Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
De l'autre côté du miroir d'Alice

La part de mon ombre

9 Mars 2015, 20:30pm

Publié par Alice

La part de mon ombre

C'est ce que l'on ne dit pas, ce que je ne dis pas, parce que ça ne se fait pas. Parce que je ne veux pas blesser. Parce que j'ai un rôle un tenir. Parce que quelquefois on se dit que si on commence, on ira au-delà de ce que l'on pense.

Doit-on tout dire? Peut-on tout exprimer? A tout le monde?

Dans quels buts? Pour soulager ce qui nous pèse lourdement dans le coeur? En espérant faire changer l'autre? faire évoluer une situation?

Et comment dire? l'humour? la neutralité? faut-il attendre d'avoir "digéré"?

Pour moi, ce n'est pas une évidence et j'évalue souvent assez longtemps la portée de mes mots pour dire le plus justement possible mon ressenti, sans accuser l'autre, mais simplement exprimer ce que je ressens.

Alors, en attendant que je dise, il faut parfois attendre des jours et des jours (voire des semaines dans l'intimité). Il m'est impossible de bien dire avant que ça mature. Je n'aime pas me faire mal comprendre parce que je n'aurais pas choisi les justes mots.

(Je ne vous raconte pas les noeuds supplémentaires que ça engendre)

Finalement, il faudrait presque que je règle mes conflits par le biais d'une longue lettre, à la manière d'une dissertation dialectique (thèse/antithèse/synthèse), sûrement une déformation professionnelle, mais je me dis, dans ce cas, qu'il est préférable d'être prof de lettres que boxeur professionnel.

Au quotidien, je tente vraiment de progresser pour alléger mon verbe... et cette année, je prends mes stagiaires comme cobayes en me gardant bien de juger mais de leur renvoyer l'impression qu'ils peuvent me laisser, à moi, aux autres, camarades de promo et aux jurys qu'ils auront à convaincre en concours.

C'est parfois périlleux, souvent très intéressant dans la qualité de la relation humaine établie, mais cela m'ouvre vraiment une autre perspective dans les rapports humains en général, moi la muette du ressenti.

Et toi, plutôt du genre cash? ou qui fait monter la pression jusqu'à l'implosion?

Commenter cet article

MHF 12/03/2015 18:18

Je dis rarement.... J'attends que ça passe ou je m'éloigne doucement....

Océane 11/03/2015 11:59

Pas idiot l'idée de la lettre :) je suis meilleure à l'écrit qu'à l'oral, je devrais peut-être y penser aussi, pour mes propres nœuds à dénouer :)

Laurence (Lolotte) 11/03/2015 08:33

Moi c'est cash ... mais c'est ensuite que je me torture !!

monica 10/03/2015 13:06

Je trouve ta façon de faire très saine et réfléchie. Malheureusement, je marche plutôt à l'impulsion et souvent mes mots sont durs, par contre je ne dépasse jamais ma pensée. Quand ils sortent c'est que je les pense.
Si je suis énervée et que j'ai envie de sortir des saletés à quelqu'un que j'aime mais qu'il ne le mérite pas je m'en abstient et c'est déjà ça.

Alice 10/03/2015 22:14

Oui! parvenir à se retenir d'aller au-delà de notre pensée, c'est énorme !
Pas facile de gérer l'émotion...

SILM 10/03/2015 11:02

Moi je suis cash dans la sphère privée (peut-être trop) et plus"diplomate" dans la sphère publique (mais au boulot par exemple, je peux emmagasiner une certaine pression qui explose fatalement ...)

Alice 10/03/2015 22:15

En fait c'est l'équilibre parfait!
Moi j'essaie surtout de ne pas faire trop de "noeuds" !

Mamzelle-Mistinguett 10/03/2015 10:08

Je préfère aussi m'enfermer, le temps de la crise, dans le silence parce que, comme tu le dis, sous l'effet de la colère on peut ne pas bien se faire comprendre, on s'embrouille donc, je préfère en effet, laisser retomber la pression et revenir sur le sujet plus tard, l'esprit plus apaisé mais, malheureusement, tout le monde ne le prend pas ainsi . Le mutisme, quelque fois, peut donner l'impression du déni ou du mépris alors, que pas du tout ... bref, pas facile quoi ;-)

Alice 10/03/2015 22:20

Le mutisme peut aussi faire penser à de la bouderie (bon venant de moi, ça peut en être aussi, remarque !)
Pas facile ma communication et les émotions...

Ptisa 10/03/2015 09:26

Alors, je te comprends. Personnellement j'ai décidé de me désintéresser complètement de ce que peuvent dire les gens, donc les "clash" c'est entre moi et mon mari + les filles. Le reste je m'en fous et ça marche très bien.

Alice 10/03/2015 22:21

Bravo si tu parviens à passer outre l'avis des gens. Moi j'ai du mal à ne pas être touchée, même si j'y travaille !

anne-flore 10/03/2015 08:23

Alors moi..je suis les deux ! A la maison avec l'homme je suis en principe très cash..surement trop et ça peut vite dégénérer en drama à l'italienne...dans ma vie sociale ..ça dépend...souvent j'encaisse bcp...les mots ne sortent pas..je me demande comment dire les choses.et souvent au final je ne dis rien...Bon je ne suis pas rancunière, donc parfois ça passe...Pas simple en effet...de trouver le bon "dosage"...

Alice 10/03/2015 22:23

Ha oui? drame à l'italienne??? je vous imagine bien !
Moi aussi ça passe, mais bon sang ce que je bougonne!!!

swettylux 10/03/2015 07:08

j'attends aussi jusqu'au jour ou ca sort tout seul lol
des bisouss

Alice 10/03/2015 22:23

et ça fait des étincelles?

arlette 10/03/2015 02:27

moi, je suis brève mais cash...ma fille ainée est comme toi
bises

Laouen 10/03/2015 01:22

Moi je dois dire sinon cela se voit que je ne dis pas ?je viens d'un pays ou l'on palabre toussous l'ombre d'un arbre et tous participent .L’intérêt étant de dire sans jamais blesser et en faisant progresser les unes et les autres .Cela dure des heures et permet a chacun de s'exprimer .Un excellent exercice de dialogue et de tolérance
Amitiés de Normandie du bas
Marie-Pierre

flipperine 09/03/2015 23:26

j'attends aussi et un beau jour je l'écris c'est plus facile de le faire comme cela qu'oralement