Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

Quand l'amour nous submerge

19 Mai 2015, 06:00am

Publié par Alice

Quand l'amour nous submerge

Pas une heure ne passe sans un "Je t'aime Maman" "Je t'aime beaucoup tu sais".

Pas un jour ensemble sans entendre des soupirs de bien-être "ze suis heureux d'être avec toi Maman"

Des élans passionnés, des caresses tendres, un nez qui se glisse dans mon cou parce que "tu sens bon Maman".

Rien n'échappe à son oeil amoureux ; il est sans cesse dans mon périmètre immédiat. impossible pour lui de ne pass sentir ma présence, comme s'il était encore une partie de moi.

Ernest n'a pas encore défusionné. Je me sens aimée comme jamais depuis qu'il est né. Je ne pensais pas qu'on pourrait éprouver ce sentiment si total, si absolu à mon égard. Je n'aurais pas imaginé qu'en devenant Maman je pourrais être si dépendante physiquement de l'odeur de sa peau, de sa voix, ses câlins et caresses;

Bien sûr que j'ai ressenti cela avec mon Bébé Octave, dont l'amour est tout aussi intense, et bien sûr que j'ai encore besoin de le sentir, de le serrer dans mes bras. Mais cet Ernest est relié à moi par un fil bien plus étroit, bien plus exclusif, comme celui qui nous emmenait, l'un et l'autre aux urgences pédiatriques lorsqu'il avait 3 semaines. Ses élans me désemparent, me submergent, m'étouffent, me sont nécessaires. 

Je n'ose pas avouer, m'avouer même que cette relation est aussi anxiogène, pour l'un pour l'autre, notamment quand je le vois hurler le matin en me quittant. Je travaille au quotidien pour le rassurer, lui affirmer mon amour inconditionnel et éternel. 

J'observe, et vis pleinement ce sentiment si spontané, si pur et vivant. Il ne durera pas, il se transformera doucement, naturellement et réciproquement.

Nous grandirons, et sans aucun doute à la mesure de la relation qui se contruit et se construira encore longtemps je le souhaite.

Je profite de ce billet pour vous présenter le projet d'Amarine du blog Happy Success School, elle a contacté de nombreux auteurs de blog du Top 100 de Teads/Famille (et quelques autres) pour leur demander le meilleur conseil qu’ils donneraient aux parents. Elle a sélectionné mon blog  et voici le lien pour télécharger le guide (gratuitement):

http://happy-success-school.com/comment-etre-une-super-maman-les-meilleurs-conseils-des-blogueurs-du-top-100-compiles-dans-un-guide-gratuit/

Quand l'amour nous submerge

Commenter cet article

flipperine 19/05/2015 18:08

bien souvent quand un enfant a eu des problèmes de santé il se rattache plus à sa mère

Wondermômes 19/05/2015 14:49

Ma fille est comme ton Ernest ;-) mais elle arrive à se détacher quand on se quitte ;-)

swettylux 19/05/2015 12:15

c tellement beau et bon aussi !! desbisouss

Maman raconte 19/05/2015 11:35

Tout est dans le titre... Ce que tu écris fait échos à ma relation avec mon trois ans. Je ne voudrais pas que ça s'arrête, je n'y suis pas encore prête...

anyuka 19/05/2015 10:55

Quelle photo magnifique !!
J'ai eu ce lien avec numérobis jusqu'à ce qu'il entre en CP, et tout à coup les copains/copines sont devenus plus importants que moi... Profiiiites !!!

MamieVlin 19/05/2015 09:42

C'est beau cette relation fusionelle et sûrement très gratifiant. Moi, ma fille a cette réaction avec son papa, qu'elle colle en permanence le we, sollicite pour tout, ne veut être qu'avec lui ("t'es mon papa préféré, papa.."). J'en suis un peu peinée (ton mari vit ça comment d'ailleurs ?) car du coup, je galère quand je dois m'occuper d'elle en sa présence à lui mais je me dis que ça va passer et je résiste en proposant des activités que toutes les 2 autre que les "corvées" on va dire. Et puis, du côté du petit frère, ça s'annonce tout l'inverse, il ne voit que moi ou presque, il est très fusionnel aussi et parfois même jaloux. Et commence à l'exprimer de plus en plus.. ca promet ! Je suis allée voir le blog dont tu parles à la fin et je te donne mon avis en mp si tu veux ! Bises

virginie B 19/05/2015 09:11

je connais ce lien avec Violette, ce n'est pas de l'amour en plus c'est juste animal... quelque chose que je ne définis pas vraiment...

Ptisa 19/05/2015 08:47

félicitations pour cette notoriété !
J'ai lu que les n°2 étaient persuadés qu'ils avaient besoin des autres ... et qu'ils ne pouvaient rien faire seuls !

delphine 19/05/2015 08:19

Je n'ai qu'un fils alors je ne peux pas comparer et il est encore petit mais je sens la puissance de cette relation qui m'émeut tant. Peut-être parce qu'il y a eu ce que j'ai vécu avant (une petite fille perdue) et qu'il a passé ses premiers jours en néonat aussi. Je suis impatiente qu'il me dise ses premiers je t'aime, tu ne peux pas savoir !! Par contre, ça ne doit pas être évident à gérer avec l'ainé, non ?