...c'est la vie
Répondre
P
j'ai lu récemment que les parents d'enfants en bas âge se parlaient une demi heure par semaine. tu as bien de la chance de pouvoir t'éloigner de tes enfants de temps en temps ... avoir un autre sujet de conversation que les enfants, c'est très difficile, c'est pour ça que j'aime bien l'association, le jardin, la petite librairie, pour faire autre chose, et ça me permet d'y associer les enfants.
Répondre